Le Canada remporte cinq médailles samedi à la Coupe du monde sur courte piste de l’ISU en Corée du Sud

Gangneung, Corée du Sud, le 17 décembre 2016 – Marianne St-Gelais et Kim Boutin ont remporté l’argent et le bronze au 1500m, doublé répété par la suite par Pascal Dion et Patrick Duffy au 1000m (1), alors que Marie-Ève Drolet a mérité le bronze au 1000m (1) féminin pour permettre au Canada de remporter un total de cinq médailles, samedi, à la Coupe du monde de l’ISU de patinage de vitesse sur courte piste qui se déroule jusqu’à dimanche à Gangneung, en Corée du Sud.
 
Au 1500m, Marianne St-Gelais de Saint-Félicien, QC, et Kim Boutin de Sherbrooke, QC, ont respectivement remporté les médailles d’argent et de bronze. L’or est allé à la Sud-Coréenne Suk Hee Shim.
 
« Je me suis un peu laissée emporter dans le jeu dans le sens où on voulait gagner ensemble, faire des choses et réussir ensemble. Ça faisait longtemps que je n'avais pas coursé (dans une finale) avec une coéquipière! », a dit St-Gelais qui a ainsi remporté une sixième médaille en sept épreuves jusqu’ici cette saison.
 
« J'étais fière de ce que Kim faisait pendant la course. À la fin, je n'ai rien voulu risquer et en même temps, j'ai voulu aider la situation. J'ai fait un dépassement large sur elle. Je savais que je n'allais pas lui nuire. Je pensais qu’on allait réussir à avoir la Sud-Coréenne à la ligne d'arrivée, mais on ne l'a pas eue. On a quand même terminé deuxième et troisième. C'est un très beau podium et je suis très fière de ce qu'on a fait. Spécialement ici pour l'épreuve-test (pour les Jeux olympiques de 2018). On peut avoir bon espoir pour le futur. »
 
Kim Boutin s’est réjouie de sa première médaille individuelle depuis la Coupe du monde inaugurale de la saison 2015-2016, présentée à Montréal, surtout qu'elle l'a obtenue au lendemain de son 22e anniversaire.
 
« Cette course-là m'a redonné un peu de confiance car c'est ma première médaille depuis que j'avais arrêté la saison dernière, a-t-elle déclaré. D'être sur le podium avec Marianne, ça m'a ramené des souvenirs. On a bien coursé et je suis contente. »
 
Première médaille individuelle en carrière pour Pascal Dion
Le Canada a par la suite enregistré un second doublé, cette fois-ci au premier 1000m masculin de la fin de semaine, alors que Pascal Dion de Montréal, QC, a gagné la médaille d’argent, suivi de Patrick Duffy d’Oakville, ON. Nurbergen Zhumagaziyev, du Kazakhstan, a terminé en première position.
 
Pour Dion, il s’agit de sa toute première médaille individuelle à sa sixième Coupe du monde en carrière.
 
« La journée de vendredi avait vraiment été exceptionnelle pour moi car j'avais été au top dans toutes mes courses, a analysé Pascal Dion. Et en finale aujourd'hui, je n'ai eu que du plaisir à courser et tout a bien adonné. Je me suis bien positionné et j'ai bien coursé. Je pense que c'est une de mes meilleures courses à vie. C'est aussi vraiment l'fun d'avoir partagé un podium avec un autre Canadien! »
 
Pour Patrick Duffy, cette médaille est sa première individuelle depuis la Coupe du monde #6 de la saison 2015-2016, qui avait été présentée en Turquie.
 
« Cette médaille de bronze à ma deuxième Coupe du monde de la saison est vraiment une surprise, a dit Patrick Duffy. Lors des trois derniers tours, j'avais trois Sud-Coréens en arrière de moi. C'est pas facile de jouer défensif comme ça! Une troisième place, c'est super bon! Ça me donne confiance pour le reste de la saison. »
 
Au 1000m féminin, Marie-Ève Drolet de Saguenay, arrondissement Chicoutimi, QC, a mérité sa deuxième médaille individuelle en Coupe du monde depuis son retour à la compétition internationale en mettant la main sur celle de bronze, samedi.
 
Drolet a terminé derrière Elise Christie de la Grande-Bretagne et Min Jeong Choi de la Corée du Sud, respectivement médaillées d’or et d’argent.
 
« C'est le premier 1000m que je fais cette saison en Coupe du monde, donc ça m'a certainement donné de la confiance, a expliqué Marie-Ève Drolet. Mon objectif sur cette distance était de faire un top huit. C'est pleinement accompli! Je suis très satisfaite et j'ai hâte de faire mon autre course dimanche. »
 
Deux autres Canadiens se sont qualifiés pour les finales B. Au 1500m, Charle Cournoyer de Boucherville, QC, a terminé en première position alors que Jamie Macdonald, de Fort St. James, C.-B., a pris le quatrième rang dans la finale B du 1000m (1).
 
Dans les demi-finales du relais, Marie-Ève Drolet, Marianne St-Gelais, Kim Boutin et Kasandra Bradette de Saint-Félicien, QC, ont terminé au deuxième rang et se sont qualifiées pour la grande finale qui aura lieu dimanche.
 
Charles Hamelin, Charle Cournoyer, Pascal Dion et Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau, QC, ont fait de même, mais en profitant d’une pénalité aux Pays-Bas pour ainsi être avancés en grande finale.

Outre les finales du relais, les rondes de repêchage et finales dans la deuxième épreuve de 1000m et du 500m sont à l’horaire dimanche.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI

1000m (1) F
Marie-Ève Drolet : médaille de bronze (classement final : 3)
Jamie Macdonald : 4e dans la finale B (classement final : 8)
Kasandra Bradette : 3e dans les quarts de finale et éliminée (classement final : 11)

1000m (1) H
Pascal Dion : médaille d’argent (classement final : 2)
Patrick Duffy : médaille de bronze (classement final : 3)
François Hamelin : pénalité dans les qualifications et éliminé (classement final : 45)

1500m F
Marianne St-Gelais : médaille d’argent (classement final : 2)
Kim Boutin : médaille de bronze (classement final : 3)
Valérie Maltais : 7e en demi-finales et éliminée (classement final : 19)

1500m H
Charle Cournoyer : 1er dans la finale B (classement final : 8)
Charles Hamelin : 8e en demi-finales et éliminé (classement final : 22)
Samuel Girard : pénalité dans les qualifications et éliminé (classement final : 49)

Relais F
Canada : 2e en demi-finales et participera à la finale A dimanche
(Marie-Ève Drolet, Marianne St-Gelais, Kasandra Bradette, Kim Boutin)

Relais H
Canada : 3e en demi-finales mais avancé en finale A qui aura lieu dimanche
(Charles Hamelin, Charle Cournoyer, Samuel Girard, Pascal Dion)

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au  www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC