Les plus jeunes patineurs de l’équipe canadienne à trois places d’un podium et neuvième aux Championnats du monde juniors

Zakopane, Pologne — À 17 et 15 ans, Richard MacLennan (Sault Ste.Marie) et Kate Hanly (Calgary, AB) étaient les plus jeunes membres de l’équipe canadienne aux Championnats du monde juniors de patinage de vitesse longue piste, mais ni l’un ni l’autre n’avait à en rougir. MacLennan, à sa première compétition internationale, a récolté une sixième place au 1000m après sa médaille d’argent remportée samedi, tandis que Hanly a terminé au neuvième rang du 500m.

« En gros, je suis pas mal satisfait de ma course, mais il y a des endroits où j’aurais pu faire mieux », a analysé MacLennan, qui a terminé à 0,27 seconde du podium grâce à un chrono de 1:12,97. « Mon départ a été un peu lent et j’aurais dû être plus agressif dans le premier tournant ce qui m’aurait donné un chrono plus rapide en fin de compte. »

Jan Daldossi, d’Italie, a remporté l’épreuve en 1:12,35, suivi de l’Américain Jonathan Kuck (1:12,43) et de Roman Krech (1:12,70) du Kazakhstan.

Au 500m féminin, Hanly, la plus jeune membre de l’équipe canadienne, a parcouru la distance en 41,27 secondes, le neuvième temps de la distance dimanche. Son chrono cumulatif de 83,280 lui permet de finir en 13e place des Championnats sur 500m.

« Il a fait soleil aujourd’hui et je me sentais bien, je me sentais mieux. Je me suis présentée sur la glace en voulant donner le meilleur de moi-même », a dit Hanly qui s’entraîne avec Jack Walters à l’Association de patinage de vitesse de Calgary. « J’étais beaucoup plus détendue et confiante, a-t-elle poursuivi. Je ne sais pourquoi, mais depuis le début de la compétition, je ressentais plus de pression qu’à l’habitude, j’étais aussi plus nerveuse, tandis qu’aujourd’hui, j’ai eu du plaisir », a raconté Hanly pour expliquer la différence entre ses premières et dernières courses.

Sarah Gregg, d’Edmonton, championne canadienne junior en titre, a obtenu un temps cumulatif de 83,200 aux 500m pour mériter la 12e place, un rang devant Hanly. Ivanie Blondin (Ottawa, ON) a mieux patiné dimanche sur 500m enregistrant le 13e temps. Elle termine 15e au cumulatif avec un chrono de 83,940.

La Russe Olga Fatkulina est championne du monde junior sur 500m, tandis que la Sud-Coréenne Jee-Min Ahn est vice-championne. Yukana Nishina, du Japon, a gagné la médaille de bronze.

Au 1000m masculin, William Dutton (Humboldt, SK) a été le meilleur Canadien. Il a fini 13e grâce à un temps de 1:14,84. Le Montréalais Guillaume Blais-Dufour, médaillé de bronze au 500m samedi, a terminé 29e. Il a glissé dans les premiers 300m et s’est ensuite relevé pour compléter la course ce qui explique son temps de 1:18,07.

Deux top-10 à la poursuite

Les Championnats se sont achevés par la présentation de la poursuite par équipe. Les hommes ont fini neuvièmes, tandis que les femmes ont pris le septième rang.

« Je pense que les filles ont très bien patiné, mieux que ce à quoi nous nous attendions », a indiqué l’entraîneur-chef de l’équipe canadienne junior, Crispin Parkinson. « Les garçons sont un peu déçus de leur résultat. Ils sont partis un peu trop rapidement et ont manqué de jus en fin de course. Nous espérions un meilleur résultat, mais c’était leur première course ensemble, alors nous sommes satisfaits de l’effort qu’ils ont mis. »

MacLennan, Blais-Dufour et Scott Bickerton (Nelson, Colombie-Britannique) ont fait équipe pour la course. Il ont complété les 3200m en 4:07,40. La victoire est allée aux Néerlandais (4:00,91), suivi de l’Allemagne (4:02,68) et de l’Italie (4:03,00)

Chez les dames, Gregg, Blondin et Brianne Tutt (Calgary, AB) ont enregistré un temps de 3 :24,05 pour la course de 2400m. À l’instar de leurs confrères, les Néerlandaises sont montées sur la plus haute marche du podium (3:17,18). Les médailles d’argent et de bronze ont respectivement été remises aux équipes japonaise (3:19,45) et coréenne (3:19,84)

« Ç’a été une expérience fantastique », a commenté MacLennan à propos de sa fin de semaine. « C’est vraiment le fun de rencontrer des patineurs de partout et très enrichissant. Je crois que je vais beaucoup apprendre de cette compétition. »

L’Albertaine Hanly aura la chance de se qualifier pour au moins quatre autres championnats du monde juniors avant d’avoir 20 ans. MacLennan pourrait vivre l’expérience encore à deux reprises.

L’équipe canadienne sera de retour au pays lundi. Les résultats officiels sont disponibles sur le site de l’évènement au www.wjssch-zakopane2009.com.

– 30 –