Les patineurs canadiens dominent le 1000m à la Coupe du monde courte piste de Pékin

Le Canada a connu une autre bonne journée en qualification de la Coupe du monde courte piste de Pékin. Les trois patineurs prenant part au 1000m ont dominé leurs vagues et se sont donc facilement qualifiés pour les quarts de finale qui se tiendront dimanche, alors que deux de leurs coéquipières ont également réussi à se qualifier. Les équipes de relais du Canada se sont également assurés d’une place pour la ronde suivante.

Charles Hamelin (Ste-Julie, QC), détenteur du record du monde sur la distance, a montré qu’il pouvait toujours être dominant, et il a obtenu le meilleur temps de la jornée sur 1000m (1:26.950). Son frère François Hamelin (Ste-Julie, QC), qui était grimpé sur le podium du 1000m aux côtés de Charles à la Coupe du monde de Vancouver l’année dernière, a également impressionné avec le cinquième meilleur chrono (1:27.600).

Les frères Hamelin, ainsi que François-Louis Tremblay (Montreal, QC), spécialiste du 500m, ont montré leur force, leur vitesse et leur constance dans leurs deux courses respectives sur la distance, franchissant toujours le fil d’arrivée devant leurs adversaires et s’assurant d’une place en quart de finales dimanche. Tous les meilleurs patineurs au monde sont présents à la compétition et prennent part à leurs distances de prédilection, alors il s’agit de résultats très encourageants pour Équipe Canada.

Chez les femmes, Jessica Gregg (Edmonton, AB) a remporté sa première vague avant d’être deuxième de la suivante, pendant que Kalyna Roberge (St-Étienne-de-Lauzon, QC) était deuxième tout juste derrière la Coréenne Cho Ha-Ri dans sa première course, puis a remporté sa deuxième. Les deux patineuses seront sur la ligne de départ pour les rondes de quart de finale dimanche.

Tania Vicent (Laval, QC) s’est retrouvée dans la ronde de qualification la plus rapide, et elle n’a pas réussi à se qualifier, terminant troisième d’une course serrée en 1:35.939, derrière l’Américaine Allison Baver (1:35.300) et la Japonaise Mika Ozawa (1:35.729). Avec le nouveau format de compétition de cette année, Vicent n’aura pas la chance de se reprendre sur 1000m cette fin de semaine, et elle doit donc désormais se concentrer sur le relais.

Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC) et Valérie Maltais (La Baie, QC) se sont jointes à Vicent et Gregg pour la première ronde du relais. Elles ont pris le premier rang de leur vague, devant la Hongrie et la Russie. Roberge a pris la place de Maltais pour la demi-finale, et l’équipe canadienne a réussi à se qualifier pour la grande finale de dimanche en terminant deuxième derrière la Chine (4:18.982 vs 4:15.249).

Les frères Hamelin ont pris part à la première ronde du relais masculin avec Olivier Jean (Lachenaie, QC) et Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC). L’équipe masculine de relais a remporté le titre de la Coupe du monde la saison dernière, et elle a connu une bonne performance aujourd’hui, remportant sa première ronde devant les Pays-Bas et la France. En quart de finale, le Canada a terminé deuxième tout juste derrière les Etats-Unis (6:49.900 vs 6:49.724), et les deux équipes auront la chance de se mesurer de nouveau l’une à l’autre en demi-finale dimanche.

La compétition se poursuit demain à Pékin, alors que Roberge, St-Gelais, Gregg, Charles Hamelin, Jean et Tremblay prendront part aux quarts de finales du 500m. Ce sera une longue journée pour Roberge, St-Gelais, Jean et Hamelin alors qu’ils prendront également part au 1500m, avec Bastille et Maltais.