Les patineurs courte piste du Canada dominent les qualifications sur 500m à la Coupe du monde de Séoul

Les patineurs canadiens ont connu un bon départ lors des rondes de qualification de 1500m et 500m à la deuxième étape du Circuit de la Coupe du monde 09-10 à Séoul, en Corée, malgré une très longue journée et une glace qui donne du fil à retordre. Tous les patineurs ont avancé aux rondes de quart de finale de samedi, ainsi que Jessica Gregg (Edmonton, AB) sur 500m, Tania Vicent (Laval, QC) sur 1500m et Kalyna Roberge (St-Étienne-de-Lauzon, QC) sur les deux distances.

Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) et Olivier Jean (Lachenaie, QC) ont eu la journée la plus épuisante, avec deux rondes de 1500m et trois de 500m. Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC) s’est joint à eux pour le 1500m, et tous trois ont bien lancé le bal avec un bon contrôle de leurs stratégies de courses, remportant chacun une de leurs vagues et terminant deuxième de l’autre, assurant leur place respective en quart de finale.

Chez les femmes, avec moins de patineuses en lice, les athlètes devaient seulement prendre part à une ronde de 1500m. Roberge a réussi le deuxième meilleur chrono de la journée lorsqu’elle a pris le deuxième rang de sa vague, derrière l’Américaine Katherine Reutter. Tania Vicent a elle aussi réussi à se qualifier en terminant deuxième, après avoir mené la course pendant les sept derniers tours. « J’étais fatiguée dans les derniers tours, » a-t-elle commenté après coup. « Mais j’ai réussi à maintenir le bon patron de course pour me permettre de me qualifier. »

La chance n’était pas avec Valérie Maltais (La Baie, QC) aujourd’hui, et elle a été disqualifiée sur 1500m. « Valérie a eu du mal à se positionner contre la Hongroise Erika Huszar et l’Allemande Julia Riedel, ce qui lui a valu une disqualification, » a expliqué le Chef d’équipe Yves Hamelin. Elle ne pourra donc pas prendre part à la prochaine ronde, mais aura une autre chance demain sur 1000m.

Sur 500m, Roberge et Gregg ont dominé leurs trois vagues respectives, assurant leur place en quart de finale. Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC), qui a remporté le bronze sur cette distance lors de la Coupe du monde la semaine dernière, a connu un bon départ, remportant sa première ronde et terminant deuxième de l’autre. Mais une mauvaise position de départ (4e) dans sa troisième vague contre certaines des patineuses les plus rapides au monde comme la Chinoise Zhao Nannan et l’Américaine Alyson Dudek a joué contre elle. N’ayant pas réussi à effectuer un dépassement, St-Gelais s’est retrouvée quatrième au fil d’arrivée, ce qui met fin à son parcours.

Il s’en est fallu de peu pour François Hamelin (Ste-Julie, QC), qui a eu maille à partir lors de la première ronde, alors qu’il était quatrième sur la ligne de départ, mais il a réussi à se faufiler au troisième rang, avec un temps suffisamment rapide pour se qualifier pour la ronde suivante. Il a ensuite remporté ses deux autres courses, tout comme son frère Charles et son coéquipier François-Louis Tremblay (Montréal, QC), qui ont dominé toutes leurs courses de 500m.

« François-Louis Tremblay a une fois de plus démontré qu’il est complètement remis de sa blessure subie le printemps dernier et qu’il est en excellente forme pour cette saison Olympique, » a terminé Yves Hamelin.

Demain, tous les patineurs seront de retour sur la glace à Séoul, alors que Roberge, Maltais, Vicent, Jean et les deux Hamelins prendront part aux qualifications sur 1000m et les deux équipes de relais tenteront de se qualifier pour la ronde suivante.