La glace a le dessus sur les patineurs courte piste canadiens à Taipei

Les patineurs de vitesse courte piste du Canada ont connu une journée difficile sur la glace, aujourd’hui, au Championnat du monde junior à Taipei. Les conditions de glace difficiles se sont avérées le plus gros défi des athlètes dans leurs courses de 1500m, et c’est Kristy Shoebridge (Cambridge, ON) qui a été la meilleure canadienne avec une 10e place.

La glace a été faite spécifiquement pour la compétition, et les athlètes n’ont pu patiner dessus avant jeudi. La championne canadienne junior Laurie Marceau (Dolbeau-Mistassini, QC) a été déçue de sa journée, elle qui a dû se contenter du 24e rang. Tout allait bien alors qu’elle menait la course en première ronde, mais la glace a décroché en sortie de virage en fin de course et elle est presque tombée. Deux patineuses en ont profité pour la dépasser et avec 1 tour ½ à faire, Marceau n’a pas réussi à reprendre les commandes.

Shoebridge et Sabrina Bourgela (Montreal, QC) ont toutes deux franchi la première ronde. En demi-finale, Shoebridge a connu une bonne course mais elle a manqué un peu de jambes pour finir et rivaliser avec les puissantes patineuses asiatiques. Bourgela, ne voulant pas connaître le même sort, a choisi de courir de l’arrière pour terminer en force, mais c’était trop peu trop tard et bien qu’elle ait tout fait pour revenir, elle n’a pas pu faire mieux que 4e de sa course. Shoebridge termine donc au 10e rang de la distance et Bourgela au 11e.

Du côté des hommes, Antoine Gélinas-Beaulieu (Sherbrooke, QC), médaillé de bronze sur 1500m au Championnat du monde junior de l’année dernière dans sa ville natale, était celui qui espérait le plus aujourd’hui. Les trois patineurs canadiens ont facilement franchi la première ronde. « En demi-finale, Antoine était devant presque toute la course, » a expliqué l’entraîneur canadien Kenan Gouadec. « C’était bien puisqu’il y avait beaucoup de mouvement derrière, avec une double chute entre autres. Avec un tour et demi à faire, Antoine a dérapé un peu et s’est retrouvé troisième. Il a pris sa vitesse et avait presque complété un dépassement intérieur serré, mais le patineur Chinois qu’il tentait de dépasser a fermé la porte et Antoine s’est vu disqualifié.” La disqualification place Gélinas-Beaulieu au 18e rang de la distance.

C’est le Montréalais Mikhail Jeonghan Choi qui a obtenu le meilleur résultat canadien chez les hommes, avec une 13e place. Choi contrôlait bien sa demi-finale, mais il s’est fatigué vers la fin et n’a pas pu suivre quand les patineurs ont commencé à le dépasser.

Pierre-Olivier Gagnon (Québec, QC) a lui aussi eu des difficultés avec la glace. En quart de finale, il a glissé en sortant d’un virage et s’est retrouvé dans les matelas après qu’un athlète bosniaque ait tenté de profité de son déséquilibre pour le dépasser.

Après une dure journée au plan individuelle, le Canada est revenu en force et les deux équipes de relais se sont qualifiées pour leur demi-finale. « Les choses allaient bien pour les filles, elles étaient très loin devant mais en fin de course, alors qu’il restait 1 tour ½ à faire Laurie [Marceau] est tombée à la même sortie de virage, et les Américaines en ont profité pour passer, mais on a tout de même fini deuxième juste derrière,” racontait Gouadec. L’équipe masculine a pris le premier rang de sa course sans trop de difficulté.

La compétition continue demain et le Canada a de bons espoirs de médailles alors que les athlètes se disputeront le 500m.