L’or et le bronze au 1500m à la Coupe du monde de Heerenveen

Une fois de plus, l’équipe féminine canadienne a su briller grâce à de superbes performance de Kristina Groves (Ottawa, ON) et de Christine Nesbitt (London, ON). Alors que l’Allemande Daniela Anschütz Thoms tenait la première position au 1500m et que les jeux semblaient être faits, Groves a ébahi la foule et réussi à arracher la victoire en devançant sa rivale par 0.69 secondes.

Il s’agit de sa deuxième victoire de suite sur cette distance en Coupe du monde, ce qui la place première au classement général de la distance. « Je me sentais bien pour cette course et je suis contente de ma performance. Par contre, je sais que la compétition sera plus farouche au fur et à mesure que la saison progresse puisque Anni Friesinger et Cindy Klassen reviendront, entre autres. Je souhaite donc continuer à être constante dans mes performances et garder ma concentration pour le Championnat du monde en fin de saison, » expliquait Kristina Groves en entrevue.

Avec une performance tout aussi robuste quelques instants avant sa coéquipière, Christine Nesbitt, 2e meilleur patineuse au classement général de la Coupe du monde l’an dernier pour le 1500, a obtenu le bronze.

« J’étais un peu nerveuse aujourd’hui puisque je n’étais pas vraiment satisfaite avec mon 1500m la semaine dernière. Je voulais vraiment bien faire lors de cette course. D’ailleurs, j’ai eu un très bon départ. En fin de course, j’ai donné tout ce que j’avais. Cela a porté fruit puisque j’ai amélioré ma performance de la semaine dernière, » rapportait Christine Nesbitt suite à sa course d’aujourd’hui. Les deux médaillées seront à surveiller une fois de plus demain avec des participations au 1000m et en poursuite.

Toujours sur 1500m, les patineuses Shannon Rempel (Winnipeg, MB) et Brittany Schussler (Winnipeg, MB) ont terminé 8e et 9e. En divsion B, Clara Hughes (Winnipeg, MB) a offert une solide performance pour se classer 2e avec un temps de 2:01.08.

Au 500m féminin, Shannon Rempel a pris la 16e place. En division B, Tamara Oudenaarden (St-Albert, AB) s’est classée 13e, alors que Kerry Dankers (Melville, SK) a pris la 21e position et Nicole Garrido (Edmonton, AB) a terminé 24e.

Chez les hommes au 5000m, Lucas Makowsky (Regina, SK) a terminé sa course avec le 14e meilleur temps. Dans le groupe B, Steven Elm (Red Deer, AB) a terminé 7e. Jordan Belchos (Toronto, ON) une recrue sur le circuit de la Coupe du monde, a signé le 9e meilleur temps et Jay Morrison (Fort St. John, CB) s’est classé tout juste derrière en 10e place. Justin Warsylewicz (Regina, SK) a terminé en 21e position.

Au 500m masculin, Muncef Ouardi (Montréal, QC) a continué à bien performer dans le groupe B. Ouardi s’est classé 3e à égalité avec le Coréen Lee Ki-Ho. François-Olivier Roberge (St-Nicolas, QC) termine derrière Ouardi au 5e rang et Denny Morrison (Fort St. John, CB) a fini en 6e position. Philippe Riopel (Lachenaie, QC) a pris la 16e place du groupe.

La malchance continue de frapper l’équipe masculine au 500m. Vincent Labrie (St-Romuald, QC) n’a pas pu terminer sa course. Après un faux départ, Labrie était légèrement déconcentré et est tombé en effectuant son départ, se coupant légèrement. Heureusement, il devrait être de retour pour les coupes du monde sprint en Asie début décembre.