L'argent au relais masculin et le bronze à Charles Hamelin pour clore la Coupe du monde sur courte piste de Séoul

Le relais canadien masculin a confirmé son retour en forme et Charles Hamelin a ajouté à son total de médailles en cette saison 2014-15, dimanche, alors que le premier a décroché la médaille d'argent et que le deuxième a raflé le bronze au 500m masculin à l'occasion de la dernière journée de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l'ISU disputée à Séoul.

Kim Boutin a quant à elle ajouté un autre sommet personnel à son palmarès naissant. La Sherbrookoise de 20 ans a terminé quatrième au 1500m féminin alors qu'elle dispute présentement sa première saison en Coupe du monde.

Le relais masculin a obtenu la médaille d'argent pour accéder au podium lors d'un deuxième week-end de suite, après avoir récolté le bronze à la Coupe du monde de Shanghai, la semaine dernière, et ainsi mis fin à une disette de médailles qui durait depuis le 21 décembre 2013. Dimanche, Charles Hamelin, Patrick Duffy, Charle Cournoyer et Samuel Girard ont pris le deuxième rang en sept minutes et 1,373 secondes, pour terminer derrière les Pays-Bas (7:01,210) et devant la Chine (7:01,524).

«C'était notre meilleur relais depuis longtemps, a souligné Charles Hamelin. L'exécution de la stratégie qu'on visait de mettre en place a été parfaite. Ça nous met en confiance pour le reste de la saison.»


Au 500m masculin, le vétéran patineur de Sainte-Julie a terminé troisième en finale A avec un temps de 41,583 secondes, ce qui lui a permis d'accompagner le Sud-Coréen Seo Yi Ru (41,436) et le Néerlandais Sjinkie Knegt (41,549) sur le podium. Il a réussi l'exploit même s'il a subi une importante contusion à la cheville droite pendant la demi-finale.

«Je patinais devant quand j'ai heurté un bloc et perdu l'équilibre. En ramenant mon patin gauche, j'ai frappé ma cheville droite, a expliqué Charles Hamelin, Je me suis fait une contusion qui causait une certaine douleur, mais je me suis fait examiner par le médecin pour être certain qu'il n'y avait rien de grave et il m'a donné le feu vert.»

«En finale, je suis parti quatrième sur la ligne, ce qui est différent pour moi, mais j'ai su protéger ma position pour me retrouver troisième. Le Néerlandais m'a dépassé et je me suis retrouvé quatrième, puis il y a eu des accrochages devant et à la fin, j'ai pu dépasser le patineur chinois (Wu Dajing – 41,814) pour aller chercher le bronze. Globalement, je suis satisfait de mon 500m.»

Charles Hamelin a maintenant quatre médailles individuelles cette saison. Celle de dimanche est sa première de la campagne au 500m. Il a décroché l'or au 1000m à Shanghai, la semaine dernière, ainsi que deux fois l'argent au 1500m, en Chine et à Salt Lake City en début de saison.

Les deux autres Canadiens en lice au 500m masculin disputé dimanche, Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau ainsi que François Hamelin, de Sainte-Julie, ont été éliminés en quarts de finale.

Sommet personnel pour Kim Boutin
Boutin a complété le 1500m féminin en 2:31,857, pour se retrouver à des poussières d'un podium, alors que le Sud-Coréenne Noh Do Hee a obtenu le bronze en 2:31,848. La quatrième place de la Sherbrookoise est son meilleur résultat en carrière dans une épreuve individuelle, elle qui en est seulement à sa quatrième Coupe du monde à vie.

«J'ai été calme en demi-finale, alors que j'ai pris beaucoup d'informations et bien géré ma course, puis j'ai été alerte tout au long de la finale. J'ai bien patiné, j'ai essayé des choses dans les bons moments», a-t-elle décrit.

Boutin avait également réalisé un sommet personnel, samedi, en terminant cinquième au 1000m. La patineuse de 20 ans a reconnu que ces deux excellents résultats, coup sur coup, la surprennent agréablement.

«J'avais des aspects techniques à peaufiner en vue de cette Coupe du monde, alors je n'avais pas d'attentes au point de vue des résultats, a-t-elle dit. Ça me permet de gagner en confiance, et je souhaite continuer à disputer des finales A dans le futur!»

Également dans le 1500m féminin disputé dimanche, la Montréalaise Namasthée Harris-Gauthier a fini 4e de la finale B pour une 10e place au classement général, tandis que Joanie Gervais, de Saguenay, a été éliminée dans les rondes de repêchage.

Dans l'autre épreuve individuelle de la journée chez les femmes, soit au 500m, Kasandra Bradette et Marianne St-Gelais, deux patineuses originaires de Saint-Félicien, ont respectivement pris les deuxième et troisième places en finale B pour finir 6e et 7e au classement général.

St-Gelais a perdu l'occasion de récolter une quatrième médaille au 500m cette saison quand elle a chuté en demi-finale en tentant un dépassement qui s'est avéré un peu trop serré.

«Ce n'est pas une course à oublier, j'ai quand même pu travailler des choses. Des fois, ça passe ou ça casse et cette fois, ç'a cassé», a noté St-Gelais, qui demeure quand même satisfaite de son début de saison.

La patineuse de 24 ans totalise six médailles individuelles en quatre étapes de la Coupe du monde jusqu'ici en 2014-15, soit trois au 500m et trois au 1000m. Elle a obtenu l'argent au 1000m disputé samedi à Séoul.

«C'est une bonne saison jusqu'à maintenant, je suis assez satisfaite, a-t-elle reconnu. Le but, cet automne, était de travailler des choses au 1000m, ne pas juste essayer de patiner à l'avant, et au 500m aussi, on a notamment pratiqué les dépassements, même si ce n'est pas facile sur une distance aussi courte. Je ne peux pas dire que j'étais toujours à l'aise, mais c'est un bon début quand même, et on va mettre tout ça en pratique en vue de la deuxième moitié de saison et des Championnats du monde.»

La Coupe du monde de Séoul met fin à la portion automnale de la saison 2014-15. Les patineurs canadiens profiteront maintenant d'une pause en attendant d'entreprendre la portion européenne du calendrier, qui s'amorcera lors de la fin de semaine du 6 au 8 février 2015, à Dresden, en Allemagne. Les Championnats du monde mettront un terme à la saison sur la scène internationale, alors qu'ils se dérouleront du 13 au 15 mars à Moscou, en Russie.

Autres résultats du jour
Dans les autres épreuves disputées dimanche, le relais canadien féminin, composé d'Audrey Phaneuf, de Boucherville, ainsi que de Boutin, Gervais et Harris-Gauthier, a remporté la finale B, tandis que Charle Cournoyer, de Boucherville, a été le meilleur Canadien au 3000m avec une 6e place.

William Preudhomme, de Toronto, a suivi en 7e place au 3000m, tandis que Patrick Duffy, d'Oakville en Ontario, a été éliminé en demi-finale.

C'était la première fois depuis la saison 2005-06 qu'un 3000m est au programme d'une Coupe du monde. Sa tenue, en fin de semaine, avait pour but d'évaluer si elle suscitera l'intérêt et s'il y aurait lieu de l'ajouter au programme de façon plus régulière. Le classement final pour cette épreuve, ce week-end, a servi à récolter des points au classement cumulatif du 1500m.

RÉSULTATS CANADIENS D'AUJOURD'HUI :
500m H
-Charles Hamelin : médaille de bronze (classement final : 3)
-Samuel Girard : 3e dans sa vague de quarts de finale et éliminé (classement final : 11)
-François Hamelin : 3e dans sa vague de quarts de finale et éliminé (classement final : 12)

3000m H
-Charle Cournoyer : 6e dans la finale A (classement final : 6)
-William Preudhomme : 7e dans la finale A (classement final : 7)
-Patrick Duffy : 5e dans sa vague de demi-finale et éliminé (classement final : 10)

Relais masculin
Médaille d’argent (Charles Hamelin, Patrick Duffy, Charle Cournoyer, Samuel Girard, autre médaillé : François Hamelin)

500m F
-Kasandra Bradette : 2e dans la finale B (classement final : 6)
-Marianne St-Gelais : 3e dans la finale B (classement final : 7)
-Audrey Phaneuf : 4e dans sa vague de quarts de finale et éliminée (classement final : 15)

1500m F
-Kim Boutin : 4e dans la finale A (classement final : 4)
-Namasthée Harris-Gauthier: 4e dans la finale B (classement final : 10)
-Joanie Gervais : 2e dans sa vague de demi-finales du repêchage et éliminée (classement final : 20)

Relais féminin
1ère dans la finale B (Audrey Phaneuf, Kim Boutin, Joanie Gervais, Namasthée Harris-Gauthier)

Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 13 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC

Jeff MacKinnon
Coordonnateur, services aux médias et aux communications – longue piste
Patinage de vitesse Canada
Courriel : jmackinnon@speedskating.ca
Téléphone : 403-860-9525
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC