Les patineurs québécois Philippe Riopel et Justine L’Heureux tout près du podium aux Jeux universitaires

Harbin, Chine - - Après une journée de repos, Philippe Riopel (Lachenaie, QC) et Justine L’Heureux (Saint-Tite, QC) ont raté le podium de peu aux épreuves de 1000m masculin et 5000m féminin de la 24e Universiade d’hiver disputée à Harbin, en Chine.

« Encore une fois, Philippe a eu une très bonne course. Il a été le meilleur patineur de l’équipe masculine toute la semaine et il a encore bien fait aujourd’hui », a mentionné l’entraîneur de l’équipe nationale Gregor Jelonek.

Riopel a terminé au cinquième rang du 1000m en 1:11,51. Détenteur du record canadien junior à cette distance, il est aussi le patineur ayant enregistré le chrono le plus rapide de la saison 2008-2009, grâce à un temps de 1:08,27, réalisé il y a quelques semaines seulement à l’occasion des Championnats nord-américains présentés à Calgary.

Toujours au 1000m, Mykola Makowsky (Regina, SK), a obtenu un bon résultat, semblable à sa 13 place de dimanche au 1500m. Il a terminé 14e en 1:12,31. Vincent Blouin (Québec, Qc), a quant à lui stoppé le chrono à 1:14,02 ce qui l’a placé 21e. Il a donc glissé de quelques rangs puisqu’il avait fini 17e du 1500m. Keith Sulzer, de Calgary, qui se spécialise dans la longue distance, a terminé 25e en obtenant un temps de 1:14,38.

Le Coréen Mo Tae Bum est monté sur la plus haute marche du podium pour ajouter une deuxième médaille d’or à sa collection, lui qui avait déjà remporté le 1500m et mérité le bronze sur 500m. La médaille d’argent est allée au Polonais Konrad Niedzwiedzki, qui avait échappé l’or au 1500m par seulement un dixième de seconde. Le Coréen Lee Kang Seok a pour sa part ravi le bronze en 1:10,79.

Chez les femmes, l’épreuve de 5000m a été très serrée alors que seulement 67 centièmes de seconde ont séparé la première de la troisième. La Chinoise Dong Feifei s’est assurée d’obtenir sa troisième médaille des Jeux en remportant l’épreuve grâce à un temps de 7:19,76. Elle a été suivi par sa compatriote Fu Chunyan en 7:20,38 alors que la Polonaise Luiza Zlotkowska a pris le troisième rang en 7:20,43.

La Canadienne Justine L’Heureux a patiné aux côtés de la médaillée d’or et a pris le sixième rang en obtenant un temps de 7:31,63.

« Le 5000m n’est pas ma course préférée alors je suis contente d’être parvenue à bien patiner, a mentionné L’Heureux. Je serai de retour avec l’une de mes meilleures distances demain, le 1000m, alors d’avoir obtenu un bon résultat aujourd’hui me donne de la confiance. J’ai été bonne dans ma paire parce que je patinais contre une Chinoise et entendre le bruit de la foule était vraiment spécial. »

Shannon Sibold a aussi bien fait, terminant pour la première fois parmi les 10 premières à l’Universiade. Septième, l’étudiante à l’Université de Calgary a fini tout juste derrière L’Heureux grâce à un temps de 7:32,99. Kirsti Lay (Medecine Hat, AB) a fini 15e en 7:48,60.

« Pour Shannon, c’est probablement la meilleure course de sa carrière, a raconté son entraîneur, Gregor Jelonek. Elle a été très bonne tant au niveau technique que tactique. »

« Pour le Canada, l’Universiade est une compétition de développement et nous avons envoyé nos athlètes qui sont en développement, a ajouté Jelonek. Il s’agit, pour plusieurs d’entre eux, d’une première participation à une compétition internationale. En sachant que les Coréens et les Chinois ont envoyé leur meilleurs patineurs, ça serait injuste pour nous d’avoir l’objectif de remporter plusieurs médailles. Nous sommes vraiment satisfaits de ce qu’ont accompli nos athlètes cette semaine. »

La compétition se poursuivra jeudi alors que les hommes se mesureront à l’épreuve de 10 000m tandis que les femmes seront du 1000m.

– 30 –