Les patineurs courte piste Canadiens brillent à la première journée de la Coupe du monde de Nagano

Le mot « constance » en est un bon pour décrire les patineurs de vitesse courte piste du Canada, alors qu’ils ont traversé avec succès les rondes de qualification de cette première journée de compétition à la 4e étape du Circuit de la coupe du monde courte piste ISU, à Nagano. Les vendredi sont toujours longs aux épreuves de Coupe du monde courte piste, chaque athlète devant patiner à plusieurs reprises pour se qualifier pour les rondes finales du weekend.

La première épreuve était celle de 1500m, une distance souvent dominée par les patineurs asiatiques et une des plus difficiles pour la formation canadienne. Annik Plamondon (Longueuil, QC) et Anne Maltais (Québec, QC) ont toutefois réussi à se qualifier pour les demi-finales de demain. Valérie Lambert (Sherbrooke, QC) a pour sa part terminé 4e de sa course et devra tenter de remporter le repêchage demain pour se tailler une place.

Chez les hommes, seuls deux Canadiens étaient en piste, Michael Gilday (Yellowknife, TNO) ne patinant pas cette fin de semaine à cause de douleurs lombaires. « Michael avait des douleurs au dos la semaine dernière, mais nous avons réussi à les contrôler », a expliqué le Directeur de programme courte piste, Yves Hamelin. « Mais cette semaine, ça s’empirait, et nous avons dû prendre cette décision pour éviter que Michael ne se fasse mal davantage. »

François-Louis Tremblay (Montréal, QC), qui a connu d’excellentes performances la fin de semaine dernière avec l’argent sur 500m et une quatrième place sur 1000m, a réussi le 2e meilleur temps sur 1500m et patinera en demi-finale. Son coéquipier François Hamelin (Ste-Julie, QC) ne pourra faire de même, puisqu’il a été disqualifié lorsqu’il a accroché un adversaire en tentant de se faufiler entre deux patineurs.

« C’était mon premier 1500m en compétition depuis la Sélection en septembre, donc je suis très contente du résultat, c’était une bonne course », racontait Tremblay après coup.

Sur 1000m, deux des trois patineuses Canadiennes ont pu se qualifier. Jessica Hewitt (Kamloops, CB) et Kalyna Roberge (St-Étienne-de-Lauzon, QC) ont connu de très bonnes courses, alors que Jessica Gregg (Edmonton, AB) a pour sa part été disqualifiée pour obstruction et devra se concentrer sur son autre épreuve, le 500m.

« Ça s’est bien passé aujourd’hui, mon premier 1000m était un peu difficile, mais les deux meilleures patineuses de chaque ronde, plus les 8 meilleures troisièmes se qualifiaient pour la prochaine ronde, donc je savais que si j’allais vite, j’aurais une bonne chance », a expliqué Hewitt. « Je suis partie en avant et j’ai mené une bonne partie de la course, c’était une vague rapide, mais j’ai terminé 2e de toute façon, donc je me suis qualifiée. C’était semblable dans la ronde suivante, j’avais une bonne position de départ, j’ai utilisé la même stratégie et j’ai terminé 2e aussi. »

Du côté des hommes, tous les patineurs Canadiens ont terminé parmi les deux premiers de chacune de leurs courses, donc Charles Hamelin (Ste-Julie, QC), médaillé de bronze dans cette distance la fin de semaine dernière, Richard Shoebridge (Cambridge, ON) et Olivier Jean (Lachenaie, QC) prendront tous part aux quarts de finales demain.

Dans la distance de prédilection des Canadiens, le 500m, les hommes ont été constants et Tremblay, François Hamelin et Shoebridge n’ont eu aucun problème à se qualifier. Ce fut fait de très belle façon pour Tremblay, qui a réussi le meilleur temps de la journée : 41.255, soit à seulement 0,2 secondes du record du monde.

« J’ai eu une super bonne course sur 500m », a raconté Tremblay, qui a facilement remporté ses deux courses. « Mon temps était proche du record du monde, malgré que la glace n’est pas très belle ici, c’est très encourageant. »

Jessica Gregg, une spécialiste de la distance, a elle aussi remporté ses deux vagues et elle sera jointe en quart de finale par Valérie Lambert. Anne Maltais a terminé 3e de peu dans sa première course, et elle devra passer par le repêchage.

Il y aura deux 1500m cette fin de semaine. Hewitt, Roberge et Plamondon ont toutes terminé deuxièmes de leur vague, ce qui était suffisant pour qu’elles se qualifient directement pour les demi-finales. Olivier Jean et Charles Hamelin, de leur côté, ont remporté leur course respective et seront eux aussi en demi-finale dimanche.

C’est sans surprise que les équipes de relais – Hewitt, Roberge, Maltais et Plamondon chez les femmes; Jean, Tremblay, Shoebridge et Charles Hamelin chez les hommes – ont remporté leur vague et elles seront toutes deux en demi-finale demain.

Samedi, Valérie Lambert sera la première à sauter sur la glace, espérant se qualifier pour les courses de l’après-midi sur 1500m. Ses coéquipiers la rejoindront à l’aréna sur l’heure du dîner pour les rondes finales sur 1000m et 1500m ainsi que les demi-finales du relais.