Nesbitt de nouveau au sommet

Les patineurs de vitesse longue piste du Canada ont commencé la saison avec des résultats prometteurs et une médaille d’or. Christine Nesbitt (London, Ontario) a remporté le premier 1000m de la saison alors que Denny Morrison (Fort St.John, BC) a décroché le sixième rang de la Coupe du monde de Neereveen, aux Pays-Bas.

Prenant le départ dans la dernière paire, Nesbitt n’avait qu’une idée en tête malgré les médailles d’or déjà remportées. « J’imagine que j’ai une cible dans le dos, a-t-elle lancé en riant. Honnêtement, je ne savais pas à quoi m’attendre. Je patinais dans la dernière paire et j’ai pu voir ce que les autres avaient fait avant moi. Globalement, les temps étaient moins rapides que l’année dernière, mais je pense que j’ai obtenu un résultat respectable à ce point-ci de la saison. Il faut toujours travailler sur quelque chose afin de s’améliorer. »

Nesbitt a parcouru beaucoup de chemin depuis son accident de juin 2010, où une voiture est rentrée en contact avec elle qui roulait à vélo. Elle avait alors subi une fracture du coude droit. Sa préparation estivale a donc été plus difficile que par le passé. « J’ai encore certaines limite dans mon entraînement musculaire. J’ai encore des petites douleurs, mais ce sont plus les tendons et les nerfs, je crois. Après l’accident, je ne pouvais plus du tout étirer mon bras, il était trop rigide et enflé. » Toutefois, elle a bien prouvé aujourd’hui qu’elle est « guérie et de retour sur la glace! »

Elle a parcouru la distance 1:15.84 pour devancer les Néerlandaises Margot Boer et Ireen Wust, qui elles ont réalisé respectivement des temps de 1:16.50 et de 1:16.75.

Brittany Schussler (Winnipeg, MB, 1:17.31), Shannon Rempel (Winnipeg, MB, 1:17.35) et Kristina Groves (Ottawa, ON,1:17.79) ont pour leur part terminé huitième, neuvième et 14e.

Il y avait également une course de 500m à l’horaire, ce vendredi. Nesbitt a pointé au neuvième rang en stoppant le chrono à 38.92. L’Allemande Jenny Wolf a remporté l’épreuve grâce à un chrono de 38.02 suivie de la Coréenne Sang-Hwa Lee (38.30). Boer a mérité sa deuxième médaille de la journée en vertu de son temps de 38.39.

Dans le groupe B, Rempel a pris le deuxième rang en franchissant la ligne d’arrivée en 39.45. Ce résultat lui donne de bonnes chances de monter dans le groupe A pour la prochaine Coupe du monde, qui aura lieu la semaine prochaine. Anastasia Bucsis (Calgary, AB, 39.99) a pris le septième rang du groupe B.

Morrison mène l’équipe masculine

Denny Morrison a terminé au sixième rang du 1000m, arrêtant le chronomètre à 1:09.35. Cette course a été remportée par l’Américain Shani Davis qui a réalisé un temps de 1:08.40. Les Néerlandais Stefan Groothuis et Simon Kuipers ont complété le podium. Philippe Riopel (Lachenaie, QC) a pris la 16e place grâce à son chrono de 1:13.64, il a été suivi au 19e rang par William Dutton (Humboldt, SK), qui en était à sa première Coupe du monde. Richard MacLennan a conclu en 20e place. Dans le groupe B, Gilmore Junio (Calgary, AB), qui lui aussi faisait ses débuts en Coupe du monde, a réalisé le 12e meilleur temps de son groupe.

Au 500m, le meilleur résultat canadien est la 12e place obtenue par Vincent Labrie (Saint-Romuald, QC), qui a stoppé le chrono à 35.56. Dutton a fini en 35.75 bon pour la 16e place.

Plusieurs Canadiens se retrouvaient dans le groupe B. Junio a fini troisième, ce qui lui donne une chance de grimper dans le groupe A s'il réussit une autre bonne course sur 500m dimanche. MacLennan n’était pas très loin derrière en terminant cinquième et Mouncef Ouardi (Charlesbourg, QC) a terminé au 17e échelon.

Samedi, les femmes auront à l’horaire leur deuxième 500m et le 3000m alors que les hommes prendront part au 1500m. La Coupe du monde de Heerenvenn se conclura, dimanche, avec la présentation d’un autre 500m pour les hommes et de leur 5000m pendant que les femmes patineront sur une distance de 1500m.