Le Canada remporte quatre médailles lors de la dernière journée de la Coupe du monde de l'ISU en Norvège

Blondin rafle notamment l'argent au 5000m et se préqualifie pour les Jeux olympiques, un record du monde au sprint en équipe

Stavanger, Norvège, le 19 novembre 2017 – L'équipe canadienne de patinage de vitesse sur longue piste a remporté quatre médailles, dimanche, à l'occasion de la dernière journée de la deuxième étape de la Coupe du monde de l'ISU qui se déroulait à Stavanger, en Norvège. Ivanie Blondin a décroché l'argent au 5000m féminin et s'est ainsi officieusement préqualifiée pour les Jeux olympiques dans cette distance, Ted-Jean-Bloemen a mis la main sur l'argent lors de la première épreuve de 10 000m de l'automne, les hommes ont raflé l'or et établi un record du monde au sprint en équipe masculin, et les femmes ont obtenu le bronze à leur première sortie au sprint en équipe.

De plus, Isabelle Weidemann est venue à moins d'une seconde de décrocher sa première médaille individuelle de la Coupe du monde en carrière en prenant le quatrième rang du 5000m féminin.

Gagnante d'une médaille de bronze dans le 5000m disputé aux Championnats du monde de distances individuelles de l'ISU 2017, Ivanie Blondin (Ottawa, ON) était en mesure de se préqualifier directement pour les Jeux dans cette épreuve si elle remportait une autre médaille dans l'une des quatre étapes de la Coupe du monde prévues cet automne. C'est ce qu'elle a fait dimanche, alors qu'elle a raflé la médaille d'argent avec un temps de 6:57,34.

Elle est la seule patineuse qui a complété la course à moins d'une seconde de la gagnante, l'Allemande Claudia Pechstein, qui a décroché l'or en 6:56,60. La place de Blondin aux JO de PyeongChang deviendra officielle en autant que le Canada qualifie au moins deux places dans cette épreuve.

« Je n'avais pas tellement pensé à la préqualification – en fait, je l'avais complètement oubliée jusqu'à ce que je vois (l'entraîneur de l’équipe nationale) Bart (Schouten) après la course et qu'il me l'a rappelé. À ce moment-là, j'ai été gagnée par les émotions et j'ai commencé à pleurer. C'est tellement formidable comme sensation! », a lancé Blondin.

« Avant ça, j'y allais un jour à la fois, un entraînement à la fois, une course à la fois, et ça m'a aidée à accomplir ce que j'avais besoin de faire aujourd'hui pour me préqualifier, a ajouté Blondin. On dirait que tout est en train de se mettre en place, je me sentais vraiment bien sur la glace. En fait, je me suis bien sentie toute la semaine. J'avais l'impression que la glace était rapide pour moi. »

La Tchèque Martina Sáblíková a obtenu la médaille de bronze au 5000m féminin en 6:59,95, un temps plus rapide de 0,87 seconde que celui d'Isabelle Weidemann (Ottawa, ON), qui a complété l'épreuve en 7:00,82. Cette quatrième place est le meilleur classement que Weidemann ait jamais obtenu au 5000m à l'échelle internationale chez les seniors. Elle avait pris le cinquième rang dans cette distance aux Championnats du monde de distances individuelles 2017.

« C'est mon meilleur classement à vie, alors c'est excitant, mais aussi c'est doux-amer. C'est tout près du podium et en même temps, ce n'est pas tout à fait assez bon. Ça veut dire que ça s'en va dans la bonne direction, mais qu'il y a encore beaucoup de choses à améliorer, a noté Weidemann, qui a patiné dans la même paire que Pechstein. J'ai été constante d'un tour à l'autre aujourd'hui. Je ne voulais pas trop forcer parce que cette glace ne pardonne pas, je voulais bâtir ma course pour ensuite pouvoir exploser dans les deux derniers tours. »

« C'est formidable pour Isabelle et moi, c'est tellement motivant de voir que nous patinons aussi bien toutes les deux et que nous progressons autant en cette saison olympique », a par ailleurs affirmé Ivanie Blondin.

Un autre duel entre Bloemen et Kramer
Ted-Jan Bloemen (Calgary, ON) a obtenu la médaille d'argent lors du premier 10 000m de la saison de la Coupe du monde. Son temps de 12:52,64 lui a valu de finir deuxième derrière le Néerlandais Sven Kramer (12:50,97), qui a raflé l'or, et devant le Néerlandais Erik-Jan Kooiman (12:57,13) qui s'est emparé du bronze.

Bloemen en était à sa deuxième médaille individuelle cette saison, lui qui avait également décroché l'argent lors du 5000m masculin disputé le week-end dernier, à l'occasion de la première étape à Heerenveen aux Pays-Bas. Les deux fois, Bloemen a terminé deuxième derrière Kramer à la suite d'une dure bataille entre les deux patineurs au sein de la dernière paire à l'horaire.

« Ç'a été une bonne bataille, pas mal comme la semaine passée, a noté Bloemen. Bien qu'il m'ait manqué un peu de jambes lors du dernier tour, je suis content du rythme et de l'énergie que j'ai affichés globalement. »

« Reste qu'il y a des choses sur lesquelles je dois travailler, je dois gagner un peu de vitesse, a ajouté Bloemen. C'est un peu frustrant quand tu dictes le rythme pendant toute la course et ensuite, au dernier tour, il y a une remontée auquelle tu ne peux pas résister. Au moins, j'ai senti que (Kramer) a dû tout donner, et que la marge de 1,6 seconde qu'il y avait aujourd'hui entre lui et moi, c'était vraiment une marge de 1,6 seconde, ce qui n'est pas beaucoup. »

La médaille de Bloemen lui a permis de se rapprocher d'une place aux Jeux olympiques d'hiver de 2018. S'il termine parmi les cinq premiers au Classement spécial de qualification olympique (CSQO), un classement cumulatif qui tient compte des quatre étapes de la Coupe du monde qui auront lieu cet automne, il serait préqualifié pour le 10 000m masculin (à certaines conditions, notamment que le Canada qualifie au moins deux places dans cette épreuve).

