Le patineur de vitesse sur longue piste Denny Morrison récupère rapidement de son accident de moto

Les deux conducteurs ne feront face à aucune accusation criminelle

Calgary, le 25 mai 2015 – Le quadruple médaillé olympique en patinage de vitesse sur longue piste Denny Morrison, de Fort St. John, en Colombie-Britannique, a amorcé son processus de réhabilitation et se remet rapidement de ses blessures subies lors d’un accident de moto survenu le jeudi 7 mai à Calgary.

À la suite de cet accident, l’athlète de 29 ans avait subi des fractures au fémur, des blessures mineures au poumon, au foie et au rein (contusions), une légère fracture du radius et de l’apophyse transverse d’une vertèbre lombaire, une rupture du ligament croisé antérieur au genou, ainsi qu’une commotion cérébrale. Morrison a obtenu son congé de l’hôpital Foothills de Calgary le vendredi 15 mai dernier.
Deux semaines après l’événement, Morrison, qui n’a aucun plâtre, peut maintenant se déplacer à l’aide de béquilles, travaille fort pour arriver à marcher lentement et a recommencé à faire légèrement du vélo stationnaire.

« Je suis convaincu que ma récupération rapide vient entre autre du support incroyable que j’ai eu de ma famille, de mes amis et de mes coéquipiers. Ce fut incroyable, a affirmé Denny Morrison. Et les soins provenant de l’équipe médicale de l’hôpital Foothills de Calgary et de Patinage de vitesse Canada ont été tellement bons! Je ne peux pas croire à quelle vitesse les choses ont progressé jusqu’ici. Je sais que je suis très chanceux. Les choses auraient pu être bien pires. »

Aucune accusation criminelle
Vendredi dernier, Morrison a également rencontré les policiers qui lui ont confirmé que les deux conducteurs impliqués dans l’accident ne feraient l'objet d'aucune accusation criminelle. Ils ont également confirmé l’enquête ainsi que le rapport de plusieurs témoins qui ont révélé qu’il allait à une vitesse normale. Morrison a reçu un billet d’infraction ainsi qu’une amende de 155 $ pour avoir traversé une intersection sous un feu jaune.

« Je suis très heureux que l’enquête ait conclu que je ne roulais pas au-dessus de la limite de vitesse ou que je conduisais imprudemment, a dit Morrison. Je conduis des motos depuis 20 ans et je prends très au sérieux la sécurité routière. Je pense que j’ai seulement été caché par l’auto à côté de moi et que l’autre conductrice ne m’a pas vu lorsqu’elle est sortie de l’intersection. Je n’avais plus nulle part où aller. »

« Patinage de vitesse Canada est heureux de voir Denny ne faire face à aucune accusation criminelle spéculée autour de cet accident. Mais nous sommes encore plus heureux de voir que sa réhabilitation va très rapidement », a déclaré le directeur de la haute performance de Patinage de vitesse Canada, Brian Rahill. « Maintenant, il pourra se concentrer à 100 % sur son rétablissement et, dans l’objectif du cycle olympique, de viser à répéter ses performances à Sotchi lors des Jeux olympiques de 2018. J’aimerais également remercier notre équipe médicale, menée par le médecin de notre équipe, Victor Lun, ainsi que le chirurgien et tous les membres du personnel de l’hôpital Foothills de Calgary pour avoir si bien pris soin de Denny. Ils ont été déterminants dans la vitesse de sa récupération. »

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC