Le Canada remporte l’argent en sprint en équipe masculin à la Coupe du monde sur longue piste de l’ISU aux Pays-Bas

Heerenveen, Pays-Bas, le 10 décembre 2016 – Laurent Dubreuil, Christopher Fiola et Vincent de Haître ont mérité l’argent en sprint en équipe, samedi, à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste de l’ISU présentée jusqu’à dimanche à Heerenveen, aux Pays-Bas, alors qu’Ivanie Blondin a pris le 10e rang en départ en groupe.
 
Dubreuil, Fiola et de Haître sont ainsi montés sur le podium ensemble pour une deuxième fois en deux occasions depuis le début de la saison en sprint en équipe grâce à un temps de 1:20,29. À la Coupe du monde de Nagano, le même trio avait remporté l’or.
 
Samedi, les États-Unis (1:19,97) sont montés sur la plus haute marche du podium alors que la Pologne (1:20,58) a mérité le bronze.
 
« C’était une course très similaire à celle où nous avions remporté l’or plus tôt cette saison, a analysé Laurent Dubreuil. Aujourd’hui, nous avons même été trois dixièmes de seconde plus rapide. Il y avait toutefois un plus grand nombre d’équipes que lors de la première épreuve de la saison. Le calibre était plus relevé. »
 
« Mais ce n’était rien de grandiose. Je pense qu’on peut aller plus vite avec le même groupe de gars. Il n’y a rien de honteux à terminer deuxième. Nous avons augmenté notre avance au classement général. D’être premier après deux des trois courses à l’horaire cette année, c’est positif et j’espère pouvoir soulever le trophée à la fin de la saison. »
 
De Haître était le troisième et dernier patineur canadien en sprint en équipe lui qui, 30 minutes plus tôt, venait d’égaler sa meilleure performance en carrière au 1500m sur la scène internationale senior. Il a alors pris la sixième position grâce à son meilleur temps en Coupe du monde jusqu’ici cette saison, soit 1:46,60.
 
« On a quand même eu des circonstances qui n’étaient pas en notre faveur d’une bonne performance en sprint en équipe. Personnellement, je venais de finir un 1500m et c’était très difficile », a dit de Haître.
 
« Au 1500m, je suis content du résultat », a-t-il poursuivi, lui qui avait également terminé sixième au 1500m à la première Coupe du monde à Harbin, en Chine, tout comme aux Championnats mondiaux de distances individuelles 2016. « J’ai exécuté ma course le mieux possible. Je suis également retourné à ce que je faisais en début de saison au niveau de mon plan, et on croit que c’est possiblement la meilleure stratégie jusqu’à maintenant. J’avais plus d’énergie que prévu à la fin et ça m’a un peu surpris. Ça donne de la confiance en vue des prochaines courses. »
 
Les Néerlandais Kjeld Nuis (1:45,11) et Patrick Roest (1:46,42) ont respectivement remporté l’or et le bronze au 1500m masculin, alors que Denis Yuskov (1:45,41) de la Russie a mérité l’argent.
 
Chez les femmes, Brianne Tutt (2:00,17) d’Airdrie, AB, a été la meilleure Canadienne au 1500m avec une 16e position. Isabelle Weidemann (2:00,18) d’Ottawa, ON, l’a suivie en 17e place.
 
Une 10e position en départ en groupe pour Ivanie Blondin
En départ en groupe, Ivanie Blondin d’Ottawa a terminé en 10e position, mettant ainsi un terme à sa série de neuf podiums consécutifs dans cette épreuve.
 
Bo-Reum Kim de la Corée du Sud a mérité l’or, suivie d’Irene Schouten des Pays-Bas et de Francesca Lollobrigida de l’Italie. Cette victoire de Kim lui a permis de prendre le premier rang au classement cumulatif des Coupes du monde dans cette discipline, devant Ivanie Blondin.

« Je suis fâchée, ce n'est pas plaisant de perdre. Je suis une personne très compétitive. C'est évidemment difficile pour moi et j’ai beaucoup de problème avec ça », a déclaré Blondin, dont la dernière exclusion du podium en départ en groupe remonte au printemps 2015, à l'occasion de la Finale des Coupes du monde.

« Je me console avec le fait que je suis celle qui a la plus grosse cible dans son dos, celle que toutes les autres patineuses visent de surpasser. Dans le futur, je devrai être plus intelligente et ne pas m'entêter autant à vouloir patiner devant et à vouloir toujours réduire l'écart, comme je l'ai fait aujourd'hui, ce qui m'amène à dépenser beaucoup d'énergie. Il faudra que je sois plus patiente dans mes prochaines courses. »
 
Chez les hommes, Christopher Fiola a terminé au 16e et dernier rang. Joey Mantia des États-Unis a mérité la victoire, suivi de Seung-Hoon Lee de la Corée du Sud et d’Evert Hoolwerf des Pays-Bas.
 
En sprint en équipe féminin, Marsha Hudey de White City, SK, Heather McLean de Winnipeg, MB, et Kaylin Irvine de Calgary, AB, ont pris le quatrième rang avec un temps de 1:29,54.
 
Le Japon (1:27,55), la Russie (1:28,68) et les Pays-Bas (1:28,80) sont montés dans l’ordre sur le podium.
 
« Cette course ne reflète pas notre potentiel, a dit Irvine. C’est la première fois que nous y prenions part et la troisième fois que nous patinions ensemble. »
 
« Nous devons travailler sur certaines choses, mais je pense que ça ne peut qu'aller en s'améliorant », a conclu McLean.
 
Dimanche, les épreuves de 1000m, 5000m féminin et 10 000m masculin sont à l’horaire.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI

Sprint en équipe H
ARGENT-Canada (1:20.29)
(Laurent Dubreuil, Christopher Fiola, Vincent de Haître)

1500m (A) H
6. Vincent de Haître (1:46.60)

Départ en groupe F
10. Ivanie Blondin

Départ en groupe H
16. Christopher Fiola

Sprint en équipe F
4. Canada (1:29.54)
(Marsha Hudey, Heather mcLean, Kaylin Irvine)

1500m (A) F
16. Brianne Tutt (2:00.17)
17. Isabelle Weidemann (2:00.18)

1500m (B) H
7. Denny Morrison (1:49.40)
 
Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au  www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca   
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC  
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC  

Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC