Les jeux sont faits! Les athlètes de courte piste se rapprochent de Sotchi.

Dernière journée cruciale des Sélections Intact Assurance
Les jeux sont faits! Les athlètes de courte piste se rapprochent de Sotchi

La dernière étape du processus de qualification olympique aura lieu en novembre lors de deux épreuves du circuit de la Coupe du monde à Turin et à Moscou

Montréal, le 18 août 2013 – Six noms à retenir en vue de Sotchi : Charles Hamelin, Olivier Jean, Charle Cournoyer, Valérie Maltais, Marianne St-Gelais et Marie-Ève Drolet. Voilà les athlètes de courte piste qui seront certainement à surveiller puisqu’ils ont rempli les critères de sélection qui les envoient participer aux épreuves de la Coupe du monde qui serviront d’étape finale au processus de qualification olympique en novembre prochain. Il aura fallu le dénouement de la toute dernière course pour confirmer les trois premières positions de cette équipe. Lundi, le comité de sélection se penchera sur les cas des quatrièmes et cinquièmes places et une annonce sera faite prochainement.

500m : duels enlevants!
Valérie Maltais a résisté à la pression de Marianne St-Gelais qui a mené une grande partie de ce sprint final, enregistrant ainsi une 5e victoire consécutive. Les deux Jessica, Hewitt (3e) et Gregg (4e) ont croisé le fil d’arrivée dans la même seconde que leurs compatriotes. La grande Jessica Gregg, spécialiste du 500m, revient dans la course, elle qui a été malade au milieu des compétitions, n’arrivant pas aux résultats qu’on lui connait habituellement.

La grande finale du 500m mettait en scène les frères Hamelin, Olivier Jean et François-Louis Tremblay. À part Charles, dont la place est déjà assurée, les trois autres athlètes étaient en quête de précieux points afin de remplir les critères de sélection, laissant entrevoir une lutte de tous les instants. François Hamelin a repris là où il avait laissé jeudi, en terminant nez à nez avec son frère Charles, qui a tout de même remporté la course par un cheveu, amenant sa séquence à une 8e victoire consécutive.

1000m
La finale du 1000m chez les dames a donné lieu à une finale relevée alors que Marianne St-Gelais a tout juste terminé deuxième, derrière sa coéquipière Valérie Maltais. La victoire de Maltais l'a consacrée reine des Sélections, signant ainsi une 6e victoire consécutive. Pour l’athlète de La Baie, le processus des dernières semaines était important pour confirmer sa place au sein de l'équipe mais aussi pour consolider une première place. " Lors des derniers Jeux olympiques de Vancouver, je n'avais pas été retenue pour faire partie de l'équipe du relais. Cette décision de l’entraineur a été pour moi un élément déclencheur puisqu'à partir de ce moment, je me suis promis que je mettrais toute mon énergie pour terminer parmi les meilleures. J'ai suivi mon plan à la lettre et les efforts ont porté fruit."

Jessica Hewitt, fidèle a elle-même, a livré une belle course en terminant 3e, coiffant sa coéquipière Gabrielle Wadell à la ligne d'arrivée.

Fin de course rocambolesque du côté masculin. Lors de la ronde de demi-finale du 1000m François-Louis Tremblay a tenté une manœuvre risquée en dépassant Charles Hamelin, causant une triple chute entre Charles Hamelin, François-Louis Tremblay et Vincent Beaulieu-Tinker. De cet incident, Hamelin s’est blessé à la cheville gauche, mettant fin à sa série victorieuse de 8 épreuves (en neuf). Tremblay a quant à lui obtenu un carton jaune lui coutant une pénalité et de précieux points au classement.

Un record pour Charles ?
Le seul autre athlète ayant réussi une séquence parfaite lors du processus de sélection en vue des Jeux olympiques est Marc Gagnon, qui avait gagné les quatre épreuves (500m, 1000m, 1500m et au 3000m) des sélections en vue des Jeux olympiques de Lillehammer. Les formats de courses des sélections olympiques changent au cours des années, si bien qu’il est difficile de comparer la séquence parfaite de Charles Hamelin à celle de Gagnon ou tout autre athlète.

Mise à jour, blessure Marie-Ève Drolet
Marie-Ève Drolet était présente à l’aréna Maurice-Richard pour cette dernière journée, mais en tant que spectatrice. L’athlète qui a déjà participé aux Jeux olympiques de Salt Lake City avait accumulé suffisamment de point pour s’assurer de la 3e place sur l’équipe. Elle a rencontré l’équipe médicale qui lui ont diagnostiqué une irritation au sacro-iliaque causée à la suite de sa chute jeudi dernier. Marie-Ève profitera d’un congé la semaine prochaine (comme toute l’équipe), qui lui permettra certainement de se remettre de ces douleurs musculaires.

Côté masculin
1. Charles Hamelin, classement final des distances 500m et 1000m
2. Olivier Jean, n’importe quelle combinaison de deux distances
3. Charle Cournoyer, 2e meilleur résultat classement final des distances 500m et 1000m

Côté féminin
1. Valérie Maltais, 1ière au classement final (deux meilleures distances)
2. Marianne St-Gelais, 2e au classement final (deux meilleures distances)
3. Marie-Ève Drolet, 3e au classement final (deux meilleures distances)

Résultats des courses de la journée – Jour 5

Finale 500m (femmes), 3e de 3 épreuves
1. Valérie Maltais, La Baie (0:43,756)
2. Marianne St-Gelais, St-Félicien (0:43,808)
3. Jessica Hewitt, Kamloops, C-B (0:43,954)
4. Jessica Gregg, Edmonton, AB (0:44,592)

Finale, 500m (hommes) – 3e de 3 épreuves
1. Charles Hamelin, Ste-Julie (40,726)
2. François Hamelin, Ste-Julie (40,733)
3. Olivier Jean, Lachenaie (41,024)
4. François-Louis Tremblay, Alma (Montréal) (41,189)

Finale 1000m (femmes), 3e de 3 épreuves
1. Valérie Maltais, La Baie (1:32,093)
2. Marianne St-Gelais, St-Félicien (1:32,118)
3. Jessica Hewitt, Kamloops, C-B (1:32,137)
4. Gabrielle Wadell, Red Deer, AB (1:32,555)

Finale, 1000m (hommes) – 3e de 3 épreuves
1. Olivier Jean, Lachenaie (1:27,106)
2. Charle Cournoyer, Boucherville (1:27,153)
3. Alexandre St.Jean, Québec (1:27,244)
4. Rémi Beaulieu-Tinker, Alma (1:27,273)

Résultats des courses :
http://www.speedskating.ca/fr/compétitions-nationales-courte-piste Liste des athlètes :
http://www.speedskating.ca/fr/sélections-olympiques Étapes du processus de sélection :http://www.speedskating.ca/sites/speedskating.ca/files/fact_sheet._fr.pdf