Le patineur légendaire Jeremy Wotherspoon annonce officiellement sa retraite

Après avoir fait une annonce aux Pays-Bas le 13 mars dernier, Jeremy Wotherspoon, le plus grand patineur de vitesse masculin de tous les temps au Canada, a officialisé sa retraite aujourd’hui à Calgary.

Wotherspoon avait mentionné à plusieurs reprises qu’il mettrait probablement fin à sa carrière après les Jeux Olympiques d’hiver de cette année, ses quatrièmes. Il s’est envolé en Europe avec plusieurs de ses coéquipiers le jour après la cérémonie de clôture afin de terminer la saison et sa carrière à Heerenveen, aux Pays-Bas, où le patinage de vitesse est le sport le plus populaire. Le destin en a voulu autrement, et le patineur a été diagnostiqué avec une infection staphylocoque blanc dans la semaine précédant la compétition, ce qui l’a empêché d’y prendre part et l’a forcé à mettre fin prématurément à son illustre carrière.

Matinenant de retour chez lui à Calgary, Wotherspoon a pris le temps de rencontrer les médias qui l’ont suivi pendant ses 15 ans au sein de l’équipe nationale longue piste du Canada, aujourd’hui. Il a expliqué que « prendre la décision de mettre fin à ma carrière n’a pas été facile, et je mettrai encore du temps à m’y habituer. J’y ai réfléchi pendant longtemps et j’y pense encore souvent. Je vais décidément m’ennuyer de me lever chaque matin pour aller à l’Anneau, de m’entraîner et voyager autour du monde avec mes coéquipiers. Le patinage de vitesse a été une grande partie de ma vie pendant si longtemps que je me vois difficilement l’abandonner complètement. Je veux définitivement rester impliqué d’une manière ou d’une autre avec le sport. »

Avec 67 victoires en Coupe du monde et beaucoup d’autres médailles au cours de sa carrière, il est de loin le patineur le plus décoré de tous les temps. Wotherspoon a été Champion du monde sprint à quatre reprises et a remporté le titre de Champion de la Coupe du monde sur 500m sept fois et cellui sur 1000m pendant cinq saisons.

« C’est avec beaucoup d’émotion que je dis aurevoir à Jeremy, qui a été un si bon ambassadeur pour notre sport depuis plusieurs années, » a dit Susan Auch, membre du Conseil d’administration de Patinage de vitesse Canada et anciène coéquipière de Jeremy. « Jeremy a été une grande source d’inspiration pour les enfants canadiens et partout au monde pendant près de deux décennies, et de nombreuses personnes ont essayé le patinage de vitesse grâce à lui. Merci pour tous les bons moments Jeremy, pour les nombreuses années que tu as dévouées à notre sport et pour tous les souvenirs que tu as créés avec nous et pour nous. »

En reconnaissance de la carrière et du talent indéniable de Jeremy, PVC a décidé de lui dédier son Prix de l’Athlète masculin de l’année en longue piste. Désormais, le trophée sera donc nommé « Prix Jeremy Wotherspoon ». Le patineur s’est vu remettre la première version du trophée à son nom lors de l’annonce de sa retraite aujourd’hui.

« Avec tout ce que Jeremy a fait pour notre sport au fil des ans, nous voulions nous assurer que son nom resterait dans le milieu bien après qu’il ait pris sa retraite, » a expliqué Jean R. Dupré, Directeur Général de PVC. « Notre Prix de l’Athlète masculin de l’année en longue piste n’avait pas de nom, et il était donc logique de le nommer en l’honneur du patineur qui l’a reçu le plus souvent dans l’histoire du patinage de vitesse au Canada. » Wotherspoon a été nommé Patineur de l’année en longue piste à neuf reprises au cours de sa carrière.

Jeremy Wotherspoon s’est engagé à devenir le principal entraîneur sprint à la nouvelle Académie internationale de patinage de vitesse qui est présentement en développement par sportnavigator.nl à Inzell, en Allemagne. L’Académie devrait ouvrir ses portes à la fin de la prochaine saison, et Wotherspoon se rendra alors à Inzell pour entreprendre ses fonctions. Pour le moment, il envisage diverses occasions d’entraîner et de rester impliqué avec le patinage de vitesse.

« Je veux définitivement rester dans le monde du patinage, »a conclu Wotherspoon. « Je veux rendre aux autres tout ce que j’ai pu apprendre au fil de ma carrière afin d’aider au développement du patinage de vitesse pour les années à venir. »