Le Canada gagne la médaille d’argent dans la poursuite par équipe

Le Canada gagne la médaille d’argent dans la poursuite par équipe féminine aux championnats du monde des distances individuelles
Des résultats parmi les 10 premiers pour Nesbitt et Gregg dans les 500 mètres


DOSSIERS AUDIO (MP3): Bucsis, Dubreuil (anglais), Dubreuil (français), Gregg, Poursuite par équipe (Klassen, Nesbitt, Schussler, Kali Christ), Poursuite par équipe – français (Giroux, Makowsky), Ouardi (anglais), Ouardi (français), Rempel, entraîneur Gregor Jelonek (français)

HEERENVEEN, Pays-Bas – Le Canada a remporté sa quatrième médaille, aujourd’hui, aux championnats du monde des distances individuelles de patinage de vitesse de l’UIP présentés à Heerenveen, aux Pays-Bas. Cindy Klassen, Christine Nesbitt et Brittany Schussler ont uni leurs efforts dans la poursuite par équipe féminine pour obtenir la médaille d’argent derrière les Pays-Bas. Nesbitt et Jamie Gregg ont terminé cinquième et neuvième respectivement après les deux courses de 500 mètres.

Dans la poursuite par équipe féminine, les favorites canadiennes ont terminé en 3:00,51 minutes, mais ce ne fut pas suffisant pour battre le temps des Néerlandaises de 2:59,70. Les patineuses néerlandaises Ireen Wust, Diane Valkenburg et Linda de Vries ont réussi le tout premier temps féminin en moins de trois minutes cette saison pour remporter la médaille d’or. La Pologne a obtenu la médaille de bronze en 3:03,32.

«Nous avions un peu une nouvelle stratégie, aujourd’hui, et une partie d’entre elle n’était pas parfaite, mais je pense que nous avons exécuté la course la plus forte que nous pouvions», a dit Schussler.

Le Canada a gagné le titre de la saison de la poursuite par équipe féminine dans la Coupe du monde. Nesbitt, Klassen et Schussler ont gagné leurs trois courses, dont la finale de la saison. Dans la seule course que le trio de Canadiennes n’était pas réuni, le Canada a terminé septième.

Dans la poursuite masculine, le Canada a terminé tout juste en bas du podium en quatrième place en 3:44,37 – son meilleur classement et son temps le plus rapide de cette saison. Denny Morrison, Mathieu Giroux et Lucas Makowsky ont représenté le Canada. C’était la première course de poursuite par équipe de Giroux cette saison et la deuxième de Makowsky tandis que Morrison a participé aux trois courses de la Coupe du monde. Le Canada a terminé septième et cinquième deux fois.

Sven Kramer, Koen Verweij et Jan Blokhuijsen ont gagné la médaille d’or pour les Pays-Bas en 3:41,43 minutes. Les États-Unis ont obtenu la médaille d’argent en 3:43,42 et la Russie celle de bronze en 3:43,62.

Dans les 500 mètres féminins, Nesbitt a terminé quatrième (38,28) de la première course et septième (38,42) de la deuxième pour se c lasser cinquième en tout. Anastasia Bucsis, de Calgary, a terminé 15e en tout après avoir pris les 12e (38,76) et 16e (38,92) rangs de ses courses. Shannon Rempel, de Winnipeg, a terminé 21e, après des 20e (39,25) et 21e (39,40) places dans ses 500 mètres.

Sang-Hwa Lee, de Corée du Sud, a gagné les deux 500 mètres pour s’emparer de la médaille d’or, suivie de Jing Yu, de Chine, médaillée d’argent, et de Thijsje Oenema, des Pays-Bas, médaillée de bronze.

Aux 500 mètres masculins, Jamie Gregg, d’Edmonton, s’est classé neuvième en tout pour les deux courses. Il a terminé sixième du premier 500 mètres en franchissant la ligne d’arrivée en 35,03 secondes et 11e (35,18) du deuxième.

Participant à ses premiers championnats du monde des distances individuelles, Laurent Dubreuil, de Lévis, au Québec, a terminé en 35,19 secondes pour le 11e rang dans le premier 500 mètres et en 35,11 secondes (neuvième place) dans le deuxième. Le patineur de 19 ans a obtenu un classement final de 11e. Muncef Ouardi, de Québec, a terminé 15e du classement général grâce à deux 16es places (35,36, 35,35).

Tae-Bum Mo, de Corée du Sud, a été le champion des 500 mètres. Michel Mulder, des Pays-Bas, a gagné la médaille d’argent et Pekka Koskela, de Finlande, celle de bronze.