Le Canada remporte deux médailles, dont une première en or en poursuite par équipe masculine depuis Vancouver 2010, à la Coupe du monde sur longue piste à Calgary

Le trio composé de Ted-Jan Bloemen, Jordan Belchos et Ben Donnelly a remporté la médaille d’or dans l’épreuve masculine de poursuite par équipe alors que Marsha Hudey, Heather McLean et Noémie Fiset ont mérité le bronze au sprint par équipe chez les femmes, samedi, à l'occasion de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste de l’ISU présentée jusqu’à dimanche à l’Ovale olympique de Calgary.

Bloemen, de Calgary, Belchos, de Toronto, et Donnelly, d’Oshawa, ON, ont parcouru les huit tours de la poursuite par équipe masculine en 3:39,32, pour se retrouver à une seconde du record canadien de 3:38,31. La Corée du Sud a pris le deuxième rang (3:39,60), suivie de l’Italie (3:41,97).

Il s’agit d’une première médaille d’or pour le Canada dans cette épreuve depuis celle récoltée par Denny Morrison, Lucas Makowsky et Mathieu Giroux aux Jeux olympiques de 2010 à Vancouver. Aux Championnats mondiaux de distances individuelles de l’an dernier, Bloemen, Belchos et Morrison avaient mérité l’argent. Cette performance est également la meilleure en Coupe du monde depuis la médaille d’argent récoltée lors de la Coupe du monde de Hamar, en Norvège, en novembre 2010.

« Je pense que la clé a été notre préparation, a dit Belchos. Nous avons beaucoup patiné ensemble, nous nous connaissons bien, nous avons confiance l’un envers l’autre, et lorsque vient ce moment où il y a de la pression et que tu réalises que tu fais confiance aux gars avec qui tu es ainsi qu'à la préparation que tu as eue, c’est une très belle sensation. »

Des premières médailles en Coupe du monde
Membre du trio médaillé d’or en poursuite par équipe masculine, Ben Donnelly a pour sa part savouré sa première médaille à sa toute première Coupe du monde en carrière.

« C’est très excitant et je suis très content », a dit le jeune patineur de 19 ans, qui est toujours d’âge junior. « J’ai commencé à avoir des problèmes pendant le dernier tour, mais Ted a continué à me pousser et le travail d’équipe a porté ses fruits. Nous n’avons pas cessé de nous battre et ç'a bien fonctionné! »

Dans l’épreuve du sprint par équipe féminine, Marsha Hudey de White City, SK, Heather McLean de Winnipeg, MB, et Noémie Fiset de Québec (arrondissement Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge) ont toutes mérité leur première médaille en carrière en Coupe du monde en remportant la médaille de bronze à la suite de la disqualification de la Russie.

Hudey, McLean et Fiset ont réalisé un temps de 1:28,39, battant l’ancien meilleur temps canadien dans cette épreuve, soit 1:30,05, qui avait été réalisé en mars 2013 à Erfurt, en Allemagne.

Le Japon l’a emporté avec un temps de 1:26,82, suivi de la Chine (1:27,08).

« Compte tenu que c'était notre première épreuve de sprint par équipe, nous nous sommes bien tenues en équipe, a noté Marsha Hudey. Nous ne pensions pas pouvoir atteindre le podium, mais c’est une belle surprise et nous sommes très heureuses. »

« Je pense que la communication a été la clé du succès, a affirmé Heather McLean. Nous avons communiqué dès le premier virage, qui est une partie cruciale de la course. Patiner ensemble nous semblait naturel. »

Pour Noémie Fiset, cette médaille est sa première en carrière à sa première Coupe du monde.
« C’était une bonne course et je suis heureuse d’avoir eu la chance de patiner, a-t-elle déclaré. D’être sur le podium est encore mieux! »

Dans l’épreuve féminine de la poursuite par équipe, Ivanie Blondin et Isabelle Weidemann d’Ottawa ainsi que Josie Spence de Kamloops, en Colombie-Britannique, ont terminé au pied du podium, en quatrième position, avec un temps de 2:59,17.

Les Pays-Bas (2:56,11), le Japon (2:56,46) et la Russie (2:56,98) ont respectivement pris les trois premières places.

« Pour être honnête, je pense que ç'a mieux été que prévu. C’est une nouvelle équipe et je suis surprise des résultats, a dit Blondin. De finir quatrième en tant que nouvelle équipe à cette première Coupe du monde est un grand exploit et j’ai hâte de voir ce qu’on pourra faire dans les prochaines Coupes du monde. »

Dans l’épreuve du sprint par équipe masculine, Laurent Dubreuil de Lévis, QC, William Dutton de Humboldt, SK, et Vincent De Haître de Cumberland, ON, ont été disqualifiés à la suite d’une chute de Dubreuil.

Record du monde et records personnels au 1000m
Au 1000m A masculin, Vincent De Haître a été le meilleur Canadien avec une huitième position (1:08,11).

« Ç'a été mon meilleur départ cette année, mais mon exécution n'a pas été bonne pendant le reste de la course, incluant les virages, que je n'ai pas négociés au niveau auquel je suis habitué. Mais je suis quand même content des résultats, notamment parce que j’ai été affaibli par un rhume au cours de la dernière semaine », a dit De Haître.

Alexandre St-Jean de Québec a pris le 14e rang (1:08.69), suivi d’Alex Boisvert-Lacroix de Sherbrooke, QC, 15e avec un temps de 1:08,74. Boisvert-Lacroix a inscrit un nouveau record personnel sur cette distance alors que son ancienne marque était de 1:08,96. Il s’agit d’un deuxième record personnel pour le patineur de 28 ans, lui qui avait également abaissé son temps au 500m la veille.

Gerben Jorritsma (1:07,20) et Kjeld Nuis (1:07,40) des Pays-Bas ont pris les première et troisième positions. Pavel Kulizhnikov (1:07,33) de la Russie a terminé deuxième.

Dans l’épreuve du 1000m féminin A, Heather McLean a terminé 19e (1:17,07). Les Américaines Heather Richardson (1:12,51) et Brittany Bowe (1:12,54) ont toutes les deux battu le record du monde sur cette distance, qui était de 1:12,68, pour respectivement remporter l’or et l’argent. La Chinoise Hong Zhang (1:12,65) a mérité le bronze.

« Je ne suis pas heureuse de ma performance, a reconnu Heather McLean. Ma performance n'a pas été à la hauteur de ce que je fais à l'entraînement. Mais je pense que je deviendrai meilleure avec l’expérience. J’ai encore plusieurs 1000m à faire cette saison et je pense que c’est une opportunité et un défi de patiner contre ces autres femmes. »

Au 1000m féminin dans la division B, Ivanie Blondin d’Ottawa a elle aussi battu sa marque personnelle sur cette distance avec un temps de 1:14,72, bon pour la deuxième position. Son ancien record était de 1:16,22.

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au  www.speedskating.ca ainsi que sur le site Internet de la compétition au www.speedsk8.ca où les billets sont également disponibles.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI

Poursuite en équipe H
OR. Canada : 3:39.32
(Ted-Jan Bloemen, Jordan Belchos, Ben Donnelly)

Sprint en équipe F
BRONZE. Canada : 1:28.39
(Marsha Hudey, Noémie Fiset, Heather McLean)

Poursuite en équipe F
4. Canada : 2:59.17
(Ivanie Blondin, Josie Spence, Isabelle Weidemann)

1000m H - A
8. Vincent De Haître : 1:08.11
14. Alexandre St-Jean : 1:08.69
15. Alex Boisvert-Lacroix : 1:08.74

1000m F - A
19. Heather McLean : 1:17.07

1000m F - B
2. Ivanie Blondin : 1:14.72
13. Kaylin Irvine : 1:16.24
17. Kali Christ : 1:16.76
18. Marsha Hudey : 1:17.01

1000m H - B
5. Richard Maclennan: 1:08.89
7. William Dutton: 1:09.04

Sprint en équipe H
DQ. Canada
(Laurent Dubreuil, William Dutton, Vincent De Haître)

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC

Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca   
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC  
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC