Nesbitt et Groves encore médaillées

Tout ce que touche Christine Nesbitt (London, ON) se transforme en or et c’est ce que la patineuse a encore fait, samedi, en remportant le 1500m de la Coupe du monde de Salt Lake City, en arrêtant le chronomètre à 1:52,76. Tout juste derrière, sa coéquipière Kristina Groves (Ottawa, ON) a mérité l’argent en un temps de 1:53,32, elle qui avait décroché le bronze au 3000m disputé la veille. L’Américaine Jennifer Rodriguez (1:54,19) a complété le podium

Parce qu’elles sont les mieux placées au classement de la Coupe du monde, Nesbitt et Groves étaient jumelées pour leur course et les deux patineuses n’ont pas vu la chose d’un même œil.

« Ce n’est pas très plaisant de s’affronter. J’ai un départ plus fort, sauf qu’elle (Groves) est plus forte en fin de course, alors ce n’est pas toujours agréable de savoir qu’elle est là, a révélé Nesbitt. Le 1500m est la course la plus difficile et c’est dur mentalement de refaire cette épreuve semaine après semaine, car on sait que l’on aura mal. Aujourd’hui (samedi), je suis contente de ma préparation mentale. »

Nesbitt a maintenant en tête un repos bien mérité pendant la période des Fêtes, elle qui est déjà pré-qualifiée pour les épreuves olympiques de 1000m et 1500m. « Je n’aurais rien à perdre aux Jeux olympiques, je serai une négligée, ce qui fait bien mon affaire! »

Pour sa part, Groves avait une perception différente quant à l’idée de patiner contre sa coéquipière. « C’est toujours bien de patiner contre quelque qui fait les même temps que toi. C’est un bon défi et une bonne préparation, car on ne sait jamais avec qui on va patiner », a expliqué l’athlète originaire d’Ottawa.

« Nous avons eu notre lot de duels au cours de la dernière année », a-t-elle poursuivi en riant. « Christine semble invincible au 1000m et même au 500m, elle se dépasse si l’on regarde ses anciens résultats sur cette distance. »

Grove a elle aussi eu un horaire chargé cet automne en Coupe du monde en participant à 17 courses.

« C’est mon automne le plus occupé et cela a été exigeant mentalement, mais en bout de ligne, je suis encouragée des résultats. J’ai essayé plusieurs épreuves pour essayer diverses choses et je suis satisfaite de voir que ma concentration est mon outil le plus précieux. »

Toujours au 1500m, Britanny Schussler (Winnipeg, MB, 1:54,86) a terminé 7e et Cindy Klassen (Winnipeg, MB, 1:56,10) 13e

Au 500m féminin, Nesbitt a pris le 14e rang en un temps de 38,17.

Shannon Rempel (Winnipeg, MB) a terminé troisième au 500m du groupe B (38,39), ainsi que deuxième au 1500m du groupe B (1 :56,30), ce qui lui permettra d’accéder au groupe A de ces deux épreuves.

Pas de médailles chez les hommes

Pas moins de quatre Canadiens étaient en action dans le groupe A du 500m. Jamie Gregg (Edmonton, AB) est celui qui s’est le plus rapproché du podium en remettant un temps de 34,36, bon pour la quatrième place.

« En général, c’était une bonne course. Mon ouverture était bonne, mais j’ai connu des problèmes dans le deuxième virage. J’ai réalisé des records personnels à toutes les courses et ça m’encourage beaucoup », a-t-il soutenu.

Lorsqu’il a été questionné à savoir si l’équipe masculine était reléguée dans l’ombre par l’équipe féminine, Gregg a commenté ainsi : « L’équipe féminine est plus forte que dans le passé, mais les gars font très bien et nous serons encore meilleurs et plus rapides en février prochain. »

Également au 500 m, Mike Ireland (Winnipeg, MB) a fini 12e en un temps de 34,73, suivi de près par son compatriote Kyle Parrott (Minnedosa, MB), 13e (34,75). Jeremy Wotherspoon (Red Deer, AB) a terminé 20e en 45,95, un résultat inhabituel pour l’Olympien qui a connu des problèmes avec le mécanisme d’une de ses lames, ce qui l’a forcé à faire attention en patinant et à pratiquement utiliser une seule lame à pleine capacité.

Au 5000m masculin groupe A, Mathieu Giroux (Pointe-aux-Trembles, QC, 6:24,61) a fini 18e et Lucas Makowsky (Regina, SK, 6:29,18) 20e.

Bonne nouvelle pour Vincent Labrie (Saint-Romuald, QC, 35,04), deuxième au 500m du groupe B : il passera au groupe A à la prochaine Coupe du monde.

L’étape de Salt Lake City se termine dimanche avec les épreuves féminine et masculine au 1000m et à la poursuite par équipe.

Autres résultats canadiens

500 m, femmes, groupe B
Tamara Oudenaarden (St-Albert, AB) 14e – 38,84
Anastasia Bucsis (Calgary, AB) 18e – 39,10
Justine L’Heureux (Saint-Tite, QC) 24e – 40,23

500 m, hommes, groupe B
Steven Elm (Red Deer, AB) 7e – 6:27,25
Jordan Belchos (Toronto, ON) 11e – 6:29,99
Jay Morrison (Fort St. John, B.C.) 14e – 6:33,91