Médaille d’argent pour Vincent De Haître et de bronze pour Ivanie Blondin aux Championnats mondiaux de distances individuelles de l'ISU 2017

GANGNEUNG, Corée du Sud, le 11 février 2017 – Vincent De Haître a remporté la médaille d’argent au 1000m masculin et Ivanie Blondin, le bronze au 5000m féminin, samedi, aux Championnats mondiaux de distances individuelles de l’ISU 2017 qui se déroulent jusqu’à dimanche à Gangneung, en Corée du Sud. En accédant au podium, De Haître et Blondin ont du même coup rempli la première condition pour une pré-sélection au sein de l’équipe canadienne en vue des Jeux olympiques de 2018.
 
Au 1000m masculin, Vincent De Haître de Cumberland, ON, a savouré sa toute première médaille en carrière aux Championnats du monde de distances individuelles et ce, à un an du début des Jeux olympiques, sur la même glace qui accueillera le patinage de vitesse sur longue piste en Corée du Sud.
 
De Haître a enregistré un temps de 1:08,54, ce qui lui a permis de remporter l’argent et de se positionner entre deux Néerlandais, Kjeld Nuis (1:08,26) et Kai Verbij (1:08,78). Laurent Dubreuil (1:09,43) de Lévis, QC, a pris le huitième rang et Alexandre St-Jean (1:09,56) de Québec, QC, la 12e position.
 
« Je suis encore en train de le réaliser », a dit Vincent De Haître, qui avait mérité l’or au 1000m lors de la troisième Coupe du monde de la saison présentée au Kazakhstan. « Je savais que j’avais le potentiel pour y parvenir tout au long de la saison, mais il y avait encore beaucoup de travail à faire pour le réaliser. Je suis confiant que c’est une bonne étape dans ma progression en vue des Jeux olympiques et j'ai hâte de voir comment ça va se dérouler. »
 
« Tout au long de la semaine, j’ai travaillé sur ma vitesse, mais mon entraîneur m’a dit que c’était la dernière partie de ma course qui avait été la meilleure, ce qui m’a surpris puisque ce n’était pas là-dessus que nous avions mis l'accent. Nous avons surtout cherché à rester détendu et à aller chercher la vitesse le plus efficacement possible. Ç’a vraiment porté ses fruits, surtout sur cette glace qui me rappelle celle de Calgary, ce qui était un avantage pour moi. »

Au 5000m féminin, Ivanie Blondin d'Ottawa, ON, a remporté la médaille de bronze avec un temps de 6:57,14. Martina Sáblíková (6:52,38) de la République tchèque a remporté l’or, suivie de l’Allemande Claudia Pechstein (6:53,93).
 
« C’était une bonne course du début jusqu’à la fin. J’ai démontré que j’avais de la ténacité, a dit Ivanie Blondin, qui avait terminé au quatrième rang, jeudi, au 3000m. Le 3000m m’a vraiment fait mal au coeur, tout comme notre performance en poursuite en équipe. Je voulais vraiment cette médaille et j’étais si près! Ça m’a motivé et allumée! »

« Ç'a fait du bien de finalement voir les efforts être récompensés et de constater à quel point je peux être combative sur la glace, ce qui m'a finalement permis de remporter une médaille », a ajouté Blondin qui, dimanche, bataillera pour conserver son titre de championne du monde en départ en groupe.
 
« Je suis très excitée et ma médaille d’aujourd’hui m’enlève un peu de stress également. En vue du départ en groupe, je sais que je suis forte et je sais que je suis dans la lutte. Je dois seulement être prête mentalement et intelligente dans la course pour m’assurer que je ne vive pas la même situation qu’à la Coupe du monde #4 », a expliqué Blondin, qui avait pris le 10e rang à l'occasion de l’étape présentée à Heerenveen.
 
De Haître et Blondin ont permis au Canada de remporter ses premières médailles dans ces épreuves aux Championnats mondiaux de distances individuelles depuis 2009. Cette année-là, quand la compétition avait été présentée à Richmond, en Colombie-Britannique, Clara Hughes et Denny Morrison avaient mérité des médailles d’argent respectivement au 5000m féminin et au 1000m masculin.
 
De Haître et Blondin pré-sélectionnés pour les Jeux olympiques de 2018
En remportant une médaille individuelle, samedi, De Haître et Blondin ont également rempli la première condition pour une pré-sélection au sein de l’équipe des Jeux olympiques de 2018. Cette qualification nécessitera une confirmation de performance(s) lors des Coupes du monde d’automne 2017. Les détails concernant les critères de sélection seront disponibles à la suite des compétitions de cette fin de semaine.
 
« Je n’ai jamais pensé à ce sentiment d’être pré-qualifié pour les Jeux olympiques, a dit Vincent De Haître. Mais maintenant qu’on en parle, je me sens très bien! »
 
« C’était un peu imprévu aujourd’hui, mais je savais que je me sentais très bien tout au long de la semaine, a ajouté Ivanie Blondin. Je suis excitée de savoir que j’ai déjà réussi cette première étape de pré-qualification pour le 5000m. Je suis un peu triste de l’avoir raté au 3000m, mais en même temps, je suis fière d’avoir obtenu une des deux. Je suis très contente, mais la route est encore longue. »
 
À noter que le nombre de nominations pré-sélectionnées est limité au nombre total de places moins une que le Canada obtiendra pour chaque distance lors des Coupes du monde d’automne 2017, laissant ainsi une place de disponible par distance lors des essais olympiques qui auront lieu du 4 au 9 janvier 2018 à l’Anneau olympique de Calgary.
 
Ted-Jan Bloemen au pied du podium
Au 10 000m masculin, Ted-Jan Bloemen de Calgary, AB, a terminé au pied du podium, en quatrième position à deux secondes de la médaille de bronze, alors qu'il a enregistré un temps de 12:54,63.
 
Médaillé d’argent dans cette épreuve aux Championnats mondiaux de distances individuelles de l’an dernier, Bloemen a vu Sven Kramer des Pays-Bays remporter l’or, menaçant son record du monde de 12:36,30 avec un temps de 12:38,99. Jorrit Bergsma (12:43,95), également des Pays-Bas, a mérité l’argent et Patrick Beckert (12:52,76) de l’Allemagne, le bronze.
 
« Il semble que je cogne à la porte à tous les jours, a dit Bloemen qui, jeudi, avait terminé au cinquième rang au 5000m. C’est vraiment une grosse déception pour moi. Mais il faut s'attarder au fait que je suis près et compétitif. Toutefois, je ne suis pas à mon meilleur cette semaine. Je dois travailler sur certains points. J’étais également nerveux et ç'a paru dans mon patinage. Ça ne peut plus se reproduire. Je sais sur quoi je dois travailler et remporter la médaille d’or l’an prochain est à ma portée. »
 
Isabelle Weidemann d’Ottawa, ON, et Jordan Belchos de Toronto, ON, ont pour leur part réalisé chacun un deuxième record personnel cette semaine. Weidemann a patiné les 5000m en 6:59,75, samedi, bon pour la sixième position. Son ancien record personnel était de 7:03,08. Quant à Belchos, il a pris le sixième rang en battant son record personnel de cinq secondes, passant de 13:06,07 à 13:01,40.
 
Au 1000m féminin, Kaylin Irvine de Calgary, AB, et Heather McLean de Winnipeg, MB, ont respectivement pris les 18e et 19e positions.
 
Dimanche, dernière journée des compétitions, les épreuves du 1500m et de départ en groupe, tant chez les hommes que chez les femmes, sont à l’horaire.
 
Diffusion sur CBC
Les performances de l’équipe canadienne seront télédiffusées sur les ondes de CBC le dimanche 12 février de 13 h à 14 h. Les courses de samedi et de dimanche seront webdiffusées en direct au www.cbcsports.ca alors que toutes les épreuves seront aussi webdiffusées en direct sur la chaîne Eurovision de l’ISU au http://www.eurovisionsports.tv/isu/.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI
1000m H
ARGENT – Vincent De Haître (1:08.54)
8. Laurent Dubreuil (1:09.43)
12. Alexandre St-Jean (1:09.56)

5000m F
BRONZE – Ivanie Blondin (6:57.14)
6. Isabelle Weidemann (6:59.75)

10 000m H
4. Ted-Jan Bloemen (12:54,63)
6. Jordan Belchos (13:01,40)

1000m F
18. Kaylin Irvine (1:17.15)
19. Heather McLean (1:17.18)

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au  www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.
    
- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC

Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca   
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC  
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC