L’argent pour Maclennan, Dubreuil rate le bronze par un cheveu

Richard MacLennan a une fois de plus monté sur le podium, dimanche, en méritant l’argent au 1000m des Championnats du monde juniors de patinage de vitesse longue piste à Moscou pendant que Laurent Dubreuil ratait le bronze par seulement quatre millièmes de secondes.

MacLennan (Sault Ste. Marie, ON) a terminé à 12 centièmes du vainqueur l’Américain Brian Hansen, qui a stoppé le chrono à 1:10,81. Laurent Dubreuil (Lévis, QC) a réussi un temps de 1:10,97 soit le même que le Néerlandais Koen Verweij, mais pour les départager, les officiels ont dû aller jusqu’aux millièmes de seconde et c’est Verweij qui est monté sur la troisième marche du podium.

« C’est une excellente performance de Richard, a lancé le gérant de l’équipe nationale sur place à Moscou, Gregor Jelonek. On savait que Richard pouvait monter sur le podium et il n’a pas croulé sous la pression. »

« Nous sommes par contre très surpris des résultats obtenus par Laurent, a-t-il poursuivi. Il a patiné comme un chef. Il a obtenu deux quatrièmes places et il lui reste encore deux années chez les juniors, c’est donc très prometteur. »

Gilmore Junio (Alberta) n’a pas terminé très loin derrière prenant la septième place. Rappelons qu’Antoine Gélinas-Beaulieu (Sherbrooke, Québec), a qui il reste une autre année junior, a terminé troisième au classement cumulatif.

« Nous sommes très satisfaits des trois jours de compétitions, a mentionné Jelonek. Trois patineurs différents ont grimpé sur le podium. »

Les Candiennes quatrièmes en poursuite

Dimanche, c’était également la présentation des poursuites par équipe tant chez les hommes que chez les femmes. Les Canadiennes ont réussi à se classer parmi les quatre premières équipes en qualifications, ce qui leur permettait d’espérer une médaille.

En finale pour l’obtention de la médaille de bronze, Kaylin Irvine (AB), Brianne Tutt (Airdrie, AB) et Kali Christ (Regina, SK) affrontaient les Coréennes. Les Canadiennes ont complété la course en 3:11,17, soit 1,39 seconde après leurs rivales.

« C’est une excellente performance pour les filles, a lancé Jelonek. Si on s’attendait à de meilleures performances dans les courses individuelles, on est surpris et content de cette quatrième place à la poursuite. L’équipe est encore jeune, c’est donc encourageant pour les années à venir. »

L’or est allé aux Néerlandaises qui ont devancé les Japonaises en réalisant une nouvelle marque mondiale grâce à un chrono de 3,08,35.

Du côté masculin, les gars ont pris le neuvième rang, mais ce n’est pas une déception pour autant. « On savait qu’on était pour avoir de la difficulté, a indiqué Jelonek. Gélinas-Beaulieu a dû tirer pendant six tours sur huit parce que c’était plus difficile pour les autres. »

Autres résultats canadiens

Kate Hanly (Calgary, AB) 11e au 500m;
Kaylin Irvine (Alberta) 12e au 500m;
Isabel Dilger (Alberta) 18e au 500m.