Les patineurs courte piste de retour sur la glace pour la Sélection Coupe du monde d’automne

Les meilleurs patineurs courte piste au Canada sont de retour en mode compétition depuis ce matin, alors qu’ils se trouvent à Calgary pour la première épreuve de la saison 2010-11. Charles Hamelin (Ste-Julie, QC), Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC), François-Louis Tremblay (Boucherville, QC) et Valérie Maltais (La Baie, QC) ont chacun remporté une distance aujourd’hui, alors que les 16 meilleurs patineurs et patineuses au pays espère se tailler une place au sein de l’équipe qui prendra part aux Coupes du monde de l’automne.

Au cours de la fin de semaine, les athlètes patineront chaque distance (500m, 1000m and 1500m) à deux reprises. Les athlètes avec le plus de points combinés de leurs deux meilleures distances seront automatiquement qualifiés pour prendre part aux Coupes du monde, et c’est le Comité de la haute performance courte piste de Patinage de vitesse Canada (PVC) qui choisira le reste des athlètes, pour un total de six hommes et six femmes.

Alors que tous les membres de l’équipe olympique masculine sont à l’action ce weekend, c’est très ouvert du côté féminin, puisque seules deux olympiennes sont en compétition (St-Gelais et Maltais). Jessica Gregg, blessée, devra se contenter d’encourager ses coéquipières, alors que Tania Vicent a pris sa retraite à l’issue de la dernière saison et Kalyna Roberge prend une pause cette année pour se concentrer sur ses études.

La première épreuve de la journée était le 1500m, et personne n’a été surpris de voir le couple de médaillés olympiques St-Gelais et Hamelin remporter leur finale respective. Les deux athlètes ont été très constants la saison dernière, et ils ont connu de très bonnes courses aujourd’hui.

La finale des femmes a eu lieu d’abord, et ce sont les membres de l’équipe nationale qui ont dominé, St-Gelais l’emportant en 2:28.944, suivie de près par Maltais (2:29.050), Marie-Ève Drolet (Laterrière, QC, 2:29.080) et Jessica Hewitt (Kamloops, BC, 2:29.398). Laurie Marceau (Dolbeau-Mistassini, QC), Valérie Lambert (Sherbrooke, QC) et Caroline Truchon (Chicoutimi, QC), toutes membres de l’équipe de développement du Canada, ont terminé respectivement 5e, 6e et 7e.

Michael Gilday mène la finale du 1500m hommes, Photo: Arno Hoogveld
La finale masculine a été remplie d’action. Avec six membres de l’équipe nationale sur la ligne de départ, personne ne voulait rester derrière. Après plusieurs dépassements, François Hamelin (Ste-Julie, QC) s’est emparé de la tête et a forcé le groupe à accélérer avec quatre tours à faire, suivi de près par son frère aîné Charles. Deux tours plus tard, Charles a réussi un beau dépassement intérieur pour prendre le premier rang et franchir la ligne d’arrivée en 2:15.872. François Hamelin a terminé deuxième en 2:16.082, Michael Gilday (Yellowknife, NT) a pris la troisième place avec un temps de 2:16.190. Olivier Jean (Lachenaie, QC), Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC) et François-Louis Tremblay étaient les autres patineurs en finale, et ils ont terminé dans cet ordre.

Les visages étaient familiers à la ligne de départ de la finale du 500m, alors que les frères Hamelin et Tremblay se mesuraient à l’Ontarien Dustin Miller. Tremblay, connu pour son départ parmi les plus rapides au monde, est parti devant, et les frères

Charles Hamelin essaie de passer François-Louis Tremblay à l'arrivée du 500m, Photo: Arno Hoogveld
Hamelin et Miller ont passé la majorité de la course à tenter de le rattraper. Avec un tour à faire, François Hamelin a tenté un dépassement mais s’est retrouvé dans les matelas. On croyait bien que Charles Hamelin réussirait à dépasser Tremblay au fil d’arrivée, mais ce fût un peu trop tard, et il a terminé en 41.396, après Tremblay (41.383). Miller a pris le troisième rang en 41.838.

Maltais, Lambert et Marceau étaient elles aussi de retour sur la glace pour la finale du 500m, aux côtés d’Andréa Do-Duc (Montréal, QC). Bien que Lambert ait été aux commandes de la plus grande partie de la course, un intelligent dépassement intérieur de Maltais avec un tour et demi à faire lui a permis de franchir l’arrivée en première place en 43.706. Lambert l’a suivie de près (43.838), alors que Do-Duc a terminée troisième (44.121) et Marceau quatrième (44.259).

L’Anneau Olympique de Calgary a donc été le théâtre d’un excitant début de saison courte piste 2010-11 aujourd’hui. Demain, les patineurs se disputeront les courses de 1000m et une autre ronde de 1500m, espérant obtenir de précieux points afin de se qualifier pour les épreuves de la Coupe du monde de l’automne. Les deux premières étapes de la Coupe du monde auront lieu à Montréal (22-24 octobre) et Québec (29-31 octobre).