Le Canada remporte sept médailles à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste de Salt Lake City

Comme elle l'a fait la semaine dernière à Calgary, à l'occasion de la première étape de la saison 2015-2016, l’équipe canadienne de patinage de vitesse sur longue piste a remporté un total de sept médailles à la Coupe du monde de l'ISU qui s'est terminée dimanche à Salt Lake City, aux États-Unis.
 
Dimanche, lors de la dernière journée des compétitions de l'étape de Salt Lake City, le Canada est monté à quatre reprises sur le podium. À l'issue des deux Coupes du monde disputées jusqu'ici cette saison, la formation canadienne totalise déjà 14 médailles, soit une de moins que les 15 remportées sur l'ensemble des sept étapes tenues la saison dernière.
 
En sprint par équipe dimanche, la formation masculine canadienne composée de William Dutton de Humboldt, SK, Vincent De Haître de Cumberland, ON, et Alexandre St-Jean de Québec a remporté la médaille d’or.
 
Dutton en était alors à sa deuxième médaille de la journée et à sa troisième de la fin de semaine, lui qui plus tôt en après-midi avait raflé l’argent au 500m, suivi de Laurent Dubreuil de Lévis, QC, qui a décroché sa première médaille de la saison en obtenant le bronze.
 
Finalement, en départ en groupe, Ivanie Blondin d’Ottawa est montée sur le podium pour une deuxième Coupe du monde consécutive. Après sa médaille de bronze remportée la semaine dernière à Calgary, la championne en titre des Coupes du monde 2014-2015 dans cette épreuve a mérité l’argent.
 
Vendredi, William Dutton a gagné le bronze à l'occasion de la première course de 500m de la fin de semaine, tandis qu'Ivanie Blondin a fait de même au 5000m. Samedi, Ted-Jan Bloemen de Calgary a pulvérisé le record du monde du 10 000m masculin avec un temps de 12:36,30, bon pour la médaille d’or.
 
Un soulagement pour Laurent Dubreuil
Dimanche, lors de la deuxième course de la fin de semaine du 500m masculin, William Dutton a remporté la médaille d’argent grâce à un temps de 34,34 secondes. Il a été devancé par le Russe Pavel Kulizhnikov, avec qui il patinait dans la dernière paire de l’épreuve, et qui a une fois de plus raflé les honneurs de la course en arrêtant le chronomètre à 34,13.
 
« C’est assez fou », a dit Dutton en parlant de ses quatre médailles en quatre courses de 500m jusqu’ici cette saison, lui qui a été un bref retraité pendant deux mois l’été dernier. « Je voulais vraiment cette médaille aujourd’hui puisque je voulais terminer en force cette séquence de Coupes du monde en Amérique du Nord avec quatre médailles individuelles en quatre. »
 
« J’étais vraiment près de Pavel Kulizhnikov mais j’avais besoin d’énergie dans les derniers mètres. En étant devant lui à la sortie du premier virage, je pense que je lui ai fait un peu peur. Je m’améliore avec chaque course. »
 
Laurent Dubreuil a pour sa part pu mettre la main sur sa première médaille de la présente saison en Coupe du monde, une de bronze, grâce à un temps de 34,36 secondes, à seulement trois centièmes de seconde de son record personnel.
 
« Après ma contre-performance de vendredi où j'ai fini 15e, ma pire performance en Coupe du monde au cours des deux dernières années, j’étais extrêmement décu, a reconnu Dubreuil. J’avais vraiment besoin de cette course-là aujourd'hui pour me redonner confiance. Et j'ai été capable de rebondir, de croire en moi et de réaliser une performance à la hauteur de mes attentes. Je suis très fier du processus que j'ai fait au cours des dernières 48 heures pour remporter ma première médaille de la saison. Ça démontre à quel point je suis fort mentalement. C'est une performance qui, je l'espère, va partir une belle séquence pour moi pour les Coupes du monde avant Noël. »
 
« Je suis définitivement soulagé de ma course d'aujourd'hui », a ajouté Dubreuil, vice-champion des Coupes du monde 2014-2015 sur cette distance. « En fait, la situation est similaire à l’an dernier où j’avais remporté ma première médaille de la saison à ma quatrième course. Toutefois, il y a certaines différences : l'an passé, je commençais à me prouver que j'étais capable tandis que jusqu’ici cette année, je le savais que je le pouvais, c'est juste que je n'étais pas capable de bien exécuter.
 
« Aujourd’hui, j’étais pas mal moins stressé et j'étais plus fluide sur la glace, et j’ai également pu résoudre mon problème de lame que j’avais depuis le début de la saison. »
 
Alexandre St-Jean a terminé au huitième rang en établissant un record personnel de 34,460, soit 11 centièmes de seconde de moins que sa marque précédente. Alex Boisvert-Lacroix de Sherbrooke, QC, a pris la 10e position (34,467), alors que Gilmore Junio de Calgary a terminé 13e (34,53).
 
Première médaille en Coupe du monde pour Alexandre St-Jean
Plus tard dans l’après-midi, la formation masculine canadienne en sprint en équipe composée de William Dutton, Vincent De Haître et Alexandre St-Jean a remporté l’or avec un temps de 1:17,75, un nouveau record canadien. Ils ont devancé la Russie (1:19,120) et les Pays-Bas (1:19,20).
 
Pour St-Jean, il s’agit d’une première médaille en carrière en Coupe du monde.
 
« Je suis très satisfait de mon tour, qui a été très rapide, a dit St-Jean. La pression était très forte dans les virages mais tout s’est bien déroulé. William est parti rapidement et Vincent a aussi eu un excellent dernier virage, ce qui nous a permis de creuser notre avance et de gagner par plus d’une seconde. »
 
« Je suis très content de cette première médaille et j’espère être capable de répéter à nouveau cet exploit en équipe et, éventuellement, dans une épreuve individuelle. »
 
L’équipe féminine composée de Marsha Hudey de White City, SK, Kaylin Irvine de Calgary et Heather McLean de Winnipeg ont pris le quatrième rang avec, elles aussi, un nouveau record canadien de 1:26,90, battant l’ancienne marque de 1:28,39.
 
Deuxième médaille en deux en départ en groupe pour Ivanie Blondin
En départ en groupe, Ivanie Blondin d’Ottawa a mérité sa deuxième médaille cette saison dans cette épreuve en décrochant l’argent. Elle avait remporté le bronze à Calgary la fin de semaine dernière.
 
Blondin s’est glissée entre la médaillée d’or Irene Schouten des Pays-Bas, deuxième au classement général des Coupes du monde l’an dernier derrière la Canadienne, et la médaillée de bronze, la Japonaise Misaki Oshigiri.
 
Josie Spence de Kamloops, en Colombie-Britannique, a pris le sixième rang.
 
« Je suis quand même un peu déçue de ne pas avoir remporté l’or, mais en même temps je suis contente d’être encore sur le podium, a déclaré Blondin. Je me suis retrouvée à l’extérieur au dernier tour alors que j’aurais pu rester à l’intérieur. Chaque course est différente, mais c’est un autre pas dans la bonne direction. »
 
Chez les hommes, Jordan Belchos de Toronto a terminé 13e et Rob Watson de Whitby, ON, 18e.
 
Dans les épreuves B du départ en groupe, Isabelle Weidemann d’Ottawa et Olivier Jean de Lachenaie, QC ont tous deux pris le cinquième rang. Ce dernier en était à une première participation dans cette épreuve, alors que ce patineur sur courte piste fait ses débuts sur longue piste cet automne.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI

Sprint en équipe H - A
OR : Canada : 1:17.75
(William Dutton, Alexandre St-Jean, Vincent De Haître)

500m (2) H - A
ARGENT : William Dutton : 34.34
BRONZE : Laurent Dubreuil : 34.36
8 : Alexandre St-Jean : 34.460
10 : Alex Boisvert-Lacroix : 34.467
13 : Gilmore Junio : 34.53

Départ en groupe F - A
ARGENT : Ivanie Blondin
6 : Josie Spence

Sprint en équipe F - A
4 : Canada : 1:26.90  
(Marsha Hudey, Kaylin Irvine, Heather McLean)

Départ en groupe H - A
13 : Jordan Belchos
18 : Robert Watson

1000m F - B
8 : Heather McLean : 1:16.13
12 : Kaylin Irvine : 1:16.54
20 : Marsha Hudey : 1:17.59

Départ en groupe F - B
5 : Isabelle Weidemann

Départ en groupe H - B
5 : Olivier Jean

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au  www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC

Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca   
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC  
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC