Marianne St-Gelais complète son balayage aux Sélections des Coupes du monde d’automne

Marianne St-Gelais a remporté les dernières courses de 500m et de 1000m de la fin de semaine, dimanche aux Sélections des Coupes du monde d’automne de patinage de vitesse sur courte piste, pour ainsi compléter le balayage des six épreuves féminines individuelles au programme de la compétition.

En finale de la deuxième course de 500m de la fin de semaine, la patineuse de 25 ans de Saint-Félicien, QC, a devancé Kim Boutin de Sherbrooke, QC, ainsi que les athlètes de la Colombie-Britannique Jamie MacDonald, de Fort St. James, et Courtney Shmyr, de Langley.

Puis, au 1000m, St-Gelais a devancé Audrey Phaneuf de Boucherville, QC, suivie de Boutin et Kasandra Bradette de Saint-Félicien, QC.

« Mon entraîneur et moi avons discuté avant le début de la compétition de fixer l’objectif de gagner mes six courses, mais je n’en faisais pas une obsession, a commenté la triple médaillée d’argent olympique. J’y suis allée une course à la fois et j’ai bien appliqué les aspects tactiques. C’est très bon en vue de la prochaine saison internationale. »

Kim Boutin a pour sa part connu un excellent weekend, elle qui a terminé trois fois en deuxième position et au troisième rang dans trois autres épreuves. Et ce, malgré le fait qu'elle ait subi une blessure au dos l’été dernier qui a nécessité deux mois de repos. Elle était visiblement satisfaite de sa fin de semaine.

« Ç'a été une belle expérience et j’ai obtenu de bons résultats malgré ma forme physique », a dit Boutin, meilleure Canadienne au classement général des Championnats du monde 2015 avec une septième position.

Girard réalise le doublé au 1000m
Du côté masculin, Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau, QC, a répété sa performance de la veille en s’imposant à nouveau devant Charles Hamelin au 1000m. François Hamelin a terminé troisième devant Maxime Laoun de Montréal (arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie, QC).

Girard s’est bien repris après avoir terminé au cinquième rang de l’épreuve du 500m présentée plus tôt dans la journée.

« Après ma première victoire au 1000m (samedi), je me suis dit que c’était super, a confié Girard. Mais avec une deuxième victoire, j’ai prouvé que ce n’était pas un coup de chance. J’ai montré que j’avais ma place. »

Cette fin de semaine, Charles Hamelin a mérité les honneurs des deux épreuves du 500m en plus de remporter la première course du 1500m et de terminer au deuxième rang des deux épreuves de 1000m derrière Girard. Il a aussi pris le sixième rang dans la deuxième épreuve du 1500m à la suite d’une chute.

« J’ai connu une bonne fin de semaine en général, a affirmé le triple médaillé d’or olympique. Pour cette compétition, je voulais faire des courses inhabituelles, notamment en faisant des dépassements efficaces et non coûteux en énergie. Il y a certains aspects qui ont bien fonctionné et d’autres, moins. J’ai des choses à changer en route vers les Jeux olympiques de 2018, et c’est maintenant que je peux m’exercer à le faire. »

Dans la course de 500m présentée dimanche, la deuxième de la fin de semaine sur cette distance, Olivier Jean de Lachenaie, QC, a terminé deuxième derrière Hamelin et devant Patrick Duffy d’Oakville, en Ontario. Pour Jean, il s’agissait d’un quatrième podium au cours de la fin de semaine.

« À la suite de mon accident de vélo et de ma convalescence de l’été passé, je suis surpris des performances de cette fin de semaine. Mais en même temps, j’ai fait ce que j’avais à faire », a dit Jean, médaillé d’or aux Jeux olympiques de 2010 et olympien en 2014. « Les deux dernières semaines avant les sélections ont été difficiles. Mais je me suis concentré à bien patiner et ç'a porté fruit. Il y a définitivement place à amélioration. »

Critères de sélection pour les Coupes du monde d’automne
Les 32 patineurs (16 hommes et 16 femmes) participant aux Sélections des Coupes du monde d’automne visaient une qualification au sein de l’équipe nationale qui représentera le pays lors des quatre premières Coupes du monde de la saison 2015-2016, incluant les deux premières à Montréal (30 octobre au 1er novembre) puis à Toronto (6 au 8 novembre).

Le Canada enverra un total de six hommes et six femmes à ces Coupes du monde.
Les six premiers patineurs qui se qualifieront selon le classement cumulatif seront nommés plus tard cette semaine alors que les six choix discrétionnaires le seront dans quelques semaines.

Les résultats sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca. 

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC