Les patineurs courte piste font bonne figure à la coupe du monde de Pékin

Les athlètes courte piste canadiens ont montré qu’ils étaient en excellente forme aujourd’hui, à la troisième étape du circuit de la Coupe du monde à Pékin, en Chine. Tous les hommes sauf un ont réussi à se qualifier directement pour les rondes finales de samedi et dimanche, et seules deux femmes devront passer par le repêchage dimanche.

La journée a débuté avec les 500m, la distance pour laquelle les Canadiens sont reconnus comme étant dominants, surtout chez les hommes. Sans surprise, les frères Hamelin, Charles et François (Ste-Julie, QC) et François-Louis Tremblay (Montréal, QC) ont tous remporté leurs deux courses et seront des quarts de finale demain après-midi. Le scénario était semblable chez les femmes, alors que Jessica Gregg (Edmonton, AB) a aussi remporté ses deux courses, alors que ses coéquipières Anne Maltais (Québec, QC) et Valérie Lambert (Sherbrooke, QC) se sont également qualifiées pour les quarts de finale de samedi.

« C’était une bonne journée aujourd’hui », a expliqué Maltais à la fin de la journée. « Ma première course est toujours ma bête noire, mais j’ai bien fait, et pour une fois je devrais être dans une bonne vague demain et je ne devrais pas être quatrième sur la ligne de départ, ce qui va aider. »

Sur 1500m, les patineurs Canadiens ont été tout aussi dominants : Olivier Jean (Lachenaie, QC), Michael Gilday (Yellowknife, TNO) et la recrue Richard Shoebridge (Cambridge, ON) ont tous remporté leurs vagues et seront en demi-finale demain. C’est un résultat particulièrement encourageant pour Shoebridge, qui en est à sa toute première Coupe du monde en carrière. « Le 1500m n’est pas la spécialité de Richard », a expliqué le Directeur de programme courte piste Yves Hamelin, « mais il a obtenu d’excellents résultats. Il a été patient, a dépassé un patineur à la fois, est sorti fort à l’extérieur à la fin de la course pour prendre les devants et franchir la ligne d’arrivée en premier. Tactiquement, c’était une excellente course pour lui, très bien exécutée. »

Annik Plamondon (Longueuil, QC), qui prenait part à sa première Coupe du monde en plus d’un an puisqu’elle était écartée des compétitions la saison dernière en raison de problèmes de santé, et Kalyna Roberge (St-Étienne-de-Lauzon, QC), qui effectuait également un retour à la compétition après avoir manqué les premières Coupes du monde à cause d’une blessure, ont pu se qualifier pour les demi-finales du 1500m. Jessica Hewitt (Kamloops, CB), a pour sa part été disqualifiée pour obstruction en essayant un dépassement intérieur avec moins de deux tours à faire.

À chaque Coupe du monde, une distance est patinée deux fois et à Pékin, c’est la favorite du Canada : le 500m. Dans la deuxième épreuve, tous les patineurs Canadiens se sont qualifiés sans surprise donc Jean, Gilday et Shoebridge seront des quarts de finale dimanche. Ça n’a pas été aussi simple chez les femmes, et seule Gregg a réussi à se qualifié en remportant ses deux vagues. Plamondon et Lambert devront donc se lever tôt dimanche pour tenter de se tailler une place en quart de finale grâce au repêchage.

« J’ai bien patiné aujourd’hui comparément aux premières Coupes du monde », racontait Olivier Jean. « J’étais plus confiant et mes victoires étaient plus décisives. J’ai remporté toutes mes courses le vendredi aux autres épreuves aussi, mais pas de la même façon. J’ai fait des ajustements en fonction de mes erreurs passées, et je sais que je suis sur la bonne voie. J’essaie maintenant des dépassements extérieurs, je suis assez puissant pour les réussir, il y a moins de risque et j’évite que les arbitres doivent prendre des décisions controversées. Je reste loin du danger potentiel », a terminé l’athlète qui a été disqualifié dans ses deux distances à Vancouver, parfois avec des jugements difficiles des arbitres.

Sur 1000m, les femmes ont été les plus fortes, et Kalyna Roberge a montré qu’elle était de retour à sa forme habituelle en remportant ses deux courses. Maltais et Hewitt ont elles aussi pu se qualifier pour les quarts de finale de dimanche. Chez les hommes, Charles Hamelin et François-Louis Tremblay ont tous deux remporté toutes leurs courses, mais le jeune frère d’Hamelin, François, a été disqualifié pour obstruction lors d’un dépassement intérieur vers la fin de sa course.

Les deux équipes de relais – Jean, les frères Hamelin et Shoebridge chez les hommes; Maltais, Roberge, Lambert et Gregg chez les femmes – ont remporté leur vague et seront des demi-finales demain.

« Ils ont fait un bon travail sur la glace, qui était bonne toute la journée malgré le nombre de courses », a expliqué Jean. « Ça devrait être encore mieux demain puisqu’il y aura moins de courses. » L’équipe Canadienne est également en excellente forme cette semaine, et plusieurs essaieront de grimper sur le podium demain sur 500m et 1500m. « L’équipe de soutien a fait un excellent travail pour nous garder en santé », a terminé Maltais. « Personne n’a été malade encore et nous sommes de très bonne humeur. Ce n’était pas trop difficile de s’adapter au décalage horaire, ils nous ont gardés occupés du moment où nous sommes arrivés ici. »