Les prochains Canadiens à viser des titres de champion du monde : St-Gelais, Hamelin et l’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste

Rotterdam, Pays-Bas, le 6 mars 2017 – L’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste est à Rotterdam, aux Pays-Bas, cette fin de semaine, du 10 au 12 mars, pour la dernière compétition internationale de la saison : les Championnats du monde sur courte piste de l’ISU.

Le Canada sera représenté dans les épreuves individuelles par Marianne St-Gelais de Saint-Félicien, QC, Kim Boutin de Sherbrooke, QC, et Marie-Ève Drolet de Saguenay, QC, du côté féminin, et par Charle Cournoyer de Boucherville, QC, Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau, QC, et Charles Hamelin de Sainte-Julie, QC.

Ces six patineurs prendront part à toutes les épreuves individuelles, soit le 500m, le 1000m et le 1500m. À l’issue de ces trois épreuves, les huit premiers au classement général auront l’opportunité d’accumuler des points supplémentaires en participant à la Super finale du 3000m.

Valérie Maltais de Saguenay, QC, et Kasandra Bradette de Saint-Félicien, QC, chez les femmes, et Pascal Dion de Montréal (arrondissement Rivière-des-Prairies - Pointe-aux-Trembles), QC, et Guillaume Bastille de Rivière-du-Loup, QC, chez les hommes, complètent la formation canadienne en vue des épreuves de relais.

Gagnante de huit médailles, dont trois d’or, en dix occasions lors de cinq Coupes du monde cette saison, Marianne St-Gelais vise rien de moins que les grands honneurs.

« Mon objectif est d’être championne du monde et pourquoi pas rajouter un titre sur une distance aussi? », a dit St-Gelais qui, l’an dernier, avait terminé à seulement trois points de Min Jeong Choi de la Corée du Sud et du titre mondial lors de la compétition présentée à Séoul.

« Cette année, je serai plus concentrée car l’an dernier, j’ai fait une erreur au 1000m ce qui, selon moi, m’a coûté le titre. Des championnats du monde qui se terminent à trois points, on n’en verra pas beaucoup dans notre vie! Cette année, mon objectif est de faire le moins d’erreur possible pour me donner une meilleure chance. J’ai vu ce que ça prenait l’an dernier pour être championne du monde et je pense que mes adversaires cette année seront encore plus affamées. »

Kim Boutin et Marie-Ève Drolet en seront quant à eux à un retour aux championnats du monde alors que la première n’avait pas participé à l’édition de 2016 et que la dernière présence de Drolet remonte à l’édition présentée à Montréal en 2014, elle qui a donné naissance à son premier enfant en janvier 2015.

Nouvelle approche pour Charles Hamelin
Du côté masculin, le meilleur patineur canadien lors des Coupes du monde 2016-2017 avec trois médailles individuelles, Charles Hamelin, tentera une nouvelle approche afin d’atteindre son objectif d’être champion du monde.

« Mon objectif est d’avoir une compétition constante et non pas comme l’an dernier où j’ai commencé avec une pénalité en grande finale du 1500m pour n’avoir qu’un seul point. Je veux accumuler le plus de point possible pour être en haut du classement après les trois premières épreuves », a dit Charles Hamelin.

« Mais cette année, je vais plus me concentrer sur la façon dont je vais accomplir cet objectif que le résultat à la fin », a poursuivi le quadruple médaillé olympique. « Avec notre psychologue sportif, Fabien Abejean, on a discuté de pourquoi cette compétition est différente. J’ai toujours eu un peu de difficulté à être constant et c’est peut-être dans la façon dont j’abordais cette compétition. C’est peut-être même la seule raison puisque c’était la seule compétition où j’abordais d’une façon catégorique que je voulais être numéro un. Je veux aussi transposer ça aux Jeux olympiques pour avoir la même mentalité. »

Hamelin sera accompagné par le champion canadien senior 2017 Charle Cournoyer qui, lui aussi, fera un retour dans les épreuves individuelles aux Championnats du monde pour la première fois depuis 2014, ainsi que de Samuel Girard, médaillé d’argent au 1000m et quatrième au 1500m l’an dernier à Séoul.

Les rondes de qualification pour les épreuves de 500m, 1000m et 1500m seront présentées le vendredi, alors que celles finales du 1500m et du 500m, ainsi que les demi-finales des relais sont à l’horaire le samedi. Dimanche, les rondes finales du 1000m, de la Super Finale du 3000m et des relais seront présentées.

Diffusion sur CBC et Radio-Canada
Les performances de l’équipe canadienne seront télédiffusées sur les ondes de CBC le dimanche 12 mars de 14 h à 15 h. Les courses seront également webdiffusées au www.cbcsports.ca, ainsi qu’au www.ici.radio-canada.ca/sports et sur la chaîne Eurovision de l’ISU au http://www.eurovisionsports.tv/isu/.
 
Membres de l’équipe canadienne pour les Championnats du monde sur courte piste de l’ISU 2017

FEMMES
-BOUTIN, Kim (Sherbrooke, QC)
-BRADETTE, Kasandra (Saint-Félicien, QC)
-DROLET, Marie-Ève (Saguenay, QC)
-MALTAIS, Valérie (Saguenay, arrondissement La Baie, QC)
-ST-GELAIS, Marianne (Saint-Félicien, QC)

HOMMES
-BASTILLE, Guillaume (Rivière-du-Loup, QC)
-COURNOYER, Charle (Boucherville, QC)
-DION, Pascal (Montréal, QC)
-GIRARD, Samuel (Ferland-et-Boilleau, QC)
-HAMELIN, Charles (Sainte-Julie, QC)

Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC