Les patineurs courte piste sur la bonne voie à la Coupe du monde de Moscou

Les patineurs courte piste du Canada sont de retour à l’action sur la scène internationale alors qu’ils participent à la Coupe du monde #5 cette fin de semaine à Moscou, en Russie. La première journée a été couronnée de succès pour l’équipe canadienne, formée d’un groupe de vétérans et d’athlètes de relève.

Chez les femmes, les patineuses ont facilement passé les rondes de qualification pour les trois premières épreuves. Marie-Ève Drolet (Laterrière, QC) a dominé sa vague de 1500m, alors que Marie-Andrée Mendes-Campeau (Montréal, QC) et Jessica Hewitt (Kamloops, CB) ont pris le deuxième rang de leur course respective, toutes trois assurant leur place en quart de finale demain.

La double médaillée d’argent olympique Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC) a une fois de plus connu de solides courses, obtenant le chrono le plus rapide de la journée à la fois sur 500m et 1000m et remportant les quatre courses auxquelles elle a pris part. Jessica Gregg (Edmonton, AB) a également remporté ses deux courses de 500m, en plus de gagner sa première vague de 1000m et de prendre le deuxième rang de la seconde, et elle sera aux côtés de St-Gelais pour les quarts de finale samedi et dimanche. Pour sa part, la recrue Caroline Truchon (Chicoutimi, QC) a montré qu’elle méritait sa place à Moscou pour sa première Coupe du monde lorsqu’elle a débuté sa fin de semaine de course avec deux premières places sur 1000m. Truchon a ensuite terminé deuxième de ses deux vagues de 500m et elle n’aura donc pas besoin de passer par le repêchage du tout ce weekend, se qualifiant directement pour les quarts de finale.

Les choses se sont passé différemment au deuxième 1000m de la journée, et Drolet, Mendes-Campeau et Hewitt devront toutes trois prendre part au repêchage dimanche matin afin d’espérer obtenir une place en quarts de finale. Seules deux patineuses peuvent se qualifier par le repêchage, alors les patineuses canadiennes devront tout mettre en œuvre pour espérer être du nombre.

« Nous sommes très contents des performances des filles aujourd’hui, a expliqué le responsable d’équipe Yves Hamelin. « La journée a été longue, mais elle a très bien commencée, toutes les filles ont connu de solides performances dans les trois premières distances. Nous avons été particulièrement satisfaits de la manière dont Caroline [Truchon] a patiné. Elle était plutôt nerveuse au 1000m, mais elle a gagné en confiance au fur et à mesure que la journée avançait, et ses courses de 500m ont été excellentes, avec des départs rapides et une bonne vitesse de pointe pendant la course. »

Chez les hommes, la journée a également bien débuté alors que Michael Gilday (Yellowknife, NT) et Rémi Beaulieu (Alma, QC) se sont qualifiés pour la demi-finale du 1500m. Ils seront toutefois les deux seuls représentants de l’unifolié puisqu’Olivier Jean (Lachenaie, QC) a reçu une pénalité pour interférence lorsqu’il a tenté un dépassement intérieur pour passer de la quatrième à la première place.

Jean devra donc mettre tous ses efforts dans le 500m. C’était une autre bonne journée au boulot pour les patineurs canadiens. Jean, Charles et François Hamelin (Ste-Julie, QC) ont tous remporté chacune de leurs courses. Les frères Hamelin ont d’ailleurs affiché les deux meilleurs temps de la journée sur 500m.

Sur 1000m, Charles et François Hamelin ont une fois de plus connu de bonnes courses pour assurer leur place en quarts de finale demain. La recrue Guillaume Blais-Dufour (Québec, QC), qui en est à ses premiers coups de patin en Coupe du monde, est parti quatrième et n’a pas été en mesure de gagner des places, et il devra donc passer par le repêchage.

Dans la deuxième épreuve de 1000m du weekend, Gilday et Beaulieu ont été dominants dans leurs courses et ils prendront part à la ronde de quart de finale dimanche, pendant que Blais-Dufour devra une fois de plus patiner dans le repêchage s’il veut une chance de se joindre à ses coéquipiers en après-midi.

« Nos patineurs ont montré un bon contrôle dans leurs courses aujourd’hui, » a continué Yves Hamelin. « Nos vétérans ont été très solides, affichant des temps rapides et effectuant leurs dépassements au bon moment. Guillaume a beaucoup appris au cours de la journée, et ses courses du deuxième 1000m étaient plus solides, il a montré une belle progression. »

Au relais, les deux formations canadiennes ont mené leur course du début à la fin, confirmant leur place en demi-finale demain. St-Gelais, Hewitt, Gregg et Truchon ont joint leurs efforts du côté féminin, alors que ce sont les frères Hamelin, Blais-Dufour et Beaulieu qui ont représenté les hommes.

Les courses reprennent demain à Moscou. Blais-Dufour sera le premier sur la glace pour le repêchage du 1000m, et le reste des patineurs canadiens sera en action en après-midi pour les rondes de quart, demi et finale sur 1500m et 1000m ainsi que la demi-finale du relais.