Le Canada gagne trois médailles de bronze pour conclure la première Coupe du monde sur courte piste de la saison

Marianne St-Gelais et le relais féminin brisent deux records canadiens

Salt Lake City, le 8 novembre 2014 – Marianne St-Gelais, de St-Félicien, au Québec, et Valérie Maltais, de Saguenay, au Québec, ont gagné une médaille de bronze individuelle chacune puis ont aidé le Canada à décrocher une autre troisième place dans le relais, dimanche, pour conclure la première étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l’ISU.

Le Canada termine la compétition avec une médaille d’or, une d’argent et trois de bronze.

Dans la finale du 500m féminin, Kexin Fan, de Chine, a remporté la médaille d’or en 42,696. Arianna Fontana, d’Italie, a terminé deuxième en 42,865 et St-Gelais a suivi en troisième place en 42,950.
«Ma stratégie au 500 est bien différente cette saison, a dit St-Gelais, triple médaillée olympique. Je dois être plus agressive et créer plus de situations sans nuire à mes chances de me qualifier pour les rondes suivantes. Dans la finale j’ai été surprise par Arianna. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle attaque dans la deuxième ligne droite.»

En demi-finale, St-Gelais a battu son record canadien en 42,620 tandis que Fan a réussi un record du monde en 42,504.

«Les courses ici étaient rapides aujourd’hui, a dit St-Gelais. Cela a été une fin de semaine couronnée de succès globalement et une excellente manière de commencer une nouvelle saison et cela me donne confiance pour le restant de l’année. Ma journée aurait pu être meilleure au niveau des résultats, mais je sens que j’atteins un nouveau niveau au 500.»

Courtney Shmyr, de Langley, en C.-B., a été éliminée en quart de finale pour terminer 15e.
Les Sud-Coréennes ont réussi un doublé dans la finale du 1500m féminin avec Suk Hee Shim qui a terminé première en 1:35,750 et Alang Kin deuxième en 1:35,831.  Maltais a suivi en 1:36,012.
«J’ai retrouvé ma confiance aujourd’hui. Je me sentais pas mal nerveuse avant la course, a dit Maltais. Plus j’avançais dans les rondes, plus je trouvais mon rythme que j’avais la saison dernière et j’ai réussi à instinctivement réagir aux situations.»

Kim Boutin, de Sherbrooke, au Québec, a terminé deuxième dans la finale B pour se classer septième en tout et Joanie Gervais, de Saguenay, au Québec, a été éliminée en quart de finale pour se classer 11e.

Au relais féminin de 3000m, la Corée du Sud a remporté la médaille d’or en 4:06,916. La Chine a terminé deuxième en 4:06,952 et le Canada troisième avec un record national en 4:07,308 avec Maltais, St-Gelais, Kasandra Bradette, de St-Félicien, et Boutin.

«Obtenir le record et une médaille est une manière fantastique pour nous de commencer la saison, a dit Maltais. C’est une nouvelle équipe et nous avons fait beaucoup de bonnes choses dans notre première compétition ensembles.»

Boutin était d’accord avec sa coéquipière.

«C’est ce dont nous avons besoin pour commencer la saison, a-t-elle dit. Nous étions fortes ce soir au départ, mais avons été dépassées lors d’un changement et nous espérons corriger cela pour la prochaine Coupe du monde. Pour moi c’est ma première médaille dans une Coupe du monde et je m’en rappellerai toujours.»

C’était aussi une première médaille dans une Coupe du monde pour Bradette.

«C’est toujours amusant de gagner une médaille en équipe, a dit Bradette. C’est une sensation unique difficile à décrire. Nous avons brisé la glace ce soir et cela augure bien pour la prochaine Coupe du monde à Montréal.»

Au relais masculin de 5000m, le Canada a gagné la finale B pour se classer cinquième avec Guillaume Bastille, de Rivière-du-Loup, au Québec, Charles Hamelin, de St-Julie, au Québec, Patrick Duffy, d’Oakville, en Ontario, et Samuel Bélanger-Marceau, de St-Bruno-de-Montarville, au Québec.

Au 1000m masculin, Hamelin a gagné la finale B pour se classer cinquième. Bastille a été éliminé en quart de finale et termine 16e.

Au 500m masculin, Samuel Girard, de Ferland-et-Boileau, au Québec, a été le meilleur Canadien en se rendant en quart de finale et a terminé 10e. Bélanger-Marceau s’est classé 18e.

Samedi, St-Gelais a gagné la médaille d’or dans le premier 1000m et Hamelin celle d’argent au 1500m.
La deuxième étape du circuit aura lieu la fin de semaine prochaine, du 14 au 16 novembre, à l’aréna Maurice-Richard à Montréal.

Résultats d’aujourd’hui
500m H
Samuel Girard : éliminé en quart de finale
Samuel Bélanger-Marceau : éliminé en demi-finale du repêchage

500m F
Marianne St-Gelais : bronze (42.620 : record canadien et personnel. L’ancien record canadien appartenait également à Marianne St-Gelais et était de 42.664 depuis 2013 à Dresden en Allemagne lors d’une Coupe du monde)
Courtney Shmyr : éliminée en quart de finale

1000m M
Charles Hamelin : 1er de la finale B
Guillaume Bastille : éliminé en quart de finale

1000m F
Valérie Maltais : bronze
Kim Boutin : 2e de la finale B
Joanie Gervais : éliminée en quart de finale

Relais masculin :
Canada : 1er de la finale B (Charles Hamelin, Guillaume Bastille, Patrick Duffy, Samuel Bélanger-Marceau)

Relais féminin :
Canada : bronze (Marianne St-Gelais, Valérie Maltais, Kim Boutin, Kasandra Bradette)
Le temps de 4 :07.308 est un nouvea record canadien. L’ancien record était de 4 :07.628 et avait été réalisé en 2013 lors de la Coupe du monde à Dresden en Allemagne. De plus, premières médailles en coupe du monde en carrière pour Kim Boutin et Kasandra Bradette

Résultats complets : http://shorttrack.sportresult.com/  

Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 13 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC

Jeff MacKinnon
Coordonnateur, services aux médias et aux communications – longue piste
Patinage de vitesse Canada
Courriel : jmackinnon@speedskating.ca
Téléphone : 403-860-9525
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC