Morrison à 0,11 seconde du podium

Septième samedi, à la première course de 1000m de la fin de semaine à la Coupe du monde d’Erfut, en Allemagne, le patineur de vitesse longue piste Denny Morrison (Fort St. John, C-B) a amélioré son sort dimanche, prenant le cinquième rang du deuxième 1000m tout en réalisant la meilleure performance canadienne de la journée.

Son chrono de 1:09,75 lui a fait rater le podium par seulement 11 centièmes de seconde. L’Américain Shani Davis (1:09,25) a signé une sixième victoire en six sorties à cette épreuve en Coupe du monde cette saison. Les Néerlandais Stefan Groothuis (1:09,50) et Mark Tuitert (1:09.64), deuxième et troisième, ont complété le podium.

« Denny était content quand même de sa course. Il a trouvé qu’il a eu un meilleur dernier tour et qu’il a mieux contrôlé son énergie. Même s’il n’a pas terminé sur le podium, c’est une note encourageante en vue des Finales de la Coupe du monde la semaine prochaine », a commenté l’entraîneur Robert Tremblay.

Jamie Gregg (Edmonton, AB) a de son côté fini au 14e échelon inscrivant un temps de 1:11,26.

Toujours au 1000m, mais du côté féminin, Christine Nesbitt (London, ON) a terminé neuvième. La championne olympique, qui n’avait pas perdu une course en Coupe du monde à cette distance avant cette fin de semaine, a décidé de prendre le départ malgré un torticolis qui la tenaille depuis vendredi. C’est la Russe Yekaterina Shikhova qui a profité de l’indisposition de la Canadienne pour l’emporter, stoppant le chrono à 1:16,93.

« Christine n’est pas encore rétablie, mais c’était tout de même mieux que les deux derniers jours, a expliqué Tremblay. Comme elle n’avait pas patiné depuis, et qu’elle s’est à peine échauffée avant la course, elle n’a pas été en mesure de faire une super course, mais au moins, elle en a fait une. Trois jours sans patiner et le cou bien raide, ce ne sont pas vraiment des conditions pour gagner une médaille d’or. Elle n’a pas pu se laisser aller comme d’habitude. »

Shannon Rempel (Winnipeg, MB) a pour sa part obtenu son meilleur résultat de la saison au 1000m en terminant 18e grâce à un chrono de 1:18,62. Anastasia Bucsis (Calgary, AB) et Tamara Oudenaarden (St.Albert, AB), qui prenaient part pour la première fois de leur carrière à des courses dans le groupe A, on fini 19e et 21e. Bucsis a enregistré un temps de 1:19,59 tandis que Oudenaarden a obtenu 1:19,67.

« C’est la fin de la saison et les Olympiques sont terminés alors ça peut être difficile de rester motivé pour les dernières compétitions de la saison. Cependant, c’était inspirant de regarder Nesbitt patiner et combattre la douleur pour réussir un temps relativement bon. Les premières de Shannon, Tamara et Anastasia démontrent que du positif peut ressortir de la fin de la saison, des choses sur lesquelles on peut construire en vue de l’année prochaine », a tenu à souligné leur coéquipier Morrison.

Sur 500m Gregg, Kyle Parrott (Minnedosa, MB) et Vincent Labrie (Saint-Romuald – QC) ont respectivement pris les 12e, 17e et 19e rangs. Gregg a patiné la distance en 35,71 secondes tandis que Parrott et Labrie ont obtenu des temps de 35,99 et 36,48.

Morrison, qui participait à cette épreuve dans le groupe B, a terminé 10e grâce à un temps de 36,64.

Chez les femmes, Rempel (39,47), Bucsis (39,63) et Oudenaarden (39,97) ont fini, dans l’ordre, 18e, 19e et 21e.

Les patineurs canadiens se déplaceront maintenant vers Heerenveen, aux Pays-Bas, ville-hôtesse des Finales de la Coupe du monde qui seront présentées à compter de vendredi.