Les records tombent aux Jeux du Canada

Les patineurs longue piste ont connu un autre excellent début de journée à l’Anneau des Jeux du Canada aujourd’hui à Halifax. Les femmes étaient les premières à s’élancer, au 500 m, par un temps très froid et venteux.

Cela n’a pas empêché les athlètes d’établir un nouveau record dans l’épreuve.
À sa première tentative, Jennessa Kemp (Alberta) a battu le record des Jeux du Canada grâce à un temps de 43.01. L’ancien record de 44.69 datait de 2003. Huit patineuses participant à l’épreuve ont patiné sous la marque de 2003.

Lors de la deuxième course, Jennessa Kemp a amélioré sa marque précédente et le record des Jeux du Canada avec un temps de 42.09. Cette fois, onze athlètes ont patiné sous la marque de 2003. Au terme des deux courses, Jennessa a été couronnée championne du 500 m, devant ses compatriotes Isabel Dilger (Alberta) et Kate Hanly (Alberta).

Des températures de -16° C avec le facteur vent n’ont pas empêché les patineurs d’établir un nouveau record des Jeux du Canada au 1500 m. Après avoir remporté l’or dans le 3000 m et l’argent au 500 m hier, Antoine Gélinas-Beaulieu (Qc) a fracassé l’ancienne marque de 2:02.23 grâce à un impressionnant temps de 1:59.03. Ses coéquipiers Laurent Dubreuil (Qc) et François Déry (Qc) ont pris les deuxième et troisième rangs respectivement.

Grâce à la récolte de Laurent (3 médailles), Antoine (3) et François (2), l’équipe du Québec mène le classement des médailles. Ces trois athlètes seront à surveiller dans les prochains jours au 5000m, 100m et la poursuite par équipe.

Les hommes ont pris le départ du 100 m sprint par des températures en hausse devant une foule qui semblait particulièrement apprécier la puissance des athlètes dans cette épreuve très rapide. À l’image des autres épreuves de patinage de vitesse longue piste, un nouveau record des Jeux du Canada a été établi, alors que de nouveaux acteurs se sont positionnés dans la course aux médailles.

À sa première tentative, Laurent Dubreuil a battu le record datant des Jeux de Whitehorse en 2007 (10.03) grâce à un temps de 10.02. Le deuxième temps du jour appartient à Elliott Hewson du Manitoba (10.25). Comment se sentait-il après la course? « Mieux maintenant que c’est terminé! » répondit-il. Elliott a réussi à rester calme et remporter sa vague malgré un faux départ.

Evan Taras de Nouvelle-Écosse a créé la surprise en franchissant la ligne en 10.62, ex aequo au neuvième rang, sous le hurlement des partisans en liesse. Les demi-finales du 100m auront lieu le mercredi 16 février à 10h15, la finale suivant à 11h45.

La dernière épreuve du jour, le 1500m féminin, s’est déroulée par un temps un peu plus clément et moins venteux qu’en matinée. Comme samedi et dimanche matin, les filles ont réalisé des temps exceptionnels et établi un nouveau record des Jeux du Canada. Comme c’était la dernière épreuve du jour, les équipes se sont massées au bord de la piste pour encourager les athlètes.

Les filles de l’Alberta se sont encore une fois emparées de la médaille d’or. Avec un temps de 2:15.35, Jennessa Kemp a remporté sa deuxième épreuve du jour, fracassant le record de 2:24.70. Sa coéquipière Kate Hanly a obtenu la médaille d’argent grâce à un chrono de 2:18.10. Tori Spence (C.-B.) a fini troisième en 2:18.56.

Demain, les hommes disputeront le 5000 m alors que les femmes s’attaqueront au 3000 m. Deux choses sont certaines : la glace est rapide et si la météo se maintient, d’autres records tomberont.