Le Québec domine la dernière journée de courte piste aux Jeux du Canada

Les patineurs de vitesse du Québec ont volé la vedette sur la glace du Centre St-Margaret aujourd’hui pour conclure la compétition de patinage courte piste des Jeux d’hiver du Canada 2011 à Halifax. Les patineurs de la Belle Province ont réalisé un balayage des médailles du Super 1500m à la fois chez les hommes et chez les femmes, avant de s’emparer des deux médailles d’or du relais.

La première finale de la journée était le 1500m féminin, avec quatre patineuses du Québec (Cynthia Mascitto, Ann-Véronique Michaud, Namasthée Harris-Gauthier et Élizabeth Albert) et deux de la Colombie-Britannique, Courtney Shmyr et Jesse Keca. Les patineuses ont profité des premiers tours pour se positionner du mieux qu’elles pouvaient, et avec sept tours à faire, c’est Shmyr qui était devant, suivie de Michaud et Harris-Gauthier. Michaud s’est faufilée en première place avec un superbe dépassement intérieur quatre tours avant la fin de la course. Mascitto a ensuite réalisé un long dépassement extérieur pour prendre les commandes, mais Michaud a repris la tête au dernier tour, franchissant la ligne d’arrivée en 2:31.149 pour la victoire. Mascitto a remporté l’argent en 2:31.292 et Harris-Gauthier le bronze (2:31.561). Élizabeth Albert (2:31.777), Courtney Shmyr (2:31.970) et Jesse Keca (2:36.568) ont suivi dans cet ordre.

Encouragés par leurs coéquipières, Maxime Gauthier, Alexandre St-Jean, Yoan Gauthier et Benoît Thériault se sont présentés à la ligne de départ de la finale masculine quelques instants plus tard, avec deux représentants du Nouveau-Brunswick, Evan Brideau et Andrew Evans. Maxime Gauthier n’a pas perdu de temps et il est parti à toute vitesse afin de se créer une avance. Brideau et Evans se sont assurés qu’il ne pourrait pas rattrapper le peloton en lui donnant une bonne vitesse, mais à neuf tours de la fin, alors que Gauthier avait un demi-tour d’avance, Yoan Gauthier a pris les commandes du peloton, suivi de Thériault. Maxime Gauthier a commencé à ressentir la fatigue et le peloton le rattrappait lentement, mais il a réussi à conserver son avance pour remporter la course en 2:17.183. Pendant ce temps, Alexandre St-Jean s’est faufilé en deuxième place avec un puissant dépassement extérieur dans le dernier tour, et il a remporté la médaille d’argent en 2:18.369. Yoan Gauthier a pu conserver sa troisième place (2:18.463), alors que Benoît Thériault (2:19.110) a terminé quatrième, suivi d’Evan Brideau (2:19.336) et de Andrew Evans (2:25.977).

Au relais, l’équipe du Québec a pris les devants de la finale féminine après neuf tours et ont volé vers la ligne d’arrivée sans regarder derrière pour remporter l’or en 4:32.466. C’est la Colombie-Britannique qui a remporté l’argent avec un chrono de 4:34.517 et l’Ontario a remporté le bronze en 4:43.612. Du côté masculin, le scénario a été semblable, Équipe Québec menant 26 des 27 tours de la course et remportant l’or en 4:18.311. Équipe Ontario s’est battue pour rester deuxième (4:19.632) alors que le Nouveau-Brunswick a tout fait pour les dépasser, mais ce fut trop peu trop tard, et le Nouveau-Brunswick doit se contenter du bronze (4:21.438). L’équipe de l’Alberta a pris le quatrième rang en 4:26.330.

Au cumulatif de la compétition courte piste, Équipe Québec a remporté 21 des 30 médailles en jeu, dont neuf médailles d’or. La Colombie-Britannique a remporté l’autre médaille d’or en jeu, et elle a aussi mis la main sur une médaille d’argent et une de bronze. Le Nouveau-Brunswick a bien fait avec une médaille d’argent et trois de bronze, et l’Ontario a capturé une médaille d’argent et une de bronze.