Liam McFarlane, meilleur canadien à la Coupe du monde courte piste de Changchun

Liam McFarlane (Medicine Hat, AB) a poursuivi sur sa lancée d’hier avec de bonnes courses sur 500m aujourd’hui, à la Coupe du monde Korean Air Courte piste de Changchun, en Chine. Il a pris le 7e rang de la distance à sa toute première Coupe du monde en carrière. Andréa Do-Duc (Montréal, QC), une autre jeune patineuse de l’équipe canadienne, a pour sa part réussi la meilleure performance chez les filles, avec une 10e place, elle aussi sur 500m.

« Mon objectif était de faire la finale A aujourd’hui, » a raconté McFarlane après sa journée de course. « Je ne l’ai pas atteint, j’ai eu une demi-finale difficile et j’ai pris de mauvaises décisions. J’ai ensuite essayé de nouvelles choses en finale B, soit de courir derrière, et ça n’a pas vraiment marché non plus. Mais c’est une très bonne expérience pour moi, je suis content d’être ici avec l’équipe et d’avoir la chance de courir, j’apprends à m’adapter au circuit de la Coupe du monde. » Le patineur canadien a pris le deuxième rang de la finale B, dans laquelle il a essayé de courir de l’arrière. McFarlane est reconnu pour son départ rapide, qui est normalement son plus gros avantage en course, donc c’était un gros défi pour lui d’essayer de patiner derrière.

Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) a terminé 8e sur 500m, après avoir reçu une pénalité en demi-finale pour un contact en essayant de bloquer un patineur américain qui tentait un dépassement intérieur. Les nouveaux règlements permettent ce genre de manoeuvre, tant qu’il n’y a pas de contact entre les patineurs. Contact il y a eu, et Hamelin s’est vu pénalisé. Dustin Miller (Kitchener, ON) a pour sa part été éliminé en finale du repêchage, pour la 19e place.

Aucune des patineuses représentant l’unifolié n’a pu passer la ronde quart de finale sur 500m. Do-Duc avait une vague relevée avec l’Américaine Lana Gehring et la Coréenne Yang Shin-Young, et elle a dû se contenter du troisième rang, l’empêchant de se rendre en demi-finale. Elle termine donc 10e. Jessica Gregg (Edmonton, AB), qui effectue un retour à la compétition après avoir subi une commotion plus tôt cette saison, a elle aussi terminée troisième de sa demi-finale, derrière des patineuses de la Chine et du Japon, pour le 12e rang au cumulatif. Laurie Marceau (Dolbeau-Mistassini, QC), une patineuse d’âge junior à l’avenir prometteur, mais qui se spécialise surtout dans les distances plus longues, a pris le quatrième rang de son quart de finale et termine donc 14e.

Sur 1500m, la vétérane Marie-Ève Drolet (Laterrière, QC) a été la meilleure, avec la 16e place. « J’ai eu une très bonne demi-finale, j’ai fait de très bons dépassements et j’étais toujours bien placé, » a-t-elle expliqué. « Avec un tour à faire, j’étais en troisième place et j’ai tenté un dépassement intérieur, mais j’ai touché le marqueur et j’ai glissé. C’est dommage, mais je suis très satisfaite de ma course jusque là. »

La recrue Gabrielle Waddell (Red Deer, AB) a pour sa part reçu une pénalité pour interférence lors d’un dépassement en demi-finale, et elle termine 18e. Elle avait auparavant réussi à passer les deux rondes du repêchage, une belle réussite en soi. Marie-Andrée Mendes-Campeau (Montreal, QC) s’était légèrement blessée à l’épaule lors d’une chute hier. Elle a été malchanceuse lors de la finale du repêchage aujourd’hui, lorsqu’une patineuse russe l’a entraîné dans sa chute. Mendes-Campeau s’est de nouveau frappé l’épaule contre les matelas, et elle n’a pu terminer la course. Elle ne prendra pas part à la compétition de demain afin de donner une chance à son épaule de bien guérir avant la quatrième étape de la Coupe du monde qui aura lieu la fin de semaine prochaine à Shanghai.

Olivier Jean (Lachenaie, QC) n’a pas été en mesure de passer sa demi-finale, terminant sixième, pour le 15e rang au cumulatif. De son côté, son coéquipier Rémi Beaulieu (Alma, QC) a reçu une pénalisé pour avoir attaqué la ligne d’arrivée lors de sa demi-finale, et il se retrouve donc en 20e place. « Je ne suis pas certain ce qui s’est passé derrière moi pendant la course, » a raconté Beaulieu. « Il y avait beaucoup d’action [quatre patineurs ont été disqualifié parmi les six dans sa demi-finale]. J’ai couru de l’avant. En parlant avec mon entraîneur Derrick [Campbell] après la course, nous avons ressorti beaucoup de positif de ma course malgré le résultat. Je veux être plus compétitif, plus proactif dans mes courses, et c’est ce que j’ai fait aujourd’hui. J’ai connu une excellente course mais malheureusement, ma lame a piqué dans la glace juste avant la ligne d’arrivée et je suis tombé, de là ma pénalité. Je patine beaucoup mieux qu’à Montréal, c’est définitivement un pas dans la bonne direction. »

Au relais, les patineurs canadiens (Hamelin, Jean, Beaulieu et Michael Gilday de Yellowknife) ont réussi à remporter leur demi-finale devant la Chine, et ils seront de la finale demain. L’équipe féminine, composée de Gregg, Drolet, Waddell et Marceau, a terminé troisième derrière les équipes de la Chine et des Pays-Bas, et a donc été éliminée. « Nous avont fait quelques mauvais échanges, » a expliqué Marie-Ève Drolet. « Nous avons aussi essayé une nouvelle technique, qui a très bien marché au début, on a réussi à se créer une petite avance, mais les autres nous ont rattrapées. Nous ne sommes pas habituées de patiner le relais ensemble non plus, avec deux filles de Calgary et deux de Montréal, ça explique un peu nos mauvais échanges. »

Demain, les patineurs prendront part aux rondes de quart, demi et finales sur 500m et 1000m, ainsi qu’à la finale de relais, pour mettre fin à la troisième étape du Circuit de la Coupe du monde courte piste à Changchun, en Chine.