Les frères Hamelin passent bien près de monter sur le podium
Tania Vicent, finaliste au 1500 m

Vancouver (Sportcom) – Dans une finale extrêmement relevée, Charles et François Hamelin ont tout mis en œuvre pour monter sur le podium du 1000 m olympique, samedi soir, au Pacific Coliseum de Vancouver. Malheureusement pour les deux athlètes de Sainte-Julie, leur stratégie de prendre les devants de la course s’est éteinte à un tour de l’arrivée. Charles et François ont donc respectivement terminé quatrième et cinquième.

Le Coréen Jung-Su Lee est monté sur la plus haute marche du podium en inscrivant un record olympique (1 :23,747). Il a devancé son compatriote Ho-Suk Lee et l’Américain Apolo Anton Ohno.

Dès le coup de départ, les frères Hamelin ont pris les commandes de l’épreuve. À quatre tours de l’arrivée, les adversaires des Canadiens ont commencé à mettre de la pression sur eux, mais ceux-ci continuaient de résister aux attaques. Ho-Suk Lee s’est pointé en tête avant d’entamer le dernier tour et Charles Hamelin était toujours dans le coup pour une médaille, sauf qu’il n’a pu répondre à l’attaque d’Ohno.

« Nous voulions nous positionner le plus près de la tête parce que cinq des six meilleurs gars au monde étaient en finale. Nous avons mal géré notre vitesse au début en allant trop vite et nous en avons payé le prix à la fin de la course », a soutenu François Hamelin.

« Cette stratégie marche assez souvent pour moi et c’est la vitesse du début qui m’a eu », a ajouté Charles Hamelin, qui avait obtenu son laissez-passer pour la finale par seulement 4 millièmes de seconde.

« Avec la foule, j’avais de la difficulté à entendre les patineurs derrière moi pour savoir où ils étaient et cela ne m’a pas aidé. Finir au pied du podium, c’est décevant pour moi et l’équipe, mais il y a aussi une fierté que je retire, car nous avions l’objectif commun de nous rendre tous les deux en finale. C’était une des courses les plus relevées que j’ai faite dans ma vie et je vais maintenant me concentrer sur le 500 m et le relais pour ramener deux médailles à la maison. »

Tania Vicent finaliste au 1500 m

À l’épreuve féminine du 1500 m, la Lavalloise Tania Vicent a été la meilleure Canadienne en terminant au huitième rang. Kalyna Roberge, de Saint-Étienne-de-Lauzon et Valérie Maltais, de La Baie, ont été stoppées en demi-finale. Le podium a été entièrement asiatique grâce à la victoire de la Chinoise Yang Zhou, auteure d’un record olympique (2 :16,993), qui a été suivie des Coréennes Eun-Byul Lee et Seung-Hi Park.

La vétéran de l’équipe n’a pas à rougir de sa prestation en finale, même si elle a pris le dernier rang.

« J’ai tout simplement manqué de jus, mais je suis quand même contente. Je voulais tout laisser sur la piste et ne pas avoir de regrets, alors je ne peux pas être déçue », a indiqué celle qui a bataillé de belle façon en demi-finale.

« On dit toujours que je suis la plus vieille de l’équipe, alors il fallait bien que cette expérience serve à quelque chose. J’ai été stratégique en demi-finale et cela a été payant, mais les jambes n’étaient plus là en finale. Je ne suis pas tellement entraînée pour le 1500 m, alors de me rendre en finale, c’était un grand accomplissement. »

Kalyna Roberge a quant à elle chuté dans sa demi-finale en tentant un dépassement alors qu’il restait quatre tours à faire.

« J’avais une demi-finale très relevée. J’ai essayé de garder ma place et lorsque Meng Wang (Chine) m’a dépassée, j’ai écrasé mon tracé et touché un bloc. C’est à ce moment que mes deux patins sont partis. Je suis quand même satisfaite, car le 1500 m n’est pas ma distance favorite. Je savais que je devais me battre et c’est ce que j’ai fait jusqu’à ce que je tombe. »

Quant à Valérie Maltais, elle a eu l’occasion de vivre sa première course individuelle à Vancouver. « J’apprécie mon expérience olympique à 100%. Avant ma première course, j’étais très nerveuse, mais ça s’est super bien passé. J’ai donné tout ce que j’avais pour me battre jusqu’à la fin. »

Les prochaines épreuves de courte piste seront présentées mercredi avec la présentation des épreuves du 500 m masculin, du 1000 m féminin et du relais féminin.

-30-

Rédaction : Sportcom pour Patinage de vitesse Canada

Suivez Patinage de vitesse Canada sur Twitter:
Maison PVC
Équipe courte piste
Équipe longue piste

Appuyez nos équipes sur Facebook:
Longue piste
Courte piste