Les frères Hamelin s’approprient le podium à la Coupe du monde courte piste de Vancouver

Les frères Charles et François Hamelin (Ste-Julie, QC) ont fait plaisir à la foule du Pacific Coliseum, aujourd’hui, quand ils ont ravi les médailles d’or et de bronze respectivement dans la finale du 1000m. C’était la première fois que les frangins canadiens se trouvaient côte à côte sur le podium d’une compétition internationale.

Les frères Hamelin sur le podium; Photo: Jeff Bough
« C’est incroyable, » jubilait François après coup. « Quand j’ai su que je serais sur le podium avec mon frère, j’étais super excité! C’est encore plus fantastique que ça se passe ici, à Vancouver, dans la compétition qui est la préparation officielle pour les Jeux Olympiques… »

La foule criait fort pendant la finale de 1000m, et elle avait de bonnes raisons de le faire, avec non seulement les favoris locaux Hamelin, mais aussi l’Américain Apolo Anton Ohno et le Coréen Kwak Yoon-Gy, deux des patineurs les plus rapides au monde. Il y avait un cinquième patineur dans la course, l’Américain Anthony Lobello, qui a obtenu l’argent.

« C’était un exemple parfait d’une course courte piste, » a expliqué Charles Hamelin. « Il y avait beaucoup d’action, de stratégie, et une superbe finale! » Et il a raison, lui qui est parti premier, avant de voir son frère prendre les devants. Ohno

Charles Hamelin célébrant sa victoire; Photo: Jeff Bough
a ensuite essayé de dépasser et est entré en contact avec lui, entraînant un petit déséquilibre. Il y a eu de nombreux changements de position et une bataille à la ligne d’arrivée, mais Hamelin, Ohno, Lobello et le jeune Hamelin ont franchi la ligne dans cet ordre. Ohno a été disqualifié pour interférence, ce qui a donné les 1re et 3e places aux Hamelin. L’autre Canadien sur 1000m, François-Louis Tremblay (Montréal, QC) a remporté la finale B pour la 6e place au cumulatif.

« C’est merveilleux de gagner ma première médaille d’or de la saison. Il y a 15 mois qui nous séparent des Olympiques ici à Vancouver, et le fait d’avoir deux Canadiens sur le podium d’une distance montre que nous sommes sur la bonne voie », a conclu Charles Hamelin.

Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC) était la seule Canadienne chez les femmes, ses deux coéquipières Anne Maltais (Québec, QC) et Jessica Gregg (Edmonton, AB) n’ayant pas pu se qualifier lors du repêchage en matinée. La jeune patineuse avait une vague difficile avec la détentrice du record du monde Wang Meng. St-Gelais a donné tout ce qu’elle avait, mais a terminé au 3e rang de son quart de finale, pour la 11e position.

Sur 1500m, Marie-Andrée Mendes-Campeau (Montréal, QC) et Michael Gilday (Yellowknife, NT) ont tous deux pu se qualifier pour les demi-finales en passant par le repêchage. Mendes-Campeau s’est même rendue en finale B, pour la 15e place au total. Valérie Maltais (La Baie, QC) s’est joint à elle en finale B et a terminé 10e.

Mendes-Campeau in the B Final of the 1500m; Photo: Jeff Bough
Ce sont d’excellents résultats pour les deux patineuses d’âge junior qui en sont à leur deuxième Coupe du monde en carrière cette fin de semaine. Il y avait 9 patineuses dans la finale B, une situation unique qui a offert une bonne expérience aux jeunes patineuses. Jessica Hewitt (Kamloops, CB) était l’autre athlète canadienne sur 1000m, et elle a été disqualifiée pour changement de tracé en demi-finale, ce qui lui a donné le 18e rang au classement.

Chez les hommes, Rémi Beaulieu (Alma, QC) a connu une autre bonne journée, remportant une fois de plus les honneurs en finale B pour la 9e position. Beaulieu est passé très près de prendre part à une finale A pour la première fois de sa carrière en Coupe du monde, mais il a terminé 3e de sa demi-finale. Les deux autres patineurs d’Équipe Canada, Olivier Jean (Lachenaie, QC) et Michael Gilday, ont été disqualifiés en demi-finale pour les 20e et 21e rangs.

Le relais féminin était une autre course très enlevante pour la foule. Cinq équipes étaient dans la deuxième vague, dont les favorites du Canada (Gregg, Hewitt, St-Gelais et Maltais), et c’était une course serrée pour la deuxième position. La patineuse de Kamloops Jessica Hewitt a pris le dernier relais de Gregg, et a dépassé son adversaire américaine dans le dernier tour, assurant une place en finale pour son équipe.

« Je savais que ce serait très serré et que je devrais faire un dernier échange parfais pour que nous terminions deuxièmes, » racontait Hewitt. « La foule était très bruyante et je ne pouvais pas entendre les filles, mais j’ai donné tout ce que j’avais et ça a fonctionné! »

L’équipe masculine composée des frères Hamelin, de Tremblay et de Jean s’est également qualifiée pour les finales, menant sa course d’un bout à l’autre.

Demain, Mendes-Campeau sera au Pacific Coliseum pour le repêchage du 1000m dès 8h. Les autres Canadiens, sauf Hewitt et Charles Hamelin, disqualifiés hier sur 1000m, seront sur place à 14h pour les rondes finales du 500m et du 1000m et les finales du relais.