Les patineurs canadiens encouragés par des élèves locaux à la Coupe du monde courte piste de Québec

Après avoir connu une fin de semaine faste à la Coupe du monde Korean Air Courte piste de Montréal, les patineurs canadiens ont bien patiné aujourd’hui, lors de la première journée de la deuxième étape du circuit de la Coupe du monde 2010-11. Maxime Fortin (Rivière-du-Loup, QC) a bien amorcé sa carrière en Coupe du monde en se qualifiant pour les quarts de finales des deux distances auxquelles il a pris part aujourd’hui, tout comme ses coéquipiers Valérie Maltais (La Baie, QC), Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC), Jessica Hewitt (Kamloops, CB), Marie-Andrée Mendes-Campeau (Montréal, QC), Charles et François Hamelin (Ste-Julie, QC) et Michael Gilday (Yellowknife, TNO).

Les athlètes de partout sur la planète ont pu voir à quel point les habitants de la ville de Québec aiment le sport ce matin, alors qu’ils ont patiné sous les cris déchaînés de plus de 2000 élèves des écoles locales. « C’est vraiment génial d’avoir une telle atmosphère pour une journée de qualification, » s’est exclamé le double médaillé d’or olympique Charles Hamelin. « Marianne était la première sur la glace pour nous aujourd’hui, et on ne revenait tout simplement pas de tout le bruit qu’on entendait, on aurait presque dit qu’on était de retour à Vancouver! »

Tous les Canadiens ont débuté sur une bonne note en se qualifiant sur 1500m. Marie-Ève Drolet (Laterrière, QC) a été la première à s’assurer une place pour les demi-finales de samedi lorsqu’elle a remporté sa course. Valérie Maltais a fait de même dans la course suivante, terminant deuxième derrière la Championne européenne Katerina Novotna. La dernière en action, Marie-Andrée Mendes-Campeau, a mené la majorité de sa course avant de voir la Championne olympique Zhou Yang prendre les devants. Mendes-Campeau a réussi à conserver sa deuxième place pour s’assurer d’une place en demi-finale.

« C’était une bonne course pour moi, » a commenté la jeune patineuse après coup. Lorsqu’on lui a demandé comment elle se sentait d’avoir suivie la Championne olympique d’aussi près, elle a souri et a admis que c’était définitivement bon pour sa confiance.

Chez les hommes, Michael Gilday était le premier sur la glace pour le Canada. Il a été aussi solide que la semaine dernière à Montréal, où il a capturé l’argent sur 1000m, et il a remporté sa première course de la journée sans grande difficulté. Charles Hamelin est ensuite entré en piste, et après s’être battu avec un patineur néerlandais pour la tête, il s’en est emparé avec deux tours à faire et n’a jamais regardé derrière, remportant la course. Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC), meneur de la distance au classement de la Coupe du monde après avoir remporté l’or et le bronze la semaine dernière, a connu une bonne course et a protégé sa deuxième place jusqu’à la fin.

Au premier 1000m, Hewitt a terminé deuxième de ses deux courses, et St-Gelais a remporté sa première vague avant de terminer deuxième de la seconde. Toutes deux passeront donc en quart de finale demain. Valérie Lambert (Sherbrooke, QC) a pour sa part vu son chemin s’arrêter après avoir pris la quatrième place de sa première course, et elle devra donc passer par le repêchage samedi matin si elle veut passer aux rondes finales en après-midi.

François-Louis Tremblay (Montréal, QC) devra lui aussi se lever tôt demain, puisqu’une chute dans sa deuxième vague l’a empêché de se qualifier. À sa première course en Coupe du monde, Maxime Fortin a pris le deuxième rang. Il a remporté la vague suivante, tout comme son coéquipier François Hamelin, et tous deux seront des quarts de finale demain.

Après une pause bien méritée pour manger, les patineurs sont revenus sur la glace pour les qualifications du 500m et du 1000m de dimanche. Les trois patineurs canadiens prenant part au 500m ont dominé toutes leurs courses en plus de réussir les trois temps les plus rapides de la journée. François Hamelin a été le plus rapide (41.856), suivi de Tremblay (41.925) et Gilday (42.047).

Sans surprise, la médaillée d’or de la semaine dernière et meneuse du classement de la Coupe du monde sur 500m Marianne St-Gelais a elle aussi remporté ses deux vagues et réussi le meilleur chrono de la journée. Valérie Lambert, qui a remporté sa toute première médaille individuelle en Coupe du monde la semaine dernière, a remporté sa première vague et pris le troisième rang de la suivante, mais son temps a été assez rapide pour assurer sa qualification pour le quart de finale. Marie-Ève Drolet n’a pas eu la même chance, elle qui est tombée en tentant un dépassement avec un peu plus d’un tour à faire. Elle passera donc par le repêchage dimanche matin.

Hewitt, Mendes-Campeau et Maltais ont toutes connu de bonnes courses lors de la deuxième épreuve de 1000m de la journée, et toutes trois se sont qualifiées pour le quart de finale de dimanche. Tout allait bien pour les hommes également. Charles Hamelin a remporté ses deux vagues et Maxime Fortin a pris le deuxième rang chaque fois. Guillaume Bastille était lui aussi en route pour une qualification lorsqu’il a perdu l’équilibre dans un virage et a chuté, ce qui le forcera à prendre part au repêchage de dimanche avec Drolet.

La dernière course de la journée était la qualification du relais masculin. L’équipe canadienne, formée des frères Hamelin, de Gilday et de Fortin, s’est facilement qualifiée en reportant sa course devant l’équipe de France. Demain, François-Louis Tremblay et Valérie Lambert seront les premiers Canadiens sur la glace du Pavillon de la Jeunesse pour prendre part au repêchage sur 1000m, dès 9h15. Le reste de l’équipe du Canada se joindra ensuite à eux à 13h30 pour les rondes finales du 1000m et du 1500m ainsi que la demi-finale du relais.