L’or pour Christine Nesbitt à Berlin

L’équipe canadienne a obtenu d’excellents résultats en cette deuxième journée de la Coupe du monde de Berlin. Christine Nesbitt (London, ON) a gagné l’or à l’épreuve féminine du 1000m grâce à un temps de 1:15.41. Au 5000m, Lucas Makowsky (Regina, SK) a terminé 11e, alors que Mathieu Giroux (Pointe-aux-Trembles, QC) a pris le troisième rang du groupe B.

Christine Nesbitt à la poursuite de l'or sur 1000m, Photo: Arno Hoogveld
« Tu ne sais jamais à quoi t’attendre jusqu’à la première Coupe du monde, » a indiqué Nesbitt, qui continue d’accumuler les bons résultats. « Je ne m’attendais pas à gagner, mais je l’espérais quand même. J’ai très bien patiné techniquement dernièrement, la glace était très rapide et je me sentais bien! » s’est–elle enthousiasmée. La Japonaise Nao Kodaira, deuxième en 1:15,92, et la Néerlandaise Margot Timmer, troisième en 1:16,13, l’ont accompagnée sur le podium. Brittany Schussler (Winnipeg) s’est classée cinquième en 1:16,71, Kristina Groves (Ottawa) 14e en 1:17,69 et Shannon Rempel (Winnipeg) 21e en 1:18,49. Dans le groupe B, Cindy Klassen (Winnipeg) a conclu en deuxième place en 1:17,74 et patinera ainsi dans le groupe A la semaine prochaine.

À l’épreuve féminine du 500m, Nesbitt a encore une fois bien patiné, finissant 13e en 38,76. « Je n’ai jamais obtenu un aussi bon résultat sur 500m, donc je m’améliore. Mon départ a été particulièrement bon. Je suis confiante pour demain, je sais que je peux bien patiner », a conclu Nesbitt. Rempel a aussi participé à l’épreuve et son temps de 39,47 l’a placée 23e. Dans le groupe B, Tamara Oudenaarden (St. Albert, AB) a terminé cinquième en 39,44, Anastasia Bucsis (Calgary) 17e en 40,57 et Justine L’Heureux (Saint-Tite, QC) 20e en 40,87.

Giroux finit troisième et grimpe dans le groupe A

Chez les hommes, Lucas Makowsky a entamé la saison en force en prenant le 11e rang au 5000m grâce à un chrono de 6:28,71. La course a été remportée par le Néerlandais Sven Kramer qui a mis 6:14,69 pour franchir la ligne d’arrivée. Il a été rejoint sur le podium par son coéquipier Bob de Jong, médaillé de bronze (6:19,22), et le Norvégien Havard Bokko, deuxième (6:17,17).

Mathieu Giroux a pour sa part terminé en troisième place dans le Groupe B en vertu d’un chrono de 6:29,30. Ce résultat, qui lui aurais donné la 12e place du groupe A, lui permet de grimper dans le groupe A pour la prochaine Coupe du monde, la semaine prochaine. Une performance qui satisfait Giroux.

« Pour le 5000m, je savais exactement ce que j’avais besoin de faire pour me placer dans le top-3. À la fin, il me restait encore un peu d’énergie, alors j’ai essayé d’en donner un peu plus, mais ma technique en a écopé », a indiqué Giroux.

« Ce résultat est un bon signe pour cette année olympique. Je m’habitue à la vitesse du longue piste », a-t-il répondu quand il a été questionné à propos de la transition qu’il a dû faire entre le patinage de vitesse courte piste et le longue piste.

Toujours dans le groupe B, Jordan Belchos (Thornhill Markham, ON) a fini neuvième (6:34,51), Steve Elm (Calgary) a pris le 11e rang (6:35,62) et Jay Morrison (Fort St-John, CB) a conclu en 17e place (6:38,44).

Dimanche, la Coupe du monde de Berlin sera complétée avec la présentation du 500 m chez les hommes et femmes tout comme le 1500m.