Les frères Hamelin survolent les qualifications sur 1000m à Séoul

Les frères Charles et François Hamelin (Ste-Julie, QC) ont remporté chacune de leurs trois courses de qualification sur 1000m à Séoul, aujourd’hui, s’assurant d’une place et d’une bonne position de départ pour les quarts de finale de dimanche. La fin de semaine dernière, ils avaient pris la 2e et 4e position respectivement dans la distance.. Le 1000m est la distance de prédilection des Hamelins, et ils ont définitivement l’oeil rivé sur le podium, espérant y grimper ensemble comme ils l’avaient fait l’automne dernier à la Coupe du monde de Vancouver.

Leur coéquipier Olivier Jean (Lachenaie, QC) se joindra à eux en quarts de finale. Après avoir pris le deuxième rang de ses deux premières courses, Jean a remporté la ronde suivante. « Nos garsont été patients à chacune de leur ronde, ce qui leur a permis d’opérer des dépassements rapides et de prendre le contrôle de leurs courses au moment propice, » a expliqué le Chef d’équipe Yves Hamelin.

Du côté féminin, Kalyna Roberge (St-Étienne-de-Lauzon, QC) sera la seule Canadienne en quarts de finale. Roberge a connu une excellente journée, réalisant le deuxième meilleur temps (1 :33.570). La jeune patineuse a raté la majorité des finales la semaine dernière à cause de douleurs au dos, mais elle est maintenant de retour à sa forme habituelle avec l’esprit centré sur les courses.

Tania Vicent (Laval, QC) s’est retrouvé dans une troisième ronde extrêmement relevée, alors qu’elle se mesurait à la Chinoise Wang Meng, à l’Américaine Katherine Reutter, gagnante de l’or dans la distance la semaine dernière, et à l’Australienne Tatiana Borodulina. Elle a pris le quatrième rang et ne sera donc pas en mesure de prendre part aux quarts de finale dimanche.

Valérie Maltais (La Baie, QC) a tout donné dans sa troisième course, mais son parcours s’est arrêté là, alors qu’elle a pris le troisième rang derrière l’Italienne Arianna Fontana et la Japonaise Mika Ozawa, avec un temps de 1 :35.344, tout juste trop lent pour la qualifier.

Jessica Gregg (Edmonton, AB) et Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC) se sont ensuite jointe à Roberge et Maltais pour le quart de finale du relais, et la formation canadienne s’est facilement qualifiée en 4 :20.626, devant la Hongrie (4 :21.524) et la Russie (4 :22.011). « Les filles ont connu une bonne course, commençant lentement à l’arrière, avant de finaliser en force avec deux beaux dépassements, pour ensuite se sauver avec la victoire, franchissant l’arrivée près d’une seconde avant leurs plus proches rivales, » a expliqué Yves Hamelin. Elles se mesureront maintenant à la Chine, à la Hongrie et à la Grande-Bretagne en demi-finale dimanche.

Le relais masculin, formé de Charles Hamelin, Jean, François-Louis Tremblay (Montréal, QC) et Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC) a remporté ses deux vagues, d’abord devant la Russie et la France, puis devant les Etats-Unis, l’Allemagne et la Bulgarie. Les Canadiens ont réalisé le temps le plus rapide de la journée.

Leur demi-finale ne sera pas facile, alors qu’ils se mesureront à la Corée, aux Etats-Unis et au Japon dans ce qui pourrait facilement être une ronde finale. Les courses reprendront demain après-midi à Séoul, et des médailles seront remises pour le 1500m et le 500m.