Jordan Belchos (Markham, ON) a pris la 10e place dans le groupe A du 10 000m en 13:10,30, tandis que Graeme Fish (Moose Jaw, SK) a fini au 14e rang dans le groupe B (13:25,83) à sa toute première Coupe du monde en carrière.

Sprint en équipe masculin: encore l'or et un record du monde
Pour la deuxième fin de semaine de suite, le Canada a remporté l'or en plus d’établir un nouveau record du monde au sprint en équipe masculin, alors que Gilmore Junio (Calgary, AB), Alex Boisvert-Lacroix (Sherbrooke, QC) et Vincent De Haître (Cumberland, ON) ont signé la victoire en 1:19,52, devant la Norvège (1:19,84) et les États-Unis (1:20,58).

« J'ai mal à la gorge mais pour le reste, je me sens bien grâce à ce record du monde », a commenté De Haître, qui a été malade plus tôt cette semaine, ce qui a affecté ses résultats au 1000m (8e) et au 1500m (19e). « J'ai eu deux courses difficiles, alors mon niveau de confiance n'était pas très bon, mais je savais qu'ensemble, nous allions bien faire et nous en tirer. Je suis content que mes coéquipiers aient cru en moi, bien que je suis certain que peu importe qui patine pour le Canada au sprint en équipe, ils feraient très bien le travail. »

"J'étais vraiment stressé avant la course," a indiqué Boisvert-Lacroix, qui disputait une première épreuve de sprint en équipe en carrière. "Je ne voulais pas nuire à l'équipe et je voulais bien faire pour les gars qui étaient sur le banc après y avoir pris part la semaine passée (Laurent Dubreuil et Alexandre St-Jean). Mais ç'a été mieux, plus facile que je pensais. Reste à voir si je vais être encore de la partie dans deux semaines à Calgary, mais je suis confiant que peu importe qui va patiner, l'équipe va établir un autre record du monde à l'Anneau olympique puisque la glace y est très rapide."

Sprint en équipe féminin: un podium dès la 1ère fois
Alors que le Canada était inscrit au sprint en équipe féminin pour la première fois cette saison, le trio de Canadiennes composé de Marsha Hudey (White City, SK), Kali Christ (Regina, SK) et Kaylin Irvine (Calgary, AB) a enregistré un temps de 1:28,85 en route vers le bronze, à moins d'une seconde des médaillées d'or, les Sud-Coréennes (1:28,09) et des médaillées d'argent, la Norvège (1:28,48), et plus de trois secondes devant les Américaines (1:32,69).

« Nous avons très bien travaillé ensemble, compte tenu qu'il s'agissait d'une nouvelle combinaison de patineuses, et que nous n'avions pas patiné ensemble dans une course avant aujourd'hui », a indiqué Marsha Hudey.

« Nous avions un plan avant la course, puis nous avons fait des ajustements à deux reprises pendant l'échauffement. Nous avons bien mis le tout à exécution dans la course », a affirmé Kaylin Irvine, qui a remporté une première médaille en carrière à la Coupe du monde. »

« C'est une sensation formidable d'être sur le podium, bien que je me sentais fatiguée après avoir dû compléter trois tours pendant la course, » a déclaré Kali Christ.

La prochaine étape de la Coupe du monde aura lieu à Calgary, en Alberta, du 1er au 3 décembre. Les billets sont disponibles au : https://oval.ucalgary.ca/worldcup.

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.patinagedevitesse.ca.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI
Sprint en équipe – H
OR : Canada (1:19.52)
(Gilmore Junio, Alex Boisvert-Lacroix, Vincent De Haître)

5000m – F
ARGENT : Ivanie Blondin (6:57.34)
4. Isabelle Weidemann (7:00.82)

10 000m – H
ARGENT : Ted-Jan Bloemen (12:52.64)
10. Jordan Belchos (13:10.30)

Sprint en équipe - F
BRONZE : Canada (1:28.85)
(Marsha Hudey, Kaylin Irvine, Kali Christ)

5000m (B) – F
13. Victoria Spence (7:16.03)

10 000m (B) – H
14. Graeme Fish (13:25.83)

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, PVC se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales. Patinage de vitesse Canada s’engage à inspirer le Canada à se dépasser grâce au pouvoir du patinage de vitesse. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport. Depuis 1932, les athlètes canadiens ont récolté 63 médailles olympiques. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. www.speedskating.ca
Patinage de vitesse Canada désire remercier ses commanditaires et partenaires :

Commanditaire premium : Intact Assurance
Partenaires financiers : Gouvernement du Canada (Sport Canada), À nous le podium, le Comité olympique canadien
Fournisseur officiel, vêtements haute performance de compétition : Li-Ning
Commanditaire de l’équipe sur longue piste : KIA
Fournisseurs officiels : Auclair et USANA
Fournisseur officiel d’équipement technique : Nagano Skate
Partenaires du développement du sport : Winsport Canada, Anneau olympique de Calgary, University of Calgary, Institut national du sport du Québec, Gouvernement du Québec, Institut canadien du sport-Calgary, Ville de Montreal, Ville de Québec, Excellence sportive Québec-Lévis

- 30 -

Pour information :
Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca   
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC  
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC  

Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC