Les Canadiennes au sommet en poursuite et sur 1000m

Cindy Klassen (Winnipeg, MB), Kristina Groves (Ottawa, ON) et Brittany Schussler (Winnipeg, MB) ont uni leurs efforts pour remporter la médaille d’or de la poursuite par équipe, dimanche, aux Finales de la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste présentées à Heerenveen, aux Pays-Bas.

Cette troisième victoire de la saison pour les patineuses canadiennes à cette épreuve leur a permis de remporter le titre de la Coupe du monde en poursuite.

Pour ces dernières, il s’agit d’une revanche sur leur prestation aux Jeux olympiques où elles n’étaient pas parvenues à monter sur le podium à cette épreuve. « Gagner la Coupe du monde est une belle revanche aujourd’hui, même si l’objectif était de remporter l’or olympique, a raconté Schussler. Nous avons patiné notre meilleure course aujourd’hui. »

Klassen, qui a remplacé Christine Nesbitt au sein du trio de patineuses, était pour sa part ravie de pouvoir aider l’équipe. « J’étais très excitée de pouvoir prendre part à la course. Nous avons eu une belle communication. Brittany a dû me pousser un peu dans la course, mais ç’a été suffisant pour l’emporter alors je suis très contente », a indiqué la Manitobaine qui n’avait pas participé à beaucoup d’épreuves de poursuite par équipe depuis les dernières années.

Sur 1000m, Christine Nesbitt (London, ON) a de son côté remporté le titre de la Coupe du monde, après avoir pris le septième rang, dimanche. Son chrono de 1:17.14 l’a fait terminer à 89 centièmes de seconde de la gagnante du jour, la Russe Yekaterina Shikhova. Malade, la Canadienne et championne olympique de l’épreuve n’était pas certaine de pouvoir participer à la compétition, mais a voulu tout donner et ainsi amasser des points pour assurer son titre.

Shannon Rempel (Winnipeg, MB), a de son côté pris le 15e rang grâce à un temps de 1:18.60.

Du côté masculin, Mathieu Giroux (Pointes-aux-Trembles, QC), Lucas Makowsky (Regina, Sask.) et Denny Morrison (Fort St. John, CB) ont pour leur part obtenu l’argent de la poursuite par équipe, ce qui leur a permis de prendre le troisième rang au classement de la Coupe du monde.

La Norvège (3:42.77) a remporté le duel final face au Canada (3:44.30) par un peu plus d’une seconde et demie. « Comme Denny avait participé au 1000m juste avant, nous avons modifié notre stratégie, a indiqué Giroux. Généralement, nous l’utilisons un peu plus puisque c’est notre meilleur gars. L’effort a été réparti différemment cette fois. »

Pas vraiment déçus de leur troisième place au classement cumulatif, les Canadiens croient toutefois qu’ils auraient pu se positionner au deuxième rang. « Sans notre huitième place à la Coupe du monde qui avait justement eu lieu aussi à Heerenveen en novembre dernier, nous aurions peut-être pu finir un rang plus haut », a convenu Giroux. Seulement 44 points séparent le Canada des Pays-Bas. La Norvège trône pour sa part au sommet du classement.

Au 1000m, Morrison a terminé sixième en 1:09.67, à 78 centièmes de seconde de l’Américain Shani Davis, invaincu sur la distance cette saison.

Kyle Parrott (Minnedosa, MB) et Jamie Gregg (Edmonton, AB) ont pour leur part terminé 17e et 18e avec des chronos respectifs de 1 :11.22 et 1 :11.63.

Les patineurs canadiens demeureront à Heerenveen afin de participer aux Championnats du monde toutes distances, qui commencent vendredi.