L’Olympien François-Olivier Roberge dit adieu au patinage de vitesse

Après une carière de 5 ans au sein de l’équipe nationale de patinage de vitesse longue piste de Patinage de vitesse Canada (PVC), l’Olympien François-Olivier Roberge (St-Nicolas, QC) a annoncé aujourd’hui qu’il prennait officiellement sa retraite du patinage de vitesse compétitif.

Roberge, qui vient tout juste de célébrer ses 25 ans, a commencé le patinage à 8 ans et sa première compétition internationale était le Championnat du monde junior en 2002. Il n’avait alors que 16 ans, et c’est à ce moment qu’il a réalisé qu’il voulait faire de son sport une carrière. Il a ensuite pris part à deux autres Championnats du monde junior, remportant trois médailles d’argent. Les faits saillants de sa carrière sont définitivement ses deux participations aux Jeux Olympiques d’hiver (Turin 2006 et Vancouver 2010, où il s’est claassé parmi les 20 premiers. Il a également pris part à trois Championnats du monde par distances individuelles, où il a d’ailleurs terminé 7e sur 1500m en 2007, et à de nombreuses épreuves de la Coupe du monde.

François-Olivier Roberge était un leader au sein du Centre d’entraînement longue piste de PVC à Québec. On le reconnaissait par son éthique et son dévouement lors des entraînements, ainsi que par son attitude positive dans toutes les sphères de sa vie.

« François-Olivier a connu une très belle carrière, » observe son entraîneur de longue date, Robert Tremblay. « C’est un athlète qui a toujours eu une bonne attitude, son intensité à l’entraînement a inspiré plusieurs de ses partenaires d’entraînement. Il m’a fait vivre de belles émotions en compétition. Il va nous manquer, mais il sait qu’il est le bienvenu n’importe quand. Il est très apprécié de tous ici et je suis confiant qu’il saura bien réussir dans ses autres projets. »

Parallèlement à sa carrière de patineur, l’athlète poursuivait également ses études. Il fait présentement un baccalauréat en communications à l’Université Laval, et il a d’ailleurs été récipiendaire de la bourse Peter Williamson de Patinage de vitesse Canada cette année pour souligner son excellence sportive et académique.

Roberge a profité de l’été pour s’entraîner et penser à son avenir, avant de décider officiellement de prendre sa retraite. Il souhaite maintenant se concentrer uniquement sur ses études. Il lui reste deux ans avant de compléter son baccalauréat.

« Je tiens à remercier PVC, la Fédération de patinage de vitesse du Québec, mes entraîneurs et mes coéquipiers pour leur soutien au fil des ans, » a expliqué Roberge. « Après deux Olympiques et trois Championnats du monde, je pars la tête haute et remplie de souvenirs. Le patinage de vitesse a été au centre de ma vie et il m’a changé à tout jamais. »

Patinage de vitesse Canada se joint aux anciens coéquipiers de François-Olivier pour le remercier pour sa contribution exceptionnelle au fil des ans et pour lui souhaiter la meilleure des chances pour l’avenir.