Les Canadiens au pied du podium à la Coupe du monde courte piste de Shanghai

Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) pouvait presque sentir la médaille autour de son cou, mais un mauvais dépassement d’un patineur Coréen lui a coûté le podium du 1500m à la Coupe du monde Korean Air Courte piste qui se déroule à Shanghai, en Chine. Pour sa part, Marie-Ève Drolet (Laterrière, QC) a terminé tout juste au pied du podium avec une quatrième place au 1000m féminin.

Hamelin était le premier Canadien à se rendre en finale aujourd’hui, et avec huit patineurs en finale A du 1500m, il savait qu’il devrait se battre pour une médaille. « C’était probablement une de mes meilleures courses à vie sur 1500m, » a raconté Hamelin après coup. Avec deux tours à faire, il menait le peloton, mais lorsque le patineur Kim Byeong-Jun de la Corée a tenté un dépassement extérieur, il l’a poussé vers l’arrière, forçant Hamelin à freiner afin d’éviter la chute, ce qui a permis au reste du groupe de le dépasser. Le Coréen a été disqualifié pour sa manoeuvre, mais puisque c’était en finale, le classement de Hamelin ne peut être touché, et il s’est retrouvé en septième position. C’est un autre Coréen, Kim Cheol Min, qui a remporté la course en 2:16.190, suivi du Chinois Song Weilong (2:16.191) et de Maxime Chataignier de la France (2:16.315).

« Je me sentais très bien aujourd’hui, ma demi-finale s’est bien passée, je savais que je serais fort en finale. J’ai fait une bonne course en finale, mais elle ne s’est pas super bien terminée. Comme on l’a dit souvent, l’objectif cette année n’est pas les médailles, mais de faire de bonnes courses et d’apprendre de meilleures stratégies, et c’est exactement ce que j’ai fait, » a conclu Hamelin. Liam McFarlane (Medicine Hat, AB) a pris le cinquième rang de sa demi-finale, pour la 15e place au cumulatif, et Dustin Miller (Kitchener, ON) a été éliminé au repêchage pour la 27e position.

Marie-Ève Drolet est la seule autre Canadienne qui s’est qualifiée pour une finale, et elle se mesurait à deux patineuses de la Chine et une de la Corée sur 1000m. Quatrième sur la ligne de départ, Drolet est restée dans cette position au début de la course. Elle a tenté un dépassement extérieur presque réussi, mais les autres patineuses ont bien protégé leurs tracés, forçant Drolet à rester à l’extérieur. La Canadienne a perdu sa vitesse et s’est de nouveau retrouvée derrière. « À la fin j’avais moins d’énergie à cause de ce dépassement-là, et j’étais un peu fatiguée. J’ai dépassé une Chinoise au dernier tour et je me suis retrouvée troisième, mais il y a eu un petit contact et j’ai de nouveau perdu ma vitesse, ce qui lui a permis de me redépasser à la ligne d’arrivée, » a raconté Drolet au sujet de la finale.

Cho Ha-Ri de la Corée a mis la main sur l’or en 1:32.655. Les deux athlètes de la Chine, la Championne Olympique Zhou Yang (1:32.916) et Liu Qiuhong (1:33.505) l’ont rejointe sur le podium. Drolet a terminé au pied du podium avec un temps de 1:33.654. « Quand on est quatre en finale, on ne veut surtout pas finir quatrième, mais je suis quand même contente de mon attitude aujourd’hui. Je ne me suis pas laissée intimider par les Coréennes et les Chinoises, j’ai couru ma course pour la gagné, » a poursuivi Marie-Ève Drolet.

Toujours au 1000m féminin, Gabrielle Waddell (Red Deer, AB) a terminé 5e de sa demi-finale, ce qui la place au 9e rang du cumulatif. Andréa Do-Duc (Montréal, QC) termine au 17e rang après avoir été éliminée en finale du repêchage.

Au 1500m, c’est Laurie Marceau (Dolbeau-Mistassini, QC) qui a obtenu le meilleur résultat canadien aujourd’hui, avec une troisième place en finale B, ce qui la positionne 9e au cumulatif. C’est un résultat très prometteur pour la patineuse d’âge junior, qui tente d’obtenir autant d’expérience que possible en Coupe du monde, mais qui a les yeux tournés vers le Championnat du monde junior en février. « Mon objectif ici était de faire une finale, A ou B, donc je peux dire que je l’ai partiellement atteint en me qualifiant pour la finale B aujourd’hui, » a expliqué la plus jeune patineuse canadienne qui a fait le voyage en Asie. Sa coéquipière Jessica Gregg (Edmonton, AB) a pour sa part été éliminée en demi-finale pour le 14e rang au classement général.

Michael Gilday (Yellowknife, NT) espérait bien ajouter une médaille à sa collection sur 1000m, mais une demi-finale très relevée l’en a empêché. Il a mené quatre tours très rapides, mais s’est vu dépassé vers la fin de la course et n’a pu se qualifier pour la finale A. Il a terminé deuxième en finale B, pour le 6e rang au cumulatif. Olivier Jean (Lachenaie, QC) a connu un sort similaire en demi-finale, terminant tout juste deux patineurs de la Corée. Il a lui aussi pris part à la finale B et termine 8e. Rémi Beaulieu (Alma, QC) se retrouve 13e, lui qui a été éliminé en quart de finale.

Gregg, Drolet, Marceau et Waddell ont pris part à la demi-finale du relais féminin, dans laquelle elles ont pris le deuxième rang avec un temps de 4:22.035, derrière la Corée (4:19.245) mais tout juste devant la Russie (4:22.289). « On savait que les Russes seraient fortes, elles ont eu de bons temps dans les derniers relais, » a expliqué Drolet. « C’est moi qui finissait le relais, et la patineuse Russe m’a dépassé dans le dernier échange, mais j’ai tout de suite pris ma vitesse pour la redépasser et on a filé vers l’arrivée devant elles. » Les Canadiennes seront donc en finale demain, contre la Corée, la Chine et l’Italie.

L’équipe masculine de relais (Hamelin, McFarlane, Gilday et Jean) a elle aussi pris la deuxième place de leur demi-finale, en 6:51.856. La Corée l’a emporté, franchissant la ligne d’arrivée en 6:51.738, et les deux autres équipes sont tombées pendant la course. Les Canadiens se mesureront donc aux Coréens, aux Chinois et aux athlètes des Pays-Bas demain en finale.

En plus des finales du relais, les patineurs tenteront de grimper sur le podium du 500m et du dernier 1500m de la fin de semaine, demain, à Shanghai.