Kristina Groves est couronné championne canadienne sur 3000m et Lucas Makowsky remporte le titre canadien sur 5000m

Kristina Groves (Ottawa, ON) s'est mérité les plus hauts honneurs au 3000m femmes lors de cette deuxième journée de compétitions aux Championnats canadiens de patinage de vitesse par distances individuelles. C'est avec un temps de 4:11.79 minutes que Groves a devancé ses rivales. Quant à lui, Lucas Makowsky (Regina, SK) s'est classé premier au 5000m masculin grâce à un temps de 6:39.32 minutes.

Le deuxième meilleur de la journée au 3000m femmes a été patiné par Clara Hughes (Winnipeg, MB) qui a complété la distance en 4:14.36 minutes. Brittany Schussler (Winnipeg, MB) a terminé en troisième place grâce à un temps de 4:19.59 minutes. Christine Nesbitt (London, ON) a terminé 0.70 secondes dernière Schussler manquant le podium de très peu. Shannon Rempel (Winnipeg, MB) s'est mérité la cinquième place sur la distance.

"D'habitude, je suis meilleur au 1000m et 1500m. Par contre, j'ai passé beaucoup de temps à m'entraîner et à améliorer mon 3000m. Je crois que j'ai offert une solide performance et c'est exactement ça que je voulais accomplir aujourd'hui. Je suis vraiment contente de ma performance, " a expliqué une Brittany Schussler des plus souriantes. Grâce à cette performance sur 3000m et parce qu'elle s'est classé parmi les cinq meilleures patineuses, Brittany Schussler se qualifie pour courir la distance pour le restant de la saison sur le circuit de la Coupe du monde.

Chez les hommes, Denny Morrison (Fort St. John, CB) a terminé en seconde position sur 5000m avec un temps de 6:43.37 minutes. Steven Elm (Red Deer, AB) s'est classé troisième du groupe en complétant la distance à moins d'une seconde derrière Denny Morrison. Jay Morrison (Fort St. John, CB) a prit la quatrième place avec un temps de 6:47.43 minutes. Mathieu Giroux (Montréal, QC) s'est classé cinquième alors qu'il participait pour la deuxième fois de sa carrière à des compétitions en longue piste.

"Ça fait quatre ans que je suis sur l'équipe courte piste. Mais en 2006, je me suis blessé à la cheville et j'ai du subir une opération. Patiner en courte piste est très exigeant pour les chevilles. Ce n'est pas le cas en longue piste parce que les virages sont moins prononcés. Ça fait environ un ans que je réfléchis à changer pour le longue piste. Mais c'est seulement après avoir été blessé à nouveau en septembre dernier que j'ai décidé de changer. Et à un an des Jeux Olympiques, c'était le temps d'y aller," a expliqué Mathieu Giroux. "J'ai donc fait le saut en longue piste. Ma première compétition était au début décembre. J'ai réussi à me qualifier pour les championnats canadiens lors de cette compétition." Grâce à cette cinquième place et seulement après un mois en longue piste, Mathieu Giroux est maintenant qualifié pour patiner sur cette distance en Coupe du monde cette année.

Pour la troisième journée de compétitions, le 1000m sera la une seule distance courue tant chez les dames que chez les hommes.

Pour les résultats complets, veuillez cliquer ici.