L’équipe canadienne sur courte piste vise quatre médailles à la sixième et dernière Coupe du monde de l’ISU de la saison à Minsk, en Biélorussie

Minsk, Biélorussie, le 9 février 2017 – L’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste est à Minsk, en Biélorussie, cette fin de semaine, pour la sixième et dernière Coupe du monde de l’ISU de la saison avec l’objectif de remporter un minimum de quatre médailles individuelles.

L’équipe féminine, qui est composée de Kim Boutin de Sherbrooke, QC, Kasandra Bradette de Saint-Félicien, QC, Jamie Macdonald de Fort St. James, C.-B., et Valérie Maltais de Saguenay, arrondissement La Baie, QC, est celle qui s’est donnée comme objectif de remporter ces quatre médailles.
 
Kim Boutin, qui vient de savourer la toute première victoire de sa carrière en Coupe du monde alors qu'elle a remporté l’or dans l’une des deux épreuves de 1500m présentées la fin de semaine dernière à Dresden, en Allemagne, tentera de monter sur le podium dans les deux épreuves de 1000m au programme à Minsk.
 
Jamie Macdonald, qui a également remporté une médaille la fin de semaine dernière, le bronze au 500m, vise elle aussi deux podiums cette fin de semaine, soit au 1500m et au 500m.
 
Valérie Maltais, qui participera au 1500m et à la deuxième épreuve de 1000m, a comme objectif deux présences en grande finale.
 
Finalement, Kasandra Bradette, qui sera à la ligne de départ du 500m et du premier 1000m, tentera de remporter toutes ses courses auxquelles elle prendra part.
 
Du côté masculin, Pascal Dion de Montréal, QC, cherchera à atteindre la grande finale du 1500m et de la deuxième épreuve de 1000m, tandis que Patrick Duffy d’Oakville, ON, mais qui s’entraîne à Montréal, visera le même objectif dans la première épreuve de 1000m. Duffy effectue en retour en Coupe du monde, lui qui a participé aux deux étapes en Asie, mais qui avait sauté son tour à Dresden en fin de semaine dernière.
 
François Hamelin (1000m (1) et 500m) de Sainte-Julie, QC et Guillaume Bastille (1500m et 1000m (2)) de Rivière-du-Loup, QC, visent quant à eux de se rendre en rondes finales de leurs épreuves individuelles tandis que Duffy a comme objectif de se qualifier pour les demi-finales au 500m.

Comme ils l'avaient déjà planifié, Marianne St-Gelais, Charles Hamelin, Charle Cournoyer et Samuel Girard ne participeront pas à cette Coupe du monde afin de peaufiner leur préparation en vue des Championnats du monde qui auront lieu du 10 au 12 mars à Rotterdam, aux Pays-Bas. Marie-Ève Drolet est également revenue à Montréal à la suite de la Coupe du monde de Dresden, par mesure préventive, après avoir chuté dans l’une de ses courses.
 
En cinq Coupes du monde cette saison, le Canada a remporté un total de 31 médailles.
 
Les qualifications pour toutes les épreuves présentées à Minsk seront disputées le vendredi 10 février. Puis, les rondes de repêchage et finales dans la première épreuve de 1000m et au 1500m ainsi que les demi-finales des relais se dérouleront le samedi 11 février. Les rondes de repêchage et finales de la deuxième épreuve de 1000m et du 500m ainsi que les finales du relais auront lieu le dimanche 12 février.
 
À noter que la composition des équipes du relais sera décidée le jour-même de la compétition.
 
La participation des athlètes à cette Coupe du monde est possible grâce aux soutiens financiers des fédérations provinciales du Québec et de la Colombie-Britannique. La FPVQ tient d’ailleurs une campagne de financement à ce sujet, qu'on retrouve au www.fpvq.org.
 
Membres de l’équipe nationale canadienne pour la Coupe du monde sur courte piste de l’ISU #6 à Minsk, en Biélorusse
 
FEMMES
-BOUTIN, Kim (Sherbrooke, QC) – 1000m (1), 1000m (2)
-BRADETTE, Kasandra (Saint-Félicien, QC) – 1000m (1), 500m
-MACDONALD, Jamie (Fort St. James, C.-B.) – 1500m, 500m
-MALTAIS, Valérie (Saguenay, arrondissement La Baie, QC) – 1500m, 1000m (2)
 
HOMMES
-BASTILLE, Guillaume (Rivière-du-Loup, QC) – 1500m, 1000m (2)
-DION, Pascal (Montréal, arrondissement Rivière-des-Prairies - Pointe-aux-Trembles, QC) – 1500m, 1000m (2)
-DUFFY, Patrick (Oakville, ON, mais s’entraîne à Montréal) – 1000m (1), 500m
-HAMELIN, François (Sainte-Julie, QC) – 1000m (1), 500m


Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au  www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC