Le Canada ajoute deux médailles à sa récolte asiatique

Les formations canadiennes de relay ont ajouté une médaille d’argent et une de bronze pour le Canada en conclusion de la Coupe du monde de Séoul, aujourd’hui. Les patineurs courte piste du Canada ont remporté un total de neuf médailles en Coupe du monde en deux fins de semaine de courses en Asie, alors que leur objectif était d’utiliser ces compétitions comme préparation pour les deux prochaines, à Montréal et Marquette, au Michigan, puisque celles-ci détermineront les quotas Olympiques.

Les hommes n’avaient pas une voie facile vers la finale, mais Charles et François Hamelin (Ste-Julie, QC), Olivier Jean (Lachenaie, QC) et François-Louis Tremblay (Montreal, QC) se sont rassemblés et ont remporté leur course de demi-finale, qui aurait facilement pu être la finale puisqu’ils étaient face à la Corée, aux Etats-Unis et au Japon, trois excellentes formations de relais.

« On a vraiment été solides au relais, » a raconté François Hamelin. « Les échanges étaient bons, on a bien géré la course, Derrick [Campbell, l’entraîneur masculin] était bien content après la course. » Et avec raison, puisqu’Équipe Canada a terminé première en 6:57.574, devant la Corée en 6:57.861, les Etats-Unis (6:59.431) et le Japon (7:00.435).

Les mêmes patineurs ont pris part à la finale, espérant répéter leur performance. « On était confiants de gagner la finale, » a continué Hamelin. Et c’est passé près, puisque les Canadiens étaient premiers au dernier échange, mais la Corée a effectué un dépassement dans le dernier tour, et quand Tremblay se préparait à repasser devant au dernier virage, il a légèrement accroché un bloc et a perdu sa vitesse, terminant deuxième en 6:53.441. La Corée l’a emporté en 6:53.199. « On repart la tête haute, on regarde devant et aux prochaines Coupes du monde on veut vraiment aller chercher l’or. »

Chez les femmes, Tania Vicent (Laval, QC), Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC), Kalyna Roberge (St-Étienne de Lauzon, QC) et Valérie Maltais (La Baie, QC) ont pris part à la demi-finale, et elles ont terminé deuxièmes de leur vague, derrière les puissantes Chinoises.

« La demi-finale a bien été, on était agressives et on a réussi à suivre les Chinoises pendant une bonne partie de la course, » a expliqué Vicent. « On a eu un meilleur temps que la semaine passée mais avec une glace moins rapide, donc on s’est améliorées à ce niveau-là. »

Jessica Gregg (Edmonton, AB) a remplacé Maltais pour la ronde finale. Équipe Canada est partie troisième, mais le Japon l’a dépassée, pendant que la Chine et les Etats-Unis ont commencé à creuser un écart. « On a paniqué un peu parce qu’on voyait l’écart se creuser et les Japonaises avaient un bon tracé pour nous empêcher de les dépasser, » a dit Vicent. Elles ont finalement réussi à dépasser et un peu plus tard, la patineuse Américaine est tombée, permettant au Canada de créer à son tour une avance sur elle, qui a été utile plus tard quand Roberge est tombée dans le dernier tour mais a tout de même réussi à franchir l’arrivée avant les Etats-Unis pour la médaille de bronze. La Chine a remporté l’or et le Japon, l’argent.

Plus tôt en après-midi, les athlètes ont pris part au 1000m, et François Hamelin a obtenu le meilleur résultat canadien en remportant la finale B pour le 5e rang. Hamelin était premier avec deux tours à faire, mais Lee Ho-Suk de la Corée l’a dépassé à l’intérieur avec 1 ½ tour à faire, et Jordan Malone a fait de même un tour plus tard. « J’aurais aimé faire la finale parce que je l’avais faite la semaine passée, » a raconté Hamelin. « J’avais une demi-finale difficile, et maintenant je dois travailler sur mon tracé vers la fin de la course, parce que j’ouvre trop la porte et les autres réussissent à me dépasser, comme aujourd’hui. Mais je suis revenu pour gagner la finale B, je sais que j’ai des choses à améliorer et je ressors grandi de cette Coupe du monde. »

Olivier Jean a terminé troisième de son quart de finale et n’a donc pas pu avancer, alors que Charles Hamelin s’est fait disqualifier en quart de finale après avoir essayé un dépassement extérieur sur un patineur Chinois. Il y a eu contact et puisque Hamelin était en dépassement, il a été disqualifié. Ils terminent donc 16e et 17e respectivement.

Roberge était la seule participante chez les femmes, puisque Vicent et Maltais ont été éliminées en rondes de qualification vendredi. Elle a elle aussi pris le troisième rang de sa demi-finale, une course très rapide, pour la 9e place.

Avec l’or de Charles Hamelin et le bronze de Kalyna Roberge sur 500m hier, le Canada obtient quatre médailles cette fin de semaine, une de moins qu’en Chine la semaine dernière, où le Canada avait remporté deux médailles de bronze au relais, l’argent et le bronze au 500m féminin (Gregg et St-Gelais) et une autre médaille d’argent au 1000m (Charles Hamelin).

Équipe Canada rentre maintenant à Montréal demain, et elle aura un peu plus d’un mois pour se préparer pour la prochaine étape de la Coupe du monde qui se tiendra à la maison à l’Aréna Maurice-Richard, où s’entraîne la majorité de l’équipe. La Coupe du monde de Montréal aura lieu du 5 au 8 novembre et sera extrêmement importante puisque les résultats des athlètes aideront à déterminer les quotas de chaque pays pour les Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver 2010.