Le Canada ajoute quatre autres médailles dimanche à la Coupe du monde sur courte piste de l’ISU en Corée du Sud

Gangneung, Corée du Sud, le 18 décembre 2016 – Charles Hamelin a remporté l’or et Charle Cournoyer, le bronze, pour un doublé canadien dans la deuxième épreuve de 1000m de la fin de semaine, tandis que le relais masculin canadien est monté sur le podium pour la première fois de la saison en récoltant l’argent et le relais féminin a gagné la médaille de bronze, dimanche, pour conclure la Coupe du monde de l’ISU de patinage de vitesse sur courte piste à Gangneung, en Corée du Sud.
 
En ajoutant les cinq médailles récoltées samedi, l’équipe canadienne termine ainsi son initiation à la glace des Jeux olympiques de 2018 avec une récolte de neuf médailles pour le weekend. Il s'agit de sa meilleure performance à une étape de la Coupe du monde jusqu’ici cette saison et de son total le plus élevé depuis l’étape présentée à Toronto en novembre 2015. En quatre Coupes du monde jusqu'ici en cette saison 2016-2017, les patineurs canadiens sont montés à 23 reprises sur le podium.
 
Dans la deuxième épreuve de 1000m à l’horaire à Gangneung, dimanche, Charles Hamelin de Sainte-Julie, QC, et Charle Cournoyer de Boucherville, QC, ont réussi le troisième doublé canadien de la fin de semaine en remportant respectivement l’or et le bronze. Le Russe Semen Elistratov s’est glissé entre les deux pour mériter l’argent.
 
Ces médailles ont fait du bien aux deux Canadiens qui montaient ainsi sur le podium pour la deuxième fois cette saison.
 
« Aujourd’hui, ç'a été une journée assez bien pour moi parce que j’avais eu des moments assez difficiles depuis que l'équipe est arrivée en Asie, a déclaré Charles Hamelin. Dimanche, je voulais vraiment sortir tout ce que j'avais pour monter sur le podium, me mettre en confiance et mettre une bonne 'vibe' dans la bâtisse avant de partir car la prochaine fois qu'on risque de la voir, c'est pendant les Jeux olympiques. »

« Après trois autres distances assez difficiles en Asie, j'ai gagné la course d'aujourd'hui avec un bonheur de relâchement. C'était bien de revenir sur le podium avec une victoire en plus », a-t-il ajouté, lui qui avait gagné la médaille de bronze au 500m lors de la deuxième Coupe du monde de la saison à Salt Lake City.
 
Charle Cournoyer s’est dit également très satisfait de sa médaille de bronze, surtout à la suite du travail qu'il a fait au cours de l’automne.
 
« J'ai travaillé sur beaucoup de choses récemment dans mes courses », a dit Charle Cournoyer, qui est monté sur un podium, dimanche, pour la première fois depuis sa victoire au 1000m à Calgary, à l'occasion de la première Coupe du monde en 2016-2017. « Cette saison, mon but est vraiment d'améliorer les décisions que je prends dans mes courses. Dans certaines courses, je me suis mis en danger quand je me suis retrouvé dans des situations avec lesquelles je n'étais pas habitué ou à l'aise. Je suis donc très content que tout marche et de me retrouver sur le podium aujourd'hui, surtout à cette épreuve-test en route vers les Jeux olympiques. »
 
Premier podium de la saison au relais masculin
Hamelin et Cournoyer ont par la suite remporté leur deuxième médaille de la compétition en mettant la main sur la médaille d’argent au relais en compagnie de Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau, QC, et de Pascal Dion de Montréal, QC, ainsi que François Hamelin de Sainte-Julie, QC, qui a patiné au cours des rondes précédentes et qui célébrait son 30e anniversaire de naissance, dimanche.
 
La Hongrie a remporté l’or et les États-Unis, le bronze.
 
Pour le Canada, il s’agit d’un premier podium au relais masculin cette saison après avoir notamment terminé deux fois en quatrième position.
 
« On a fait un excellent travail aujourd'hui, a indiqué Charles Hamelin. C'est notre meilleur relais depuis que nous sommes en Asie. Nous avons ajouté des petits trucs dans l'exécution de nos relais. Nous avons bien protégé notre place alors que nous étions cinq équipes. »
 
Au relais féminin, le Canada est monté sur le podium pour une troisième Coupe du monde consécutive en méritant la médaille de bronze. La Corée du Sud a gagné l’or, suivie des Pays-Bas.
 
Le quatuor canadien, composé dimanche de Marianne St-Gelais de Saint-Félicien, QC, Valérie Maltais de Saguenay, arrondissement La Baie, QC, Kasandra Bradette de Saint-Félicien, QC, et Kim Boutin de Sherbrooke, QC, tandis que Marie-Ève Drolet de Saguenay, arrondissement Chicoutimi, QC, et Jamie Macdonald de Fort St. James, C.-B., ont participé aux rondes précédentes, était en tête avec huit tours à faire jusqu’à ce qu’une chute les fasse glisser au troisième rang.
 
« On avait vraiment une bonne stratégie, nous étions solides, a constaté Marianne St-Gelais. Une chute a changé le cours des choses, mais je pense que nous pouvons être fières de ce que nous avons fait. Nous avons offert un tout nouveau relais et c'était vraiment solide. »
 
Jamie Macdonald en quatrième place
Au niveau individuel, Jamie Macdonald a enregistré la meilleure performance de la journée chez les Canadiennes en terminant au quatrième rang de la finale A du 500m. Elle a été devancée dans l’ordre par Min Jeong Choi de la Corée du Sud, Kexin Fan de la Chine, et Natalia Maliszewska de la Pologne.
 
« Ç'a été une finale difficile qui a commencé très rapidement », a déclaré Jamie Macdonald, qui avait mérité l’argent au 500m à la première Coupe du monde de la saison présentée à Calgary. « J’ai voulu essayer d’être patiente et de bâtir quelque chose. Arianna (Fontana) a fait un dépassement, mais j’ai été capable de reprendre ma place, ce dont je suis assez contente. Je pense que si j’avais eu un demi-tour de plus, j’aurais pu essayer quelque chose à la ligne d’arrivée. Ça me donne définitivement de la confiance de savoir que je peux patiner aussi vite et que je peux faire mieux. »
 
Marianne St-Gelais de Saint-Félicien, QC, s’est pour sa part rendue en finale B du 500m féminin, épreuve qui n’a finalement pas été présentée puisque seulement deux patineuses s’y étaient qualifiées. En demi-finales, St-Gelais avait pris le quatrième rang après avoir perdu l’équilibre à la suite d’un accrochage.
 
St-Gelais a ainsi vu sa série de podiums consécutifs prendre fin à cinq. Elle a un total de six médailles en quatre étapes de la Coupe du monde jusqu’ici cette saison.
 
« C'est décevant, mais en même temps, il y a peu de choses que j'aurais pu faire de différent. Ça fait partie du sport, a analysé St-Gelais. J'ai eu de bonnes performances tout au long des premières Coupes du monde et c'est normal de ne pas être toujours sur le podium. Je ne suis pas déçue. »
 
Trois autres Canadiens se sont également classés dans les différentes finales B.
 
Au 500m, Samuel Girard et Pascal Dion ont respectivement pris les première et deuxième positions alors que dans le deuxième 1000m de la fin de semaine, Valérie Maltais a terminé au troisième rang.
 
Les membres de l’équipe nationale se prépareront maintenant en vue des Championnats canadiens seniors, qui se dérouleront du 13 au 15 janvier à l’aréna Maurice-Richard à Montréal. Cette compétition servira de qualification pour les compétitions internationales de cet hiver, incluant les Championnats du monde. Les billets sont maintenant disponibles au coût de 5 $ par jour ou de 10 $ pour la fin de semaine par le biais du http://www.speedskating.ca/fr/evenements/cp-championnats-canadiens-senio....

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI

500m F
Jamie Macdonald : 4e en finale A (classement final : 4)
Marianne St-Gelais : qualification en finale B (classement final : 7)
Kasandra Bradette : pénalité en demi-finales et éliminée (classement final : 8)

500m H
Samuel Girard : 1er dans la finale B (classement final : 5)
Pascal Dion : 2e dans la finale B (classement final : 6)
François Hamelin : 5e en quarts de finale et éliminé (classement final : 18)

1000m (2) F
Valérie Maltais : 3e dans la finale B (classement final : 7)
Marie-Ève Drolet : 5e en demi-finales et éliminée (classement final : 10)
Kim Boutin : 6e en demi-finales et éliminée (classement final : 11)

1000m (2) H
Charles Hamelin : médaille d’or (classement final : 1)
Charle Cournoyer : médaille de bronze (classement final : 3)
Patrick Duffy : 6e en quarts de finale et éliminé (classement final : 20)

Relais F
Canada : médaille de bronze (classement final : 3)
(Marianne St-Gelais, Valérie Maltais, Kasandra Bradette, Kim Boutin, Marie-Ève Drolet, Jamie Macdonald)

Relais H
Canada : médaille d’argent (classement final : 2)
(Charles Hamelin, Charle Cournoyer, Samuel Girard, Pascal Dion, François Hamelin)

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au  www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC