Le championnat canadien junior courte piste 2012 8 et 9 décembre

Le championnat canadien junior de patinage de vitesse sur courte piste 2012 aura lieu à Toronto les 8 et 9 décembre
Les meilleurs patineurs représenteront le Canada aux championnats du monde de 2013 en Pologne

TORONTO
– Le Toronto Speed Skating Club présentera, au nom de Patinage de vitesse Canada (PVC) et de l’Ontario Speed Skating Association (OSSA), le championnat canadien junior sur courte piste 2012 le samedi 8 décembre et le dimanche 9 décembre au MasterCard Centre d’Etobicoke, en Ontario

Le championnat présente 32 des meilleurs patineurs et patineuses de 14 à 19 ans du Canada. Les règlements d’éligibilité de l’International Skating Union (ISU) exigent que les patineurs juniors aient atteint 14 ans, mais pas 19 ans avant le 1er juillet 2012. Les patineurs se sont qualifiés en fonction des temps combinés des distances enregistrés aux compétitions sanctionnées spécifiques de PVC entre le 1er août et le 19 novembre 2012.

Le championnat débutera samedi avec les 1500 mètres et 500 mètres et se poursuivront dimanche avec les 1000 mètres et 1500 mètres. Pour les 1500 mètres de dimanche, les athlètes sont pré-classés pour la course en fonction de leurs résultats cumulatifs pour les trois premières distances du championnat. Le coût de l’entrée est 5$ par jour et les courses débutent à 9h.

Invité spécial: le quintuple médaillé olympique et ancien champion du monde junior et senior François-Louis Tremblay sera présent au MasterCard Centre pour les courses samedi et dimanche. Tremblay, membre de l’équipe nationale, ne sera pas avec la formation pour la Coupe du monde à Harbin, en Chine, du 7 au 9 décembre, mais participera au championnat canadien ouvert à Montréal du 18 au 20 janvier.

«Nous sommes enchantés de présenter le championnat canadien ouvert à Toronto. Cette compétition est le plus haut niveau de patinage de vitesse présenté dans le Sud-Ouest de l’Ontario depuis au moins une décennie, a dit Desmond Preudhomme, président du club organisateur. Le championnat nous aidera à élever la barre d’intérêt, à organiser des compétitions et la performance de nos athlètes locaux dans l’avenir et pour travailler à mettre Toronto sur la carte du patinage de vitesse.»

Le médaillé olympique d’or Charles Hamelin se rappelle de son premier championnat canadien junior avec mélancolie. C’est à cette compétition (sa première en 2001) que j’ai vu le potentiel de faire l’équipe nationale, a dit Hamelin, qui a remporté deux médailles, la fin de semaine dernière, à la Coupe du monde no 3 à Nagoya, au Japon. Je me rappelle très bien ma première expérience parce que c’était la première fois que j’avais l’occasion de me qualifier pour les championnats du monde juniors.

«Il y avait plusieurs patineurs qui se faisaient la lutte pour les trois places disponibles, a ajouté Hamelin, qui a participé aux championnats du monde juniors de 2002 et 2003. J’ai terminé troisième derrière Steve Robillard et Olivier Jean (pour me qualifier pour les championnats du monde de 2002 en Corée).» Il a remporté une médaille d’argent dans le relais en 2002 et une médaille d’argent aux 500 et 1500 mètres et une de bronze dans le relais en 2003.

«Mon premier championnat canadien junior (2005) a été une excellente expérience pour moi, a dit Valérie Maltais, la meilleure patineuse du Canada sur courte piste, qui était aussi au Japon pour la Coupe du monde. Après une série de bonnes courses au cours de la procédure de qualification, j’étais pré-classée troisième pour aller à mes premiers championnats du monde juniors (2006). Mes autres années aux championnats canadiens juniors m’ont donné l’expérience pour affronter les meilleurs juniors du pays.

«Il est important de profiter de cette compétition qui joue un rôle important dans votre carrière, a ajouté Maltais, qui a participé aux championnats du monde juniors de 2006, 2007 et 2009, gagnant une médaille d’argent dans le relais et une de bronze au 500 mètres.

La compétition sert à choisir l’équipe canadienne pour les championnats du monde juniors de 2013 qui auront lieu à Varsovie, en Pologne, du 22 au 24 février. Le Canada enverra les quatre homes et femmes les mieux classés. Le classement final sera établi par le total des oints pour les quatre courses aux championnats canadiens.

Dix-neuf des 32 femmes dans le groupe ont participé au championnat de l’an dernier à Calgary. Le groupe inclut les médaillées d’argent et de bronze et la quatrième de l’an dernier, qui ont toutes représenté le Canada aux championnats du monde juniors de 2012 en Australie. La membre de l’équipe de développement Léa Thibault de Laval, au Québec, revient pour améliorer sa deuxième place. Elle est accompagnée par Audrey Phaneuf, de Boucherville, au Québec, et la Montréalaise Genève Bélanger, qui s’étaient classées troisième et quatrième respectivement.

Parmi les 21 hommes qui participent de nouveau cette année, sept ont terminé parmi les 10 premiers, incluant le champion canadien junior de l’an dernier, Yoan Gauthier, de Rivière-du-Loup, au Québec, et le deuxième, David Goulet, de Saint-Hyacinthe, au Québec. Les deux ont participé aux championnats du monde juniors en 2012.

La province hôtesse est représentée par huit patineurs. Du club hôte, Stephanie Bowskill et William Preudhomme participeront à leur deuxième championnat consécutif. Preudhomme avait terminé 13e et Bowskill 20e à Calgary l’an dernier. Laura Crack, Innzbruck Richards, Aileen Song, Arye Richards et Alphonse Ouimette représentent le Clarington Speed Skating Club. Hannah Morrison est du Gloucester Concordes Speed Skating Club.

Six provinces et deux territoires sont représentés cette année: Nouveau-Brunswick (2), Québec (41), Ontario (8), Saskatchewan (2), Alberta (3), C.-B. (6), Territoires du Nord-Ouest (1) et Yukon (1).

Voici la liste des 32 hommes et 32 femmes participants (ville; résultat au championnat de 2012). Prenez note que les inscriptions sont sujettes à changements selon les retraits et les remplacements:

HOMMES: James Barrette (Baie-Comeau, Qué.); Mathieu Bernier (Montréal – 30e); Cédrik Blais (Châteauguay, Qué.); Marc-Antoine Bouthillier (Montréal – 11e); Evan Brideau (Keswick N.-B.); Victor Cameron (Laval, Qué. – 26e); Mathieu Célestin (Blainville, Qué. – 7e); Keegan Christ (Regina Sask. – 22e); Jean-Félix Dansereau-Leclerc (Longueuil, Qué. – 16e); Yannick Desmeules (Chicoutimi, Qué.); Pascal Dion (Montréal – 25e); Hubert Drouin-Belleau (Montréal); Vincent Egesborg (Montréal – 8e); Andrew Evans (Fredericton N.-B. – 27e); Sasha Fathoullin (Calgary – 5e); Sébastien Gagnon (Sainte-Anne-des-Plaines, Qué. – 29e); Yoan Gauthier (Rivière-du-Loup, Qué. – 1er); Samuel Girard (Ferland, Qué. – 14e); Olivier Godin (St-Hyacinthe, Qué. – 20e); Simon Godin (St-Hyacinthe, Qué.); David Goulet (Saint-Hyacinthe, Qué. – 2e); Keil Hillis (Calgary Alta); Maxime Laoun (Montréal – 19e); Marc-Olivier Lemay (Montréal); Gabriel Maillé (Montréal – 9e); Vincent Morin (Sherbrooke, Qué. – 6e); Alphonse Ouimette (Spencerville, Ont.); Émile Pettersen-Coulombe (Varennes, Qué. – 17e); William Preudhomme (Toronto – 13e); Arye Richards (Oshawa, Ont.); Antoine Roy (Saint-Jean-Chrysostome, Qué.); Jesse Slusar (Nipawin Sask. – 18e).

FEMMES: Audrey Anctil (Sainte-Julie, Qué. – 26e); Amanda Barnès-Métras (Québec); Genève Bélanger (Montréal – 4e); Geanne Blais-Dufour (Québec); Kim Boutin (Sherbrooke, Qué. – 14e); Stephanie Bowskill (Bailieboro, Ont. – 20e); Rosemarie Charest (St-Hyacinthe, Qué. – 31e); Hannah Clark (Yellowknife); Heather Clarke (Whitehorse – 30e); Lydiane Cournoyer (Boucherville, Qué.); Laura Crack (Toronto – 27e); Gabrielle Desharnais-Préfontaine (Sainte-Thérèse, Qué. – 22e); Catherine Desjardins-L. (Montréal – 17e); Joanie Gervais (Jonquière, Qué. – 7e); Namasthée Harris-Gauthier (Montréal – 6e); Carolina Hiller (Prince George, C.-B.); Jesse Keca (Kelowna C.-B. – 10e); Lydia Laliberté (Sherbrooke, Qué.); Jamie Lee (Fort St. John, C.-B.); Jamie MacDonald (Fort St. James, C.-B. – 9e); Kaelin McNally (Mission, C.-B. – 29e); Hannah Morrison (Ottawa – 23e); Maddison Pearman (Ponoka, Alta.); Audrey Phaneuf (Boucherville, Qué. – 3e); Innzbruck Richards (Oshawa, Ont. – 25e); Aileen Song (North York, Ont.); Sara Spence (Kamloops, C.-B.); Léa Thibault (Laval, Qué. – 2e); Amélie Tremblay (Saint-Romuald, Qué. – 15e); Rosalie Tremblay (Saint-Félicien, Qué.); Stéfanie Tremblay (Alma, Qué.); Elizabeth Ward (Montréal).

Le championnat canadien junior de 2012 est rendu possible grâce au soutien de PVC, de l’OSSA, d’Intact Assurance, d’Apogée et de l’hôtel Crowne Plaza Hotel.