Marianne St-Gelais médaillée d'argent au 500m à la Coupe du monde de Montréal

Marianne St-Gelais a ajouté un autre podium à sa collection, samedi à l'aréna Maurice-Richard, alors qu'elle a décroché la médaille d'argent lors de la première des deux épreuves féminines de 500 mètres au programme de l'étape montréalaise de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l'ISU.

La patineuse de Saint-Félicien a ainsi décroché sa quatrième médaille de la saison 2014-15 de la Coupe du monde. La semaine dernière à Salt Lake City, à l'occasion de la première étape de la campagne, elle a décroché l'or au 1000m, le bronze au 500m et le bronze au relais 3000m féminin.

«Les résultats sont là, la forme est là, je me sens bien, a commenté St-Gelais. Mais peu importe les résultats que j'aurais eu, j'aurais été contente parce que j'ai des bonnes jambes, j'ai un bon mental. Je suis surtout contente d'avoir retrouvé mes bons vieux réflexes en patinant.»

Samedi, St-Gelais a pris le deuxième rang en 43,373 secondes, derrière la Chinoise Fan Kexin (43,161), la médaillée d'or, et devant la Sud-Coréenne Jeon Ji-Soo (43,481), médaillée de bronze.

Même si elle a amélioré son sort d'un rang par rapport à Salt Lake City dans le 500m, St-Gelais n'était pas entièrement satisfaite de sa deuxième place.

«J'y allais pour l'or et rien d'autre, a lancé l'athlète de 24 ans. J'ai eu une belle opportunité de faire un dépassement sur (Fan) en milieu de course, je pensais la saisir, mais elle a refermé la porte et par la suite, sachant que j'étais là, elle m'a fait perdre un peu de vitesse. Et après, il était trop tard. Mais je suis contente d'avoir su protéger ma deuxième place.»

Kasandra Bradette, de Saint-Félicien, et Kim Boutin, de Sherbrooke, ont respectivement pris les deuxième et quatrième rangs de la finale B du 500m.

Joanie Gervais, de Saguenay (arrondissement Jonquière), est l'autre membre de l'équipe canadienne qui a participé à une finale A, samedi. L'athlète de 20 ans, qui fait ses débuts en Coupe du monde cette saison, a terminé sixième de la finale A du 1500m féminin. Elle a commencé la journée en se qualifiant pour la demi-finale de l'épreuve au moyen du repêchage, puis terminé deuxième de sa vague en demi-finale pour assurer sa place en grande finale.

«Il me manque encore une petite coche pour être capable de les suivre, a dit Gervais de sa prestation en finale. Mais je suis fière d'avoir réussi à gagner ma place en finale.»

«À Salt Lake City, Joanie ne parvenait pas à dénouer l'impasse face à ses adversaires, mais elle a réussi à le faire aujourd'hui, a souligné Frédéric Blackburn, l'entraîneur en chef de l'équipe canadienne féminine, en faisant allusion au parcours de Gervais jusqu'en finale. Elle a vraiment connu une bonne journée.»

L'autre Canadienne en lice au 1500m, Valérie Maltais, a fini sixième de la finale B.

De son côté, le relais féminin canadien s'est qualifié en vue de la finale A de dimanche après avoir pris le deuxième rang dans sa vague en demi-finale.

Chez les hommes, Charles Hamelin a dû se contenter de la finale B du 1500m masculin, qu'il a remportée. Il a vu ses chances d'atteindre la finale A quand un adversaire chinois a provoqué sa chute en demi-finale. Celui-ci a été sanctionné mais puisque le patineur de Sainte-Julie se trouvait quatrième au moment de la faute, les officiels pouvaient seulement lui attribuer une place en finale B.

«Le Chinois a mis la main sur mon genou à la sortie du virage quand j'ai voulu le dépasser et il a poussé dessus pour me faire tomber, a expliqué Hamelin. C'est dommage, je me sentais super bien, je m'apprêtais à faire des dépassements pour aller vers la première place.»

«C'est à moi de trouver des stratégies qui me permettront d'aller gagner une course dans les moments où je me trouve quatrième avec trois tours à faire», a ajouté le vétéran de 30 ans.

Guillaume Bastille, de Rivière-du-Loup, a quant à lui pris le troisième rang de la finale B du 1500m masculin. La finale A a été remportée par le Sud-Coréen Park Se Yeong en 2:12,698.

Aucun Canadien n'a atteint les finales du 500 m masculin. Samuel Girard, de Fernand-et-Boilleau, et Samuel Bélanger-Marceau, de Saint-Bruno-de-Montarville, ont vu leur route s'arrêter lors des vagues de repêchage. Le Chinois Wu Dajing a remporté la finale A en 40,720.

Les courses masculines et féminines du deuxième 500m et du 1000m seront disputées dimanche à partir de 13h10 HE. Elles seront suivies des finales des deux relais en fin d'après-midi.

Un total de 165 patineurs provenant de 21 pays participe à la Coupe du monde de Montréal. Le prix d'entrée est de 15$ à 25$.

RÉSULTATS DES CANADIENS SAMEDI :
500m H
Samuel Girard : éliminé en demi-finale du repêchage
Samuel Bélanger-Marceau : disqualifié au premier tour du repêchage

500m F
Marianne St-Gelais : 1ère de sa vague en quarts de finale; 1ère de sa vague en demi-finale, qualifiée pour la finale A; médaillée d'argent en finale A en 43,373 secondes.
Kasandra Bradette : 2e de sa vague en quarts de finale; 4e de sa vague en demi-finale, qualifiée pour la finale B; 2e de la finale B.
Kim Boutin : 2e de sa vague en quarts de finale; 3e de sa vague en demi-finale, qualifiée pour la finale B; 4e de la finale B.

1500m H
Charles Hamelin : chute en demi-finale provoquée par un adversaire et sanctionnée pendant qu'il était 4e, place accordée en finale B; 1er de la finale B.
Guillaume Bastille : 3e de sa vague en demi-finale, qualifié pour la finale B; 3e de la finale B.
Yoan Gauthier : qualifié pour la demi-finale via le repêchage; disqualifié en demi-finale.

1500m F
Valérie Maltais : 3e de sa vague en demi-finale, qualifiée pour la finale B; 6e de la finale B.
Joanie Gervais : qualifiée pour la demi-finale via le repêchage; 2e de sa vague en demi-finale, qualifiée pour la finale A; 6e de la finale A en 2:39,951.

Relais 3000m F
Canada 2e de sa vague en demi-finale, qualifié pour la finale A dimanche

Résultats complets : http://shorttrack.sportresult.com/.

Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.
 
À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 13 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.
 
PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium et WinSport Canada.
 
- 30 -
 
Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC
 
Jeff MacKinnon
Coordonnateur, services aux médias et aux communications – longue piste
Patinage de vitesse Canada
Courriel : jmackinnon@speedskating.ca
Téléphone : 403-860-9525
Site Internet : www.speedskating.ca
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC