Le Canada domine le 500m et le relais à la Coupe du monde de Sofia

Faste journée pour le Canada, qui ajoute quatre médaille d’or à sa collection, pour un total de sept médailles à la 5e étape du Circuit de la Coupe du monde qui se terminait aujourd’hui en Bulgarie. Jessica Gregg (Edmonton, AB) a remporté sa toute première médaille d’or en Coupe du monde en carrière sur 500m, François-Louis Tremblay (Montréal, QC) a pour sa part mis la main sur sa première médaille d’or de la saison quelques instants plus tard sur la même distance, avant que les deux équipes de relais patinent vers l’or pour mettre fin à la compétition.

Deux Canadiennes étaient en piste pour la finale du 500m, Gregg et Kalyna Roberge (St-Étienne-de-Lauzon, QC). Elles étaient aux côtés d’Arianna Fontana de l’Italie et de Meng Xiaoxue de la Chine. Gregg, qui a l’un des plus rapides départs au monde, l’a utilisé à son avantage et a complété la course en 43.740. Elle était suivie de Fontana en 44.327 et de Meng en 45.177. Roberge a été victime d’une malencontreuse chute lorsqu’elle a eu un léger contact avec Fontana tôt dans la course, et elle n’a pas réussi à rattraper le peloton, terminant au 4e rang. Anne Maltais (Québec, QC) a pris la 7e place, terminant 3e de la finale B.

« Je me sentais très bien dans toutes mes courses aujourd’hui, j’ai eu de très bons temps, donc j’étais confiante en arrivant en finale, » a expliqué Gregg. « J’avais la première position sur la ligne de départ, ce qui aide toujours, mais avec Fontana en 2e et Kalyna 3e, je voulais partir très vite, ce que j’ai fait. Il y avait un peu de contact derrière moi au départ, ce qui s’est avéré malheureux pour Kalyna, mais j’ai simplement continué d’y aller à fond pour l’or. J’ai eu une belle progression cette saison, et c’est super de remporter l’or! »

Chez les hommes, François-Louis Tremblay, qui avait remporté plusieurs médailles cette saison, a mis la main sur l’or pour la première fois depuis décembre 2007, prouvant au reste du monde qu’il est toujours l’un des principaux aspirants au podium olympique sur 500m. Tremblay a conclu la course en 41.237, suivi de l’Anglais Jon Eley (41.385) et de l’Américain Jeff Simon (41.511).

« C’était une bonne journée, même en quart de finale j’ai réalisé que je faisais des temps extrêmement rapides, proche du record du monde, » racontait Tremblay. En demi-finale, j’ai mis une bûche de plus si on veut, et je suis passé à un centième seulement. En finale, les enjeux étaient plus grands, je ne voulais pas y aller pour le temps, ça ne valait pas la peine. Je suis parti un peu plus lentement, mais toujours premier, et j’ai accéléré tout au long de la course, ce qui a empêché les autres de me dépasser. Tout y était aujourd’hui, la forme, la technique, les lames… c’était parfait. Je dirais que c’est 14 mois d’entraînement intense qui sont finalement récompensés, » a terminé le patineur, en faisant référence au fait qu’il n’avait pas touché l’or en Coupe du monde depuis 14 mois.

Les autres Canadiens à patiner sur 500m, Olivier Jean (Lachenaie, QC) et François Hamelin (Ste-Julie, QC) ont été disqualifiés pour obstruction en quarts de finale et ont dû se contenter des 15e et 16e rangs.

Marc-André Monette (Pointe-aux-Trembles, QC) a été le meilleur Canadien sur 1000m, lui qui a terminé deuxième de la finale B pour la 6e position au cumulatif. Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) a été éliminé en demi-finale pour le 9e rang. Hamelin a mené les sept premiers tours de sa course, et il était deuxième avec deux tours à faire, mais il a perdu l’équilibre dans un virage et est tombé, terminant 5e de sa course. Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC) a été disqualifié en quart de finale pour obstruction et a pris le 17e rang.

Chez les femmes, toutes les athlètes canadiennes ont vu leur parcours s’arrêter en quart de finale du 1000m. Laurie Marceau (Dolbeau, QC), après avoir pris le 2e rang du repêchage en matinée, a terminée 3e de son quart de finale pour la 10e place au cumulatif. Marie-Ève Drolet (Saguenay, QC) était elle aussi troisième de sa course pour la 9e place et Jessica Hewitt (Kamloops, CB) a pris le 16e rang.

La compétition s’est terminée avec les finales du relay, dominés par les Canadiens. L’équipe féminine a obtenu la médaille d’or en franchissant la ligne d’arrivée en 4:13.510, suivie par la formation italienne en 4:14.966. Les Américaines ont pris l’or en 4:21.190.

« Avec les Coréennes et les Chinoises qui n’étaient pas en finale, on savait qu’on avait une chance pour l’or et c’est ce qu’on visait, » a expliqué Gregg. « C’était vraiment une course entre les Américaines et nous, mais leur patineuse est tombée quand elle a essayé de bloquer Kalyna qui tentait un dépassement. Nous avons toutes très bien patiné et on méritait l’or. » C’était une première médaille d’or pour les femmes depuis la Coupe du monde de Montréal en décembre 2006.

Chez les hommes, les Canadiens ont été les plus forts et ont terminé la course en 6:46.412, avec les Chinois deuxième en 6:47.825 puis les Allemands en 6:49.950. Les Coréens étaient également en finale, mais ils ont été disqualifiés. C’est la première fois depuis le Championnat du monde courte piste de 2005 que les deux équipes de relais du Canada remportent l’or à une même compétition.

Les Canadiens se dirigent maintenant vers Dresden, en Allemagne, où ils prendront part à la dernière étape du Circuit de la Coupe du monde 2008-09 la fin de semaine prochaine.