Marianne St-Gelais rafle la médaille d'argent au 1000m à la Coupe du monde sur courte piste de Séoul

Marianne St-Gelais a accédé au podium lors d'une quatrième étape de suite de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l'ISU, samedi, alors qu'elle a obtenu la médaille d'argent au 1000m féminin disputé à Séoul, en Corée du Sud.

La patineuse de Saint-Félicien, au Québec, a ainsi décroché au moins une médaille individuelle à chacune des Coupes du monde disputées jusqu'ici en cette saison 2014-15. Elle a raflé la médaille d’argent au 500m et de bronze au 1000m à Shanghai, en Chine, la semaine dernière, une médaille d'argent au 500m à Montréal, en novembre, ainsi que deux médailles – l'or au 1000m et le bronze au 500m – à Salt Lake City, à l'occasion de la première étape de la campagne.

St-Gelais totalise donc six médailles individuelles en quatre étapes de la Coupe du monde jusqu'ici en 2014-15, et trois dans l'épreuve du 1000m.

Samedi à Séoul, elle a terminé deuxième en une minute et 33,245 secondes, derrière la Chinoise Han Yutong (1:33,092) et devant la Britannique Elise Christie (1:33,449). La Sud-Coréenne Shim Suk Kee a suivi en quatrième place non loin derrière, en 1:33,480.

«Après une bonne demi-finale qui m'a mise en confiance, j'ai entrepris la finale avec l'envie de ne pas rester une spectatrice, comme je l'avais été un peu la semaine dernière à Shanghai, a indiqué St-Gelais. J'ai passé une bonne partie de la course en troisième place mais comme je sentais que j'avais de bonnes jambes, j'ai décidé que le meilleur moyen de dépasser, ce serait par l'extérieur. J'ai passé quasiment les deux derniers tours à l'extérieur, mais j'ai fini par réussir… Cette deuxième place, je la mérite!»

Kim Boutin a quant à elle terminé première de la finale B du 1000m féminin, bon pour le cinquième rang au classement général. La Sherbrookoise de 20 ans a ainsi obtenu son meilleur résultat en carrière jusqu'ici dans une course individuelle de la Coupe du monde, elle qui en est à sa première saison sur le circuit. Kasandra Bradette, de Saint-Félicien, a été éliminée en quarts de finale du 1000m pour une 14e place.

Chez les hommes, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, a dû se contenter de la quatrième place en finale A du 1000m, alors qu'à la suite d'une chute, il a franchi la ligne d'arrivée à plus de huit secondes du podium, composé du Chinois Wu Dajing, premier, du Sud-Coréen Kwak Yoon-Gy et du Néerlandais Sjinkie Knegt.

«Ma course a bien commencé, alors que j'ai réussi un bon dépassement pour me retrouver deuxième. J'attendais le bon moment pour passer en tête quand le Coréen a fait un dépassement serré à mes dépens, qui m'a fait chuter. Je me suis relevé et le Coréen a ensuite fait un dépassement semblable aux dépens du Néerlandais, mais il n'a pas été pénalisé», a indiqué Charles Hamelin, qui pourra se racheter dès dimanche, alors qu'il participera au 500m masculin.

Le vétéran patineur disputera également la finale A du relais masculin, lui qui a aidé le Canada à terminer deuxième de sa vague en demi-finale, samedi, en compagnie de François Hamelin, Patrick Duffy et Samuel Girard.

«La chimie commence vraiment à se faire sentir au sein du relais, et on va tenter d'y aller pour une autre médaille», a déclaré Charles Hamelin, en faisant allusion à la médaille de bronze remportée par le quatuor canadien à Shanghai, la semaine dernière.

Girard, de Ferland-et-Boilleau au Québec, a terminé deuxième de la finale B au 1000m masculin, samedi, bon pour le 6e rang au total, tandis que Duffy, d'Oakville en Ontario, a été éliminé en quarts de finale pour finir 14e.

Une première pour Namasthée Harris-Gauthier
La Montréalaise Namasthée Harris-Gauthier a terminé cinquième en finale du 3000m féminin, alors qu'elle participait à sa toute première finale A dans une épreuve individuelle de la Coupe du monde.

'athlète de 20 ans en est seulement à sa deuxième Coupe du monde à vie après avoir faits ses débuts la semaine dernière à Shanghai. Elle a réalisé un temps de 5:47,428, comparé à 5:45,733 pour la gagnante de cette première épreuve de 3000m disputée cette saison en Coupe du monde, la Sud-Coréenne Choi Minjeong.

«C'était mon objectif d'aller au-delà de la demi-finale, alors je suis vraiment contente, a indiqué Harris-Gauthier. Mais comme la demi-finale a été difficile, j'avais un peu mal aux jambes au moment d'amorcer la finale, alors j'ai décidé d'aborder la course en essayant d'être opportuniste – et ç'a réussi. C'est une belle sensation, et c'est encourageant pour la suite.»

La patineuse de Boucherville Audrey Phaneuf, elle aussi une recrue en Coupe du monde, a été éliminée en demi-finale du 3000m pour finir 9e, tandis que Joanie Gervais, de Saguenay, a été éliminée en phase de repêchage pour se classer 21e.

C'est la première fois depuis la saison 2005-06 qu'un 3000m est au programme d'une Coupe du monde. Sa tenue, en fin de semaine, a pour but d'évaluer si elle suscitera l'intérêt et s'il y aurait lieu de l'ajouter au programme de façon plus régulière. Le classement final pour cette épreuve, ce week-end, servira à récolter des points au classement cumulatif du 1500m.

Le relais féminin, composé de St-Gelais, Boutin, Gervais et Bradette, a terminé troisième de sa vague en demi-finale et disputera la finale B, dimanche.

Au 1500m masculin, samedi, François Hamelin, de Sainte-Julie, a été le meilleur Canadien avec une 7e place en finale A avec un temps de 2:21,681, terminant non loin du vainqueur, le Sud-Coréen Sin Da Woon (2:20,755). Le Torontois William Preudhomme, qui en est à sa deuxième Coupe du monde à vie après avoir raflé le bronze au 500m la semaine dernière en Chine, a pris le huitième rang de la finale A, en 2:22,498. Charle Cournoyer, de Boucherville, a quant à lui fini troisième de la finale B, ce qui lui donne le 11e rang au cumulatif.

Dimanche, les courses masculine et féminine du 500m seront à l'horaire, ainsi que le 1500m féminin, le 3000m masculin et les deux finales au relais. Trois Canadiens seront en lice dans chacune des épreuves.

Au 500m, Charles Hamelin et Samuel Girard ont accédé directement aux quarts de finale chez les hommes, tandis que François Hamelin devra passer par le repêchage, dimanche matin. Chez les femmes, Marianne St-Gelais, Andrey Phaneuf et Kasandra Bradette se sont toutes qualifiées pour les quarts de finale.

Kim Boutin et Namasthée Harris-Gauthier seront de la partie en demi-finale du 1500m féminin, tandis que Joanie Gervais passera d'abord par le repêchage. Au 3000m masculin, Charle Cournoyer et Patrick Duffy ont obtenu leur place en demi-finale, tandis que William Preudhomme se retrouvera en repêchage.

RÉSULTATS CANADIENS D'AUJOURD'HUI :
1000m H
-Charles Hamelin : 4e dans la finale A (classement final : 4)
-Samuel Girard : 2e de la finale B (classement final : 6)
-Patrick Duffy : 4e dans sa vague de quarts de finale et éliminé (classement final : 14)

1500m H
-François Hamelin : 7e dans la finale A (classement final : 7)
-William Preudhomme : 8e dans la finale A (classement final : 8)
-Charle Cournoyer : 3e dans la finale B (classement final : 11)

Relais masculin
-Canada : 2e dans sa vague de demi-finales et participera à la finale A présentée dimanche (François Hamelin, Charles Hamelin, Patrick Duffy, Samuel Girard)

1000m F
-Marianne St-Gelais : médaille d’argent (classement final : 2)
-Kim Boutin : 1ère dans la finale B (classement final : 5)
-Kasandra Bradette : 4e en quarts de finale et éliminée (classement final : 14)

3000m F
-Namasthée Harris-Gauthier : 5e dans la finale A (classement final : 5)
-Audrey Phaneuf : 5e en demi-finales et éliminée (classement final : 9)
 -Joanie Gervais : 4e dans sa vague de la ronde éliminatoire de repêchage et éliminée (classement final : 21)

Relais féminin
3e en ronde de demi-finales et participera à la finale B dimanche (Marianne St-Gelais, Kasandra Bradette, Kim Boutin, Joanie Gervais)

Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 13 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC

Jeff MacKinnon
Coordonnateur, services aux médias et aux communications – longue piste
Patinage de vitesse Canada
Courriel : jmackinnon@speedskating.ca
Téléphone : 403-860-9525
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC