Les femmes canadiennes prennent la quatrième place au relais au Championnat du monde junior courte piste

Les femmes canadiennes prennent la quatrième place au relais au Championnat du monde junior courte piste

St-Jean est sixième au Super 1500 mètres

MELBOURNE, Australie – À la dernière journée du Championnat du monde junior courte piste 2012 (site de l’événement) à Melbourne, en Australie, l'équipe de relais féminine canadienne a terminé quatrième et Alexandre St-Jean de Québec était au sixième rang du Super 1500 mètres et 14e au 1000 mètres.

St-Jean était le seul Canadien à se qualifier pour la course du Super 1500 mètres, ce qui comprenait les six meilleurs patineurs au cumulatif des points après les trois premières distances. « En finale pour le Super 1500, il restait trois tours et demi à la course. J'étais en très bonne position, a souligné le patineur âgé de 18 ans. J'accélérais à l'extérieur et tout d'un coup un Chinois a surgi. Je suis tombé, et lui aussi. »

Dans sa course au 1000 mètres en quart de finale, St-Jean a aussi eu de la difficulté aux trois derniers tours. « J'ai un peu paniqué, a dit St-Jean. Alors qu'il restait trois tours dans la course, j'ai voulu dépassé et je me suis fait accoter par un Coréens. J'ai gagné la course, mais j'ai vu la déception dans le visage de mon coach. Je savais qu'il n’y aurait pas grande chance pour que je ne sois pas disqualifié. » St-Jean a remporté ses deux premières courses pour se qualifier pour les quarts de finale.

« Je suis un peu déçu de ma journée de compétition. J'étais classé troisième au début de la journée et je termine sixième », a résumé St-Jean, qui était à son dernier championnat du monde junior.

En finale du relais féminin, l'équipe canadienne savait qu’elle devait battre les Russes pour la troisième place, parce-que les équipes de la Corée du Sud et la Chine seraient trop rapide. « On était bonne. On faisait de bons échanges. Les filles patinaient bien, a dit la montréalaise Genève Bélanger, âgée de 14 ans. On a fait quelques erreurs mais on se rattrapait. Au dernier échange on a pris un petit écart (des russes). J'ai essayé de faire de mon mieux mais finalement on est arrivée quatrième. »

La Corée du Sud a remporté la médaille d’or dans un temps de quatre minutes et 14,800 secondes, suivie par la Chine (4:17,711), la Russie (4:23,275) et le Canada (4:23,367). Bélanger, Phaneuf, Shmyr et Thibault ont représenté le Canada.

Chez les hommes au 1000 mètres, Yoan Gauthier, de Rivière-du-Loup, au Québec, a terminé à la 25e place et David Goulet de Montréal s’est classé 33e. Gauthier, âgé de 17 ans, était au deuxième rang de sa course préliminaire, mais il est tombé à la quatrième place dans sa vague de qualification pour les quarts de finale. Goulet, âgé de 17 ans, a aussi terminé deuxième à sa première course, mais il a été éliminé après avoir été pénalisé dans sa série suivante.

Chez les femmes au 1000 mètres, Léa Thibault de Laval, au Québec, était encore la meilleure canadienne avec un classement au sixième rang. Courtney Shmyr de Langley, en C.-B., et Audrey Phaneuf de Boucherville, au Québec, ne se sont pas qualifiées pour les quarts de finales. Shmyr, âgée de 19 ans, et Phaneuf, 15 ans, se sont respectivement classées au 21e et 23e rang.

Thibault, âgée de 18 ans, a connu ses meilleurs résultats du championnat au 1000 mètres. Elle a gagné sa première course et était deuxième dans sa vague au quart de finale. En demi-finale, Thibault a terminé troisième avec un temps d’une minute et 38,315 secondes. Suk Hee Shim de la Corée du Sud a remporté cette demi-finale en décrochant un record du monde junior de 1:30,266. Shim a aussi gagné la médaille d'or en final dans un autre temps record de 1:30,208.

Extraits sonores MP3 Bélanger (français), Gauthier (français), Goulet (français), Marando (anglais), St.Jean (français)

Les patineurs juniors doivent avoir atteint l’âge de 14 ans, mais non l’âge de 19 ans en date du 1er juillet 2011 et doivent respecter les exigences de l’ISU pour chaque distance. De l'équipe de cette année, St-Jean, Shmyr et Jean-Christophe Marando de Longueuil, au Québec, ne pourront pas participer au Championnat mondial junior de l'année prochaine.