Marie-Andrée Mendes-Campeau et François-Louis Tremblay remportent la Sélection d’équipe nationale #2

L’élite canadienne du patinage de vitesse courte piste peut maintenant dire mission accomplie, alors que les dernières courses de la saison au niveau national se sont tenues aujourd’hui à la Sélection d’équipe nationale #2 qui se tenait à l’Aréna Maurice-Richard de Montréal. Les enjeux étaient élevés, puisque les athlètes tentent de se tailler une place sur l’équipe nationale et de développement de la saison prochaine. Marie-Andrée Mendes-Campeau (Montréal, QC) et François-Louis Tremblay (Boucherville, QC) ont remporté les honneurs de la compétition cette fin de semaine.

Les dix patineurs qui prennent part au Championnat du monde par équipe ce weekend à Varsovie, en Pologne, sont déjà assurés d’une place au sein de l’équipe nationale 2011-12. Il ne reste plus que trois places de disponibles, et avec les résultats de cette fin de semaine, elles devraient aller à Marie-Andrée Mendes-Campeau, Gabrielle Waddell (Red Deer, AB) et Jessica Gregg (Edmonton, AB). Du côté masculin, les patineurs classés de la cinquième à la huitième place sont Rémi Beaulieu (Alma, QC), Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC) et Maxime Fortin (Rivière-du-Loup, QC), mais François-Louis Tremblay, qui n’a pas pu patiner lors du Championnat canadien ouvert en janvier à cause d’une blessure à la cheville, a présenté une demande d’exemption qui pourrait modifier le classement.

La première finale à l’horaire aujourd’hui était celle du 1000m féminin, mettant en vedette Mendes-Campeau, Waddell, Laurie Marceau (Dolbeau-Mistassini, QC) et Kasandra Bradette (St-Félicien, QC). Waddell a pris les commandes dès le départ, suivie de près de Bradette, Marceau et Mendes-Campeau. Après deux tours, Bradette est passée devant de l’intérieur, mais Marceau n’a pas hésité à se glisser en tête à l’extérieur. Quelques instants plus tard, un contact entre Waddell et Marceau a permis à Bradette de reprendre la première place. À mi-course, Marceau est à son tour repassée devant, pendant que Mendes-Campeau, qui avait jusque là observé la course de l’arrière, a amorcé un puissant dépassement extérieur qu’elle a complété deux tours plus tard. Mendes-Campeau a accéléré le rythme dans les derniers tours pour l’emporter en 1:38.800. Derrière, Waddell a profité de sa bonne vitesse dans le dernier tour pour s’approprier la deuxième place en 1:39.196, reléguant Marceau en troisième (1:39.235) et Bradette, qui a remporté le 500m hier, termine quatrième (1:39.490).

Maxime Fortin (Rivière-du-Loup, QC) a connu une excellente journée sur 1000m, remportant les honeurs. Avec cinq patineurs sur la ligne de départ, dont Fortin, Tremblay, Beaulieu, Marc-André Monette (Pointe-aux-Trembles, QC) et Alex Boisvert-Lacroix (Sherbrooke, QC), il était clair que la course ne manquerait pas d’action.

Fortin a été le premier à entamer le premier virage, mais Boisvert-Lacroix, Tremblay, Beaulieu et Monette n’étaient pas loin derrière. Les dépassements ont été nombreux tout au long de la course, les patineurs voulant tous se positionner le mieux possible avant le sprint final vers la ligne d’arrivée. Avec deux tours et demi à faire, Boisvert-Lacroix était devant, suivi en ordre par Fortin, Tremblay, Beaulieu et Monette. C’est alors que Fortin a fait son dépassement final, prenant les commandes pour l’emporter en 1:28.910. C’est finalement Tremblay qui a termié deuxième en 1:28.957, Beaulieu troisième (1:29.054), Monette quatrième (1:29.231) et Boisvert-Lacroix cinquième (1:29.506).

Les dernières courses du jour étaient les finales du 3000m. Du côté féminin, Sabrina Bourgela (Montréal, QC) est partie comme une fusée, afin d’obtenir les points boni accordés à la première personne qui complète 9 tours. Bourgela a réussi à gagner un tour sur le peloton et s’accrocher, profitant de l’effet d’aspiration pour le reste de la course. Marie-Andrée Mendes-Campeau et Laurie Marceau ont également toutes deux explosé tôt dans la course et rejoint l’arrière du peloton avec un tour d’avance, s’accrochant ensuite à lui. À cinq tours de la fin, Mendes-Campeau avait toujours de l’énergie, et elle est passée devant et a accéléré pour remporter sa deuxième victoire de la journée. Marceau s’est emparée de la deuxième place et Bourgela a réussi à s’accrocher à son troisième rang. Elles étaient suivi dans l’ordre par Kassandra Bradette, Gabrielle Waddell, Vanessa Bélanger-Marceau (St-Bruno, QC), Valérie Lambert (Sherbrooke, QC) et Courtney Shmyr de la Colombie-Britannique à l’arrivée.

La course masculine a été tout aussi remplie d’action. Rémi Beaulieu a donné un rythme très rapide à la majorité de la course. Alex Boisvert-Lacroix et Liam McFarlane (Medicine Hat, AB) ont tous deux effectué un sprint afin d’obtenir les points boni, et c’est Boisvert-Lacroix qui les a finalement remporté. Guillaume Bastille a remporté la course, suivi de près de Gabriel Chiasson-Poirier. Marc-André Monette, qui donnait les derniers coups de patin de sa carrière après avoir été membre de l’équipe nationale pendant cinq ans a terminé sur une bonne note en troisième place. Maxime Fortin a fini quatrième, François-Louis Tremblay cinquième, Rémi Beaulieu sixième, Liam McFarlane septième et Alex Boisvert-Lacroix huitième

Au classement cumulatif de la Sélection d’équipe nationale #2, Marie-Andrée Mendes-Campeau termine première avec 2528 points. Gabrielle Waddell remporte l’argent (2520 points) et Laurie Marceau le bronze (2369 points). François-Louis Tremblay a mis la main sur le titre chez les hommes (2854 points), l’argent est allé à Rémi Beaulieu (1933 points) et le bronze à Gabriel Chiasson-Poirier (1845 points).

Ceci met fin à la saison nationale de l’élite des patineurs de vitesse courte piste du Canada. Ils profiteront maintenant de quelques semaines de congé bien mérité avant que les athlètes haute performance ne reprennent l’entraînement début mai.

Il reste toutefois une journée de compétition au Championnat canadien Junior A, B et néo-sénior. Demain, ils participeront aux finales sur 1000m et 3000m, ainsi qu’au relais. Les courses débuteront à 9h à l’Aréna Maurice-Richard, et on peut également les visionner en direct via webdiffusion au http://codempv.org/.