Le Canada se couvre d’or, samedi, à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l’ISU en Allemagne

Dresden, Allemagne, le 4 février 2017 – Le Canada a remporté quatre médailles, dont trois d’or, samedi, à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l’ISU présentée à Dresden, en Allemagne, alors que Kim Boutin et Charles Hamelin ont chacun triomphé dans l’épreuve de 1500m, tout comme Marianne St-Gelais au 1000m. St-Gelais a été accompagnée sur le podium par Valérie Maltais, qui a mérité le bronze.
L’équipe canadienne a ainsi remporté trois des quatre épreuves à l’horaire samedi. Dresden semble sourire aux patineurs canadiens puisque c’est dans cette ville allemande, il y a un an, qu'ils avaient remporté pour la dernière fois au moins trois médailles d’or au cours d’une même compétition.
 
Kim Boutin de Sherbrooke, QC, a pour sa part savouré la toute première victoire de sa carrière en Coupe du monde alors qu'elle a remporté l’or dans la première des deux épreuves de 1500m inscrites à l’horaire cette fin de semaine, samedi.
 
Partant de la première position à la ligne de départ, Boutin s’est retrouvée à un certain moment en quatrième place, mais est parvenue à remonter ses adversaires pour triompher devant Rianne de Vries des Pays-Bas et Charlotte Gilmartin de la Grande-Bretagne.
 
La meilleure performance de Kim Boutin jusqu’ici en carrière avait été une médaille d’argent au 1500m lors de la Coupe du monde présentée à Montréal en octobre 2015.
 
La patineuse de 22 ans récolte ainsi sa deuxième médaille individuelle de la saison, sa deuxième consécutive après avoir mérité le bronze à Gangneung, en Corée du Sud, en décembre.
 
« Mon entraîneur et moi avons beaucoup travaillé sur de nouvelles choses. Tout au long de ma course, c'est ce que j'ai essayé de faire, notamment des stratégies différentes qui m'ont donné une belle fin de course, a dit Kim Boutin. Je voulais me retrouver dans le top quatre lorsqu'il restait six tours à faire. Faire des dépassements petit peu à petit peu et me retrouver en première place à la fin, c'était l'objectif. »
 
Au 1500m masculin, Charles Hamelin de Sainte-Julie, QC, a devancé dans l’ordre Kyung Hwan Hong de la Corée du Sud et Alexander Shulginov de la Russie pour remporter lui aussi la médaille d’or. Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau, QC, a terminé au pied du podium, au quatrième rang.
 
Pour Charles Hamelin, il s’agit de sa troisième médaille individuelle de la saison, sa deuxième en or après avoir remporté la deuxième épreuve du 1000m présentée à Gangneung.
 
« C'est ma troisième médaille d'or dans mes trois dernières finales ici à Dresden. C'est une destination de choix pour moi! », a déclaré Charles Hamelin.

« Je savais qu'il allait y avoir de gros noms en finale avec notamment Shaolin Liu, Samuel Girard et le jeune Russe Alexander Shulginov qui est quand même assez bon au 1500m, a ajouté Charles Hamelin. Il ne fallait pas que j'utilise trop d'énergie tôt dans la course. En étant en avant une bonne partie de la course, j'ai réussi à me sortir du chaos qui s'est passé en arrière. Quand j'ai commencé à accélérer pour les deux derniers tours, je ne pensais pas que j'allais prendre un tel écart sur le deuxième, mais c'est plaisant à voir et à se sentir comme ça. Ça me donne beaucoup de confiance d'avoir fait une telle course. J'ai hâte au 500m de demain. »

« Une série de mauvaises décisions m'a fait perdre des places, notamment lorsque j'ai peut-être trop forcé en tentant de bloquer un Sud-Coréen, a expliqué Samuel Girard. Je suis quand même content et on est dans le bon chemin en vue des Mondiaux. »
 
Deux Canadiennes sur le podium au 1000m
Au 1000m féminin, Marianne St-Gelais de Saint-Félicien, QC, a mis la main sur sa septième médaille individuelle en cinq Coupes du monde jusqu’ici cette saison en montant sur la plus haute marche du podium, samedi.
 
Il s’agit de sa deuxième victoire de la saison, qu'elle a décrochée après avoir livré une chaude bataille avec Suzanne Schulting des Pays-Bas.
 
« Ç'a été une bonne lutte avec Suzanne Schulting. Je voulais me retrouver dans une situation où elle était devant moi car je sais qu'elle est bonne pour faire des tracés et je ne veux pas être surprise dans quelques semaines aux Mondiaux », a expliqué Marianne St-Gelais.
 
« C'est sûr que le calibre n'est pas super fort ici et qu'il y a des choses qui sont importantes que je fasse bien car je n'aurai pas de deuxième chance la semaine prochaine », a dit St-Gelais faisant allusion à l'absence de quelques patineurs cette semaine, dont Min Jeong Choi et Elise Christie, et qu’elle ne participera pas à la dernière Coupe du monde de la saison la semaine prochaine. « Mon exécution était notamment plutôt bien réussie avec un temps assez rapide. C'est difficile de célébrer comme si tout le monde était là, mais il y a quand même de belles choses que j'ai faites dans cette course que je vais retenir. »
 
Valérie Maltais de Saguenay, QC, a pour sa part mis la main sur sa première médaille individuelle cette saison en remportant la médaille de bronze.

« C'était une belle course mais surtout, c'était une belle journée, notamment en ce qui a trait à la façon dont j'ai géré mes courses en général, a dit Valérie Maltais. L'accent était mis sur la nécessité de faire de bonnes choses. J'ai réussi à faire ce que je voulais en faisant des erreurs, mais toujours dans un esprit d'apprentissage. »

Au 1000m masculin, Charles Cournoyer de Boucherville, QC, a quant à lui remporté la finale B pour terminer cinquième au classement général, alors que Pascal Dion de Montréal, QC, a pris le cinquième rang de la finale B du 1500m.
 
Au relais féminin, Valérie Maltais, Marianne St-Gelais, Kasandra Bradette et Kim Boutin ont remporté leur vague des demi-finales pour se qualifier pour la grande finale qui aura lieu dimanche. Le Canada se mesurera à l’Italie, au Japon et aux Pays-Bas.
 
Chez les hommes, Charles Hamelin, Charle Cournoyer, Samuel Girard et Pascal Dion ont pris le troisième rang de leur vague des demi-finales derrière la Hongrie et la Corée du Sud. Le Canada participera à la finale B, dimanche.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI
1000m F
Marianne St-Gelais : médaille d’or (classement final : 1)
Valérie Maltais : médaille de bronze (classement final : 3)
Jamie Macdonald : 5e en demi-finales et éliminée (classement final : 9)

1000m H
Charle Cournoyer : 1er dans la finale B (classement final : 5)
François Hamelin : 5e en demi-finales et éliminée (classement final : 9)
Guillaume Bastille : troisième en quarts de finale et éliminé (classement final : 14)

1500m (1) F
Kim Boutin : médaille d’or (classement final : 1)
Kasandra Bradette : 5e dans les demi-finales et éliminée (classement final : 13)
Marie-Ève Drolet : chute dans les demi-finales et éliminée (classement final : 20)

1500m (1) M
Charles Hamelin : médaille d’or (classement final : 1)
Samuel Girard : 4e dans la finale A (classement final : 4)
Pascal Dion : 5e dans la finale B (classement final : 10)

Relais F
Canada : 1er en demi-finales et participera à la grande finale dimanche
(Valérie Maltais, Marianne St-Gelais, Kasandra Bradette, Kim Boutin)

Relais H
Canada : 3e en demi-finales et participera à la finale B dimanche
(Charles Hamelin, Charle Cournoyer, Samuel Girard, Pascal Dion)

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